Imaginez un monde où tout risque est supprimé, un monde où le danger n’existe plus, où tout ce qui peut nuire est banni. Rêve ou cauchemar ?
2070. EUSA, ou Etats-Unis sécurisés d’Amérique. AU nom du principe de précaution et du risque zéro, la société américaine est devenue un monde totalement aseptisé où tout ce qui peut nuire est banni. McDo a été mis à l’index, sans parler de Philip Morris ou autre.
Une société sous cloche où les formes de protection ont été poussées à leur paroxysme, où tout est régulé, encadré. Ainsi, les substances nuisibles sont interdites (l’alcool, le tabac, mais aussi les frites…), les sports à risque n’existent plus, tout le monde porte un casque et un masque de protection, etc. Mais, surtout, chaque citoyen prend une dose quotidienne de dopamine pour réguler ses humeurs, tout sentiment excessif (colère, passion…) pouvant être dangereux. Tous ceux qui contreviennent à ces diktats sécuritaires sont envoyés dans des camps de travail forcé gérés, comme par hasard, par les anciennes multinationales de l’alimentaire ou du tabac (McDo, Philip Morris…).
C’est ce qui arrive à Bo, un adolescent amoureux que la jalousie a fait sortir de ses gonds. Mais Bo a décidé de résister. Pour pouvoir respirer librement et prendre le risque de vivre. Tout simplement…
, 15-04-2015 320 pages / 13.5 €