Chronique
A la vie, à la mort, Twilight Réinventé
 Roman  Fantastique   Adolescents 
Lorsque Beaufort Swan emménage dans l’insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique. Ce que Beau ne sait pas encore, c’est que plus il se rapproche d’elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu’il soit trop tard pour faire demi tour…
, 07-10-2015 425 pages / 20.99 €

Il y a déjà 10 ans, le premier tome de Twilight : Fascination, faisait une arrivée fracassante dans le monde du livre et transformait une partie des adolescentes en petite groupies rêvant du beau Edward.Il y a 10 ans, j’avais 15 ans, et je découvrais Twilight. Sans être complètement accro, j’avais lu et aimé les livres – sauf le dernier – et j’avais été voir le premier film au cinéma. J’avais apprécié l’histoire d’Edward et Bella qui parlait à mon petit cœur d’adolescente.

Pour cet anniversaire, Stephenie Meyer a décidé de faire une surprise à ses fans en réécrivant l’histoire de Twilight. Dans A la vie, à la mort, Bella devient un garçon et Edward devient une fille, il en est de même pour tous les autres personnages de l’histoire sauf Charlie et Renée pour une histoire obscure de garde d’enfant expliquée par l’auteur.
Ainsi, Beaufort Swan et Edythe Cullen ont vu le jour pour nous offrir exactement la même histoire…

Pour rappel, Beaufort est perturbé par l’étrange et magnifique Edythe. L’amour saisit son petit cœur, mais Edythe est une vampire centenaire qui pourrait faire du jeune homme son quatre heure. Pourtant, la jeune femme semble nourrir une étrange fascination pour notre anti-héros de service.

Cette réécriture était pour moi l’occasion de redécouvrir cette histoire car, si j’ai revu les films (pour me moquer) de temps en temps ; je n’ai jamais eu le courage de relire les livres.

Je tiens à dire que je ne crache pas complètement sur l’idée de Stephenie Meyer. Après tout, c’est une bonne technique pour se faire de l’argent facilement sans trop se fatiguer. De plus, elle est très claire dès la préface : l’histoire sera EXACTEMENT la même.

Un bref comparatif de deux débuts de chapitres prouve qu’elle n’a même pas vraiment prit la peine de remanier son texte…


Je savais d’avance que lire ce livre serait une souffrance, mais je ne m’attendais pas à ça.
J’ai vraiment eu beaucoup de mal à me plonger dans ce roman mal écrit, à l’histoire aussi niaise que douloureuse pour mon âme de lectrice.
Avant de m’arrêter sur le style, je vais faire un point sur les personnages.

D’abord, Beaufort, comme le fromage, est un adolescent gauche, qui ne sait clairement pas s’habiller et qui passe son temps à tomber ou s’évanouir pour un rien. Si, pour Bella, ça passait déjà mal, avec lui c’est vraiment le summum du ridicule. Et puis, avouons-le, on a fait plus viril… Il est tellement empoté qu’on se demande bien pourquoi Edythe n’abrège pas ses souffrances et les nôtres
au passage.

De plus, le langage du garçon est très bizarre, voici quelques exemples tirés de mon live tweet :

Capture%20drsquoeacutecran%202015-10-18%20agrave%2016.36.28_zps0ucexhjs A la vie, à la mort, Twilight Réinventé

Capture%20drsquoeacutecran%202015-10-18%20agrave%2016.33.46_zpszqyb01pc A la vie, à la mort, Twilight Réinventé
Capture%20drsquoeacutecran%202015-10-18%20agrave%2016.35.13_zpszpgljhll A la vie, à la mort, Twilight Réinventé

Capture%20drsquoeacutecran%202015-10-18%20agrave%2016.36.39_zpsduuet5vn A la vie, à la mort, Twilight Réinventé

Je ne sais pas si ça vient de la traduction, mais honnêtement, ce n’est pas possible d’utiliser des expressions orales vieilles de 10 à 15 ans (si ce n’est plus) mélangées à des « grave », visant à rendre le héros plus contemporain. Ces différences de niveaux de langages sont pénibles et ne correspondent à rien. Elles m’ont juste donné envie de me couper les veines avec les 425 pages du livre.
A cela s’ajoute des incohérences idiotes, ayant pour but évident de rendre le texte “poétique”, comme par exemple :
Capture%20drsquoeacutecran%202015-10-18%20agrave%2016.33.58_zpsj41mikzu A la vie, à la mort, Twilight Réinventé
Non mais, vraiment, c’est QUOI ce style ?! C’est plein de fioritures inutiles, de dialogues à vous donner envie de hurler à cause de leurs longueurs, c’est nul, juste nul. C’est le pire style d’écriture auquel j’ai pu être confrontée depuis des années. Et pourtant, j’en ai lu des trucs nuls.

Ceci dit, j’ai également lu Les âmes vagabondes, du même auteur mais pas du même traducteur, et sans être sensationnelle, l’écriture était correcte et agréable à lire… Je vous laisse en tirer les conclusions.

Quant à l’histoire, il n’y a pas grand chose à en dire. Pendant 350 pages, vous vous ennuierez devant les multiples réflexions amoureuses de Mr Fromage. Les 70 dernières pages bougent un peu plus, et une petite surprise vous attend à la fin. Enfin « surprise » est plutôt le mot pour dire que Stephenie Meyer a modifié son final pour ne pas devoir se casser à tout réécrire et trouver un prénom masculin pour Renesmée. Malgré tout, à ce stade de votre lecture, vous serez tellement au bout du rouleau, que voir un peu de nouveauté vous offrira la sensation de vivre le plus beau jour de votre vie.

Je pense que je n’ai pas besoin de m’attarder davantage, il me paraît inutile d’acheter cette réécriture qui est une perte de temps et risque de décevoir de nombreux fans. Si le couple Bella / Edward avait le mérite d’être assez « mignon », Beaufort et Edythe sont carrément ridicules (je vous laisse imaginer les moments où elle le porte sur ses épaules par exemple).

En Bref :Je n’ai rien contre Twilight, j’avais même apprécié les romans à l’époque, mais cette réécriture est un raté complet et sans aucun intérêt. A la limite contentez-vous de lire les 70 dernières pages pour connaître les différences si vous êtes curieux, mais ne vous infligez pas la relecture risible du reste (sauf si vous aimez vous faire du mal, et là ce n’est plus de mon ressort).
1 / 5 1 / 5
©Chronique écrite par , le 19-10-2015

30
Poster un Commentaire

avatar
30 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Gigi CandygirlUnknowncélinebea285Palhas Spade Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Gigi Candygirl

Je viens de le terminer ce fameux "A la vie, à la mort". Et j'avoue avec le très grand plaisir de redécouvrir l'univers fascinant de Twilight, j'ai été assez déçue. Pourtant j'ai lu et relu les livres, vu et revu les films. Mais voir Beau aussi fragile ou lire toute les deux phrases le mot "genre" à chaque fin de phrase d'un dialogue … C'était plus que moyen. J'ai beau avoir 40 ans, je ne suis pas sûre que les… Read more »

Unknown

Salut, ta critique m'a bien fait rire ^^ moi aussi certaines expression de Beau m'ont un petit peu étonné, j'ai eut l'impression que l'auteur oubliait que c'était Edythe qui devait parler avec des mot arriérés, enfin bref. Par contre moi j'ai bien aimé cette réécriture et je trouve ça quand même dommage que tu pousse autant ta critiques ( on peut pas vraiment dire que tu spoil vu que tout le monde connait l'histoire mais bon) peut être que certaines… Read more »

céline

Bon, j'étais plus que perplexe devant cette réécriture mais la lecture de ta chronique m'a convaincue: je ne l'achèterai pas!

Chronique géniale!

bea285

Ta chronique méritait un commentaire. xD Stephenie Meyer avait déjà montré qu'elle pouvait planter un série en nous livrant une merdouille comme toi 4. (J'avais peut-être passer l'âge de voir des princesses et des poneys) mais le peu que je lis de ta chronique va me faire passer le tour de ce livre qui me tentait très peu… En 10 ans, on aurait pu faire une jolie réédition qui brillait cela marchait aussi!

Palhas Spade

Haha ça a effectivement l'air dérisoire! Je ne l'achèterai certainement pas et me contenterai de relire les originaux au besoin.