Chronique
ADN Vampire, Tome 1 : Carmine
 Roman  Fantastique   Adolescents 
Carmine n’est pas une adolescente comme les autres, elle fait partie de la génération V1. Après un incident à New-York, sa famille s’installe à Inverness, en Écosse. Carmine rentre au prestigieux Saint-Andrew College. L’adolescente compte bien s’amuser avec ses nouveaux pouvoirs et défier l’autorité de ses parents pro-hum. Elle va cependant devoir apprendre à cerner ses propres limites : est-elle prête à blesser ses amis humains ? Se laissera-t-elle entraîner par Arthur, lui aussi V1 ? Comment gérer pulsions amoureuses et soif de sang ? Sa curiosité et son goût des polars vont également l’engager dans une enquête dangereuse qui pourrait bien réveiller des démons du passé.
, 07-06-2017 384 pages / 16.5 €

Carmine vient d’arriver à Inverness en Écosse où elle va devoir s’habituer à sa nouvelle vie avec ses parents et son frère. La jeune fille n’est pas une adolescente comme les autres, elle est une V1, une enfant née vampire qui commence tout juste à développer ses pouvoirs. Alors qu’elle débute sa scolarité au Saint Andrew College et tente de trouver un équilibre entre son existence de vampire et ses nouveaux amis humains, de drôles de meurtres ont brusquement lieu. Ces derniers pourraient bien chambouler la petite vie tranquille que la famille de carmine espérait.

ADN Vampire est le tout premier roman de la maison d’édition Le Gâteau sur la Cerise qui souhaite mettre en avant des héroïnes fortes, indépendantes et pétillantes. Avec cette histoire, on peut dire que c’est réussi puisque Carmine est une adolescente au caractère bien trempé qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.

On apprécie immédiatement cette jeune fille qui tente tant bien que mal de se faire au sang de moutons qui lui servent ses parents. Elle doit également apprendre à maîtriser ses nouveaux pouvoirs et ses pulsions avec plus ou moins de succès. Entêtée, intelligente et pleine de ressources, Carmine est étonnante et franchement attachante.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste et on aura facilement de l’affection pour la famille de la jeune fille et de ses amis. J’ai eu pour ma part un petit coup de cœur pour Mordicus, le chat qui égaye le récit par ses frasques.

En plus d’une palette de personnages réalistes et marquants, Elodie Loch-Béatrix parvient sans mal à nous faire adopter son univers où les vampires ont appris à se mêler aux humains sans se faire remarquer grâce à leur technologie avancée. Elle introduit également une réflexion souvent abordée dans ce genre d’histoire : faut-il ou non boire du sang humain quand on est un vampire ? L’Écosse est ainsi un territoire « pro-hum » (pro-humains) où tuer et boire le sang des humains est interdit.

Tout en dévoilant peu à peu son monde, l’auteur nous fait vivre une histoire plaisante et étonnante qui mêle meurtres sanglants et amourettes adolescentes. On tourne les pages avec facilité grâce à l’écriture efficace et plus on approche de la fin, plus le suspens est insoutenable. Le tout est ponctué de mystérieux chapitres nous contant le passé d’une Écossaise en 1746.
L’histoire de Carmine nous embarque donc jusqu’à la dernière ligne et on en redemande tellement c’est frais, léger et ce genre de romans fait parfois du bien.

En Bref :ADN Vampire est un excellent roman qui se lit d’une traite. Autour de Carmine, une héroïne attachante et indépendante, se dresse un univers efficace où les émois adolescents se mêlent à une enquête pleine de mystère dont on ne devine rien avant les grandes révélations finales.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 13-06-2017

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "ADN Vampire, Tome 1 : Carmine"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Florence

Pourquoi pas 🙂 L’histoire a l’air pas mal !

wpDiscuz