Chronique
 Roman  Humour   Adolescents 
50 cents, c'est : Une virée folle à San Francisco.
- Au menu : Un baron du crime russe, une tueuse bien tarée, un chef de guerre zimbabwéen adepte de la machette, un biker au tee-shirt zz top rose fluo et des flics patibulaires.
- Ce qui les rassemble : Une pièce de 50 cents magique...
- Ca te branche ? Alors laisse tomber la chemise hawaïenne, enfile ton gilet pare-balles et dis au revoir à ta mère, parce que ça va chauffer !
, 27-04-2013 342 pages / 16 €

J’y croyais vraiment. Je m’étais dis « Oh tiens ça me changera un peu ce n’est pas dans mes habitudes de lire ça… ». Et bien finalement non. Alors je m’excuse platement auprès des éditions Sarbacanes parce que, vraiment, j’y croyais et j’y ai cru jusqu’au bout. Je n’aime pas vraiment être négative avec les ouvrages que j’ai reçu en SP mais je me suis toujours dis que je serais honnête avec mon ressenti.

Même si c’est le premier roman de l’auteur je ne peux pas, décemment, être sympa. Thomas Carreras, je suis désolée, mais ton roman m’a donné l’impression d’un Tacos à la viande avarié. En mordant dans le Tacos on se dit « Chouette j’adooooore les tacos », en le mâchouillant ça devient « Il a un goût bizarre ce truc » et plus on mâche plus ce goût immonde envahit la bouche « Je vais recracher ». Mais on ne peut pas, parce qu’on ne recrache pas quand on est bien élevé. Alors on préfère faire une indigestion. Par principe dans la littérature je suis comme quelqu’un qui ne recrache pas pour faire bonne impression. Je finis toujours ce que j’ai commencé parce que j’aime m’auto flageller intellectuellement (50 shades vous le dira).

L’histoire est simple, des personnages plus timbrés les uns que les autres apprennent l’existence d’une pièce de 50 cents magique, se greffent à ça des histoires de vengeances et de malchances. Nous y voilà, l’idée est lancée. Là vous pensez : « Tarantino ? » Et bien oui mesdames et messieurs, l’auteur s’est clairement inspiré des plus grands réalisateurs du genre. Mais au lieu de nous servir une histoire intéressante avec des dialogues piquants ponctués de scènes sanglantes on a essentiellement des scènes sanglantes, avec une histoire bancale et des dialogues atrocement vulgaires. Alors le vulgaire déjà ça me gêne. Parfois j’arrive à passer outre parce que le reste me le permet, mais là je n’ai pas réussi…

De tous les personnages je ne me suis attachée à aucun, ils sont tous creux, barges, tout ce qu’ils aiment c’est la violence gratuite, pour certains sans raisons apparentes.

En plus d’une extrême présence d’hémoglobine et de scènes d’actions toutes plus violentes les unes que les autres, j’ai repéré des incohérences énormes. Notamment le fait que visiblement à San Francisco il n’y aurait que 50 flics dans le même commissariat qui lui même serait le seul de la ville. C’est un chiffre ridiculement petit compte tenu de la taille de la ville…

Passons au style…

Facepalm 50 cents
En plus des récurrences de grossièretés un peu faciles à mon goût dans un texte, j’ai détesté cette omniprésence de l’auteur dans son roman. Il ne cesse de faire des commentaires et des blagues qui cassent le récit et qui en plus m’ont franchement donné envie de jeter le livre par la fenêtre. Je n’aime pas du tout, même dans un registre burlesque, sentir la présence de l’écrivain. Je trouve au contraire bien plus intelligent de réussir à se faire oublier pour magnifier son récit.
En Bref :Je n’ai pas du tout aimé ce roman, que ce soit au niveau de la violence plutôt hardcore ou du registre de langage utilisé qui est très grossiers. Le style de l'auteur est complètement immature et insupportable. L’histoire ne m’a pas transcendée non plus puisque je l’ai trouvé pompée sur des films comme Snatch de Guy Ritchie ou Kill Bill de Tarantino, et je n’apprécie pas quand des auteurs font preuves de si peu d’imagination. Je pense qu’il faut que j’arrête de lire des romans qui commencent par 50 pour mon bien être mental.
1 / 5 1 / 5
©Chronique écrite par , le 21-08-2013

21
Poster un Commentaire

avatar
10 Comment threads
11 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
ChinmokuBouchon des boisLaeti1304latetedansleslivresPat1004 Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Chinmoku
Chinmoku

Je me suis laissée tenter par son deuxième livre, 100 000 canards par un doux soir d'orage, et perso je l'ai a-do-ré xD J'ignore s'il est très différent de 50 Cents, mais pour moi l'auteur a déjà prouvé sa valeur !

Bouchon des bois

xD Ce livre aura au moins eu le mérite de te faire écrire une chronique hilarante ! On est dimanche matin, je ne suis pas réveillée, mais j'ai ri, j'ai ri ! Merci choupette <3

Laeti1304

*note pour plus tard: ne plus JAMAIS lire de livre commençant pour 50, même si une gentille et adorable copinette propose innocemment de me le prêter… Jamais…*
Bon je dois dire que de toute façon, il me tentait pas du tout…

latetedansleslivres

Ah bah au moins, c'est dit! Il ne me tente pas du tout!! Hahah

Pat1004
Pat1004

Et l'interview de l'auteur, c'est pour quand…? 😉