Chronique
À la place du coeur, Saison 2
 Roman  Contemporain   Drame   Adolescents 
« La fin de l'année 2015 arrive à grands pas. Je me suis souvent demandé ces derniers mois : j'ai quoi à la place du coeur ? À la place du coeur, j'ai toi. »
Cette saison est celle de l'éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c'est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s'est peu à peu éloigné ; elle dont l'amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s'est persuadée qu'un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n'a pas fini d'être mise à l'épreuve. La vie n'a pas fini d'être à réinventer.
, 23-03-2017 306 pages / 16.5 €

Hakim, le meilleur ami de Caumes est mort depuis plusieurs mois. Au même moment, les attentats contre Charlie Hebdo faisaient trembler la France. Pourtant, le temps passe et s’écoule comme avant, les vacances finissent par arriver. Niels se réjouit de retrouver son cousin Caumes pour ces deux mois au bord de la plage dans le bassin d’Arcachon. Mais Caumes n’est plus le même, il est devenu un garçon froid et distant, presque sans cœur. Derrière lui, il a laissé Esther, son ancien amour, désormais bafouée et oublié qui ne sait plus si elle doit écouter son cœur ou sa raison. Et devant lui se dresse un avenir qui fait peur, incertain, dans lequel Hakim n’existe plus.

Après avoir adoré la saison 1 d’À la place du cœur d’Arnaud Cathrine, j’étais ravie de pouvoir enchaîner tout de suite avec le second volet. Pourtant, une certaine appréhension me tiraillait, lire un roman sur la mort et les attentats n’a rien de facile. Je voulais tout de même retrouver Caumes et la suite de cette histoire poignante. Dès les premières pages cependant, on rencontre Niels, le cousin de Caumes. Le jeune homme est discret, sympathique et manque de confiance en lui. Ses vacances annuelles au bord de la mer sont pour lui une libération et un moyen de se sentir vivant, de se trouver.

Un peu plus loin, on redécouvre Esther, l’ancienne petite amie de Caumes qui souffre de leur brusque séparation causée par le décès d’Hakim. Esther est une jeune fille forte et têtue qui souhaite plus que tout retrouver l’amour de Caumes. Mais comment attirer l’attention de quelqu’un qui ne semble plus avoir de goût pour quoi que ce soit ?
Ces deux nouveaux personnages apportent un autre regard sur le lent processus de deuil que vit Caumes. On finit par retrouver le jeune homme dans la troisième partie de l’histoire et on ne peut qu’être touché par sa peine, cette impression de vide qui le tiraille depuis la mort d’Hakim et qui le pousse à tenter d’oublier par tous les excès.
On aborde également une nouvelle fois les attentats, la peur, jusqu’à ce soir terrible du 13 novembre 2015 où la France a à nouveau basculé dans le sang et les larmes.

Arnaud Cathrine nous offre un regard jeune, cru et frappant sur la France, les attentats et le deuil, qu’il soit privé ou national. Malgré cette thématique dure, l’auteur nous glisse une étonnante force, une rage de vivre et d’y croire qui s’immisce progressivement dans son texte. Alors que dans le premier tome, j’avais été perturbée par la vulgarité, j’ai cette fois-ci fait totalement abstraction pour me concentrer sur les émotions transmises. Arnaud Cathrine nous offre avec une grande habileté la réflexion de ses héros et nous plonge dans leur quotidien. On ressent tout ce qui les touche, les secoue avec une force narrative hors du commun.

Si vous avez aimé le premier tome d’À la place du cœur, vous ne pourrez qu’apprécier ce second volet que j’ai trouvé à la hauteur du premier, si ce n’est encore mieux.

En Bref :Arnaud Cathrine nous livre donc un second tome puissant et très fort émotionnellement parlant. Les personnages évoluent, Caumes fait son deuil et une petite surprise nous fait voir cette histoire sous un nouvel angle. À la place du cœur est définitivement une saga à découvrir.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 11-04-2017

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "À la place du coeur, Saison 2"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mademoiselle Bouquine

J’avais été tellement enthousiasmée par le premier tome que je ne vois pas comment il pourrait en être autrement avec celui-ci 😀 Je vais m’empresser de suivre ton conseil !

wpDiscuz