Chronique
 Bande-dessinée  Manga   Adolescents 
Chaque classe compte son souffre-douleur, quelle que soit l'époque...
Haruyuki est un collégien en première année, petit, gros et timide. Mais un jour, la fille la plus belle et la plus mystérieuse du collège, connue sous le surnom de Princesse Kuroyuki, pose les yeux sur lui et l'invite à jouer au jeu nommé « Brain Burst ».

C'est la découverte de l'univers fantastique d' « Accel World ». Le destin de Haru s'accélère brutalement et l'entraîne dans des combats à la vitesse de la lumière... !
, 22-05-2015 192 pages / 6.99 €

Haruyuki est un collégien un peu rond et timide. Considéré comme le souffre douleur par ses camarades, il se réfugie dans les mondes virtuels grâce à son neurolinker, une machine implantée dans sa nuque qui lui permet de vivre dans le virtuel tout en possédant ses cinq sens. Chaque midi, il prend donc le contrôle de son avatar, modifié en petit cochon rose par ses bourreaux, et part jouer au squash pour se défouler. Un jour, Princesse Kuroyuki, la plus belle et mystérieuse fille du collège, l’invite à la rejoindre dans un jeu qui pourrait bien changer sa vie : Le Brain Burst.

accel-world-2290847 Accel World, Tome 1 Les créateurs de Sword Art Online nous offrent donc un monde relativement proche de celui déjà créé (je me demande même si ça ne se passe pas dans le futur par rapport à SAO). J’avais plutôt apprécié regarder l’animé de Sword Art Online même si je trouvais l’intérêt des saisons plutôt inégales. Accel World était donc un manga que j’avais envie de découvrir.

Le personnage d’Haruyuki est assez attendrissant, ses problèmes de harcèlement scolaire le rendent d’autant plus touchant. On comprend aisément qu’il préfère passer du temps dans les mondes virtuels.

Kuroyuki est, quant à elle, très mystérieuse. Mais sa façon de se comporter avec Haruyuki la rend très sympathique également même si on ne comprend pas tout de suite ses vraies motivations.

L’enjeu de ce premier volume est évidemment la pose et l’explication des tenants et aboutissants de la présence d’Haruyuki dans le jeu Brain Burst. On en apprend les règles et surtout l’incroyable difficulté puisqu’en plusieurs années d’existence, aucun joueur n’a pu dépasser le niveau neuf. Seuls 7 joueurs l’ont atteint… La base est bien trouvée et nous plonge tout de suite dans un peu d’action.

Les illustrations sont très jolies. J’aime assez les traits qui ne sont pas trop exagérés dans le style manga (je n’aime pas trop les dessins type DBZ qui sont un peu too much – pas taper). J’ai aussi aimé les graphismes des avatars dans le Brain Burst, sans être super originaux je les ai trouvé bien révélateurs des personnalités des joueurs.

Quant à l’histoire, elle se lit très bien et est très prometteuse.
Attention toutefois, Accel World est une série en cours avec actuellement 6 volumes publiés au Japon. A voir si les auteurs sauront s’arrêter à temps…
banniere_accelworld1-1000x300 Accel World, Tome 1

En Bref :Ce premier tome d’Accel World n’est pas révolutionnaire du genre mais se lit très bien et promet une série agréable à suivre. Les fans de SAO y trouveront leurs compte puisque le genre et les thématiques abordées sont exactement les mêmes. J’ai beaucoup aimé les caractères des personnages et les graphismes. Je dois dire que j’ai plutôt hâte de savoir la suite des aventures d’Haruyuki dans le Brain Burst.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 15-08-2015

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Ewarthynn Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Ewarthynn

J'avais adoré l'anime SAO, même si, comme toi, je trouve les saisons très inégales ! Un ami m'a par la suite fait découvrir Accel World, dont je ne connais pour le moment que quelques épisodes de l'anime et, même si j'aime quand même moins que SAO, ça promet en effet d'être très sympathique ! Si l'occasion se présente, je n'hésiterai pas à lire aussi les mangas 🙂