Kenji avait emprunté de l'argent à des gens qui n'étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n'avait pas de clients. Forcément quand les prêteurs sont revenus, c'était pas pour goûter les plats.
, 20-11-2014 180 pages / 21.5 €