Chronique
20th Century Boys, Tome 1
 Bande-dessinée  Manga   Adultes 
Kenji est seul avec sa mère pour s'occuper de son magasin, depuis que sa sœur a disparu il doit aussi prendre soin de sa petite nièce Kanna. Il habite depuis toujours ce quartier, croise régulièrement ses anciens camarades de jeu et semble avoir définitivement mis de côté ses ambitions, ses vieux rêves. Pourtant un jour il entend parler d'un couples qui a soudainement disparu près de chez lui, sur leur porte il aperçoit un étrange dessin qui commence à l'intriguer, un dessin qui lui rappelle le groupe qu'il formait avec ses copains, gamins, et avec qui il s'était engagé à "protéger le monde"... Mais c'est avec la mort de l'un d'eux, "Donkey", que les choses s'affolent dans sa tête. Il va alors commencer son enquête et tenter de découvrir qui est ce mystérieux "Ami" qui dirige le groupe qui se cache sous ce dessin.
, 22-12-2003 208 pages / 8.99 €

Haaaa Urasawa… Entre cet homme et moi c’est une grande histoire d’amour et de désespoir. Certaines de ses oeuvres sont magistrales comme Monster dont il me manque encore malheureusement quelques tomes. D’autres en revanche me laissent perplexe comme Billy Bat sortit très récemment. Ceci dit, 20th Century Boys fait partit de la première catégorie et je le ressens dès ce premier tome que j’ai dévoré comme la livrovore que je suis.

20th Century Boys est un manga en 22 tomes suivit de 2 tomes nommés 21st Century Boys. Alors là, forcément, ça fait mal au porte monnaie je l’avoue. Ceci dit on rentre dedans dès le début et j’ai vraiment hâte de savoir la suite, l’histoire est bien menée et le passage entre les deux époques où se déroule l’histoire (1969 et 1997) est non seulement intéressante mais aussi pleine de surprises. La mort de Donkey va provoquer chez Kenji des doutes sur ce qui a réellement pu se passer. On nous présente de façon subsidiaire un personnage mystérieux, Ami, qui sera probablement le grand méchant. A nous de découvrir en quoi et pourquoi il utilise ce dessin si étrange qui rappelle bien des choses à Kenji…

Le dessin me plaît comme d’habitude chez Urasawa, par contre j’ai quelques problèmes pour reconnaître les protagonistes quand ils sont enfants, je suppose que c’est une question d’habitude.

En Bref :Un premier tome qui donne envie de savoir la suite et pose bien l'histoire et ses mystères. J'espère pouvoir bientôt vous faire une chronique de plusieurs tomes de cette saga comme je le fais habituellement.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 11-02-2013

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
AnonymePtitetrolle Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Anonyme
Anonyme

Pour Billy Bat l'histoire est extrement lente à s'installer mais tu peux me croire que la qualité n'est pas en reste pour autant. Ceci étant dit, 20th century boys reste pour moi un cran au dessus

Ptitetrolle

Très envie de lire cette série depuis quelques années. J'ai vu Monster en anime et j'ai adoré 🙂