Chronique
Bébé Boum, Tome 1
 Roman  Contemporain   Adultes 
Lorsque Lili tombe enceinte pour la première fois, elle est certaine que les neuf prochains mois seront un véritable conte de fées pour elle et son chum. Ils ont tellement désiré ce bébé !
Esther, mère de deux enfants, accueille une grossesse imprévue en silence : son couple bat de l’aile et son mari vasectomisé pourrait croire qu’elle lui est infidèle.
Pour Frédérique, la croix qui apparaît sur le test de grossesse est synonyme d’un paquet d’emmerdes dont il faut se débarrasser au plus vite. Difficile de savoir qui est le père quand on jongle avec autant d’amants…
Même après des années d’essais infructueux, Jeannine espère, à quarante-trois ans, revivre le miracle d’une grossesse avant qu’il ne soit trop tard. Plus qu’un enfant, il s’agit pour elle d’une indispensable rédemption.
Quatre femmes, quatre personnalités, quatre visions complètement différentes, autant de bébés boums. Quatre trames qui s’entremêlent pour tisser une foule de situations savoureuses, de sautes d’hormones cocasses et de rebondissements incessants.
, 04-06-2014 449 pages / 20.95 €

Lilli, Esther, Frédérique et Jeannine sont quatre femmes très différentes qui vont pourtant vivre des grossesses quasiment simultanées. Lilli souhaite un enfant depuis quasiment toujours, pour Esther et Frédérique la grossesse est inattendue, alors que pour Jeannine elle était attendue, même assistée étant donné son âge un peu avancé. Les grossesses de ces quatre femmes vont leur changer la vie.

Ceux qui me suivent sur Facebook savent que cette lecture a été un échec. Je n’ai quasiment rien aimé alors que mes lectures de la collection Québec avaient bien commencé avec Les Souliers de Mandela et Histoires de filles sous le soleil.

Lilli est un personnage qui m’a tapé sur les nerfs très rapidement, trop d’hormones, trop pénible… Je ne suis pas sûre qu’une femme enceinte soit aussi chiante… Elle se comporte vraiment d’une façon capricieuse, voir détestable avec son homme et son entourage. Je l’ai trouvée très caricaturale. A chaque fois qu’elle apparaissait je soupirai…

Esther n’est pas non plus un personnage que j’ai aimé. Elle passe sa vie à se mentir à elle-même et aux autres. Ca n’aurait pu être qu’un défaut de son personnage si ça ne l’avait pas autant caractérisée dans cette histoire.

Frédérique, la troisième jeune femme, était la plus supportable bien qu’un peu trop dans la caricature de la femme qui couche à droite à gauche. Malgré tout, elle évolue de façon assez positive. En revanche sa mère, Jeannine, est la casse-pieds par excellence. Une gentille femme qui se mêle peut être un peu trop des affaires des autres à mon goût.
A ces quatre femmes se mêlent des personnages secondaires, souvent des hommes, pas toujours très fidèles, pas toujours très patients (ce qu’on peut comprendre) et là encore j’ai vu un trop de caricatures…

Niveau histoire, c’est une tranche de vie… Des femmes qui vivent leurs grossesses de différentes manières. Rien de bien folichon à mon goût et je n’ai même pas trouvé l’humour que je pensais découvrir. Ceci dit l’écriture de Josée Bournival est sympathique et elle gère plutôt bien le roman à quatre voix. On ne se perd pas et les chassés croisés sont nombreux.

Ceci dit, c’est un échec de lecture pour moiJe n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages ni à l’histoire et seules les 100 dernières pages m’ont vraiment intéressées. Et quand est venu l’accouchement… Comment dire… Je ne suis pas sûre que j’avais envie de lire ça tard le soir. Je sais comment un accouchement se passe sans l’avoir vécu, mais je n’avais pas envie de le lire. Ca m’a un peu traumatisée à l’idée de devoir subir ça un jour…

En Bref :Je n’ai pas vraiment accroché à ce roman de femmes enceintes. J’ai trouvé que le tout était trop caricatural et la globalité de l’histoire un peu plate.
Toutes ces histoires de filles qui sont sur les nerfs et se mettent à pleurer pour rien ça m’a vraiment chiffonée.
Je n’ai pas eu plaisir à lire ces 400 pages et je ne pense vraiment pas que je lirai le second tome qui narre la vie des mêmes femmes après les différentes naissances.
2 / 5 2 / 5
©Chronique écrite par , le 26-08-2014

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Yezahel DéambulationNinouille en rêvesBouchon des boisMarinettebelledenuit Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Yezahel Déambulation

C'est un roman qui me filerait le cafard je pense ^_^ Je passe mon tour!

Ninouille en rêves

Dommage qu'il ne t'ait pas plu :/ ce titre me rend quand même très curieuse !

Bouchon des bois

Erf, effectivement, décevant tout ça… Baaah, j'ai vécu de près les trois grossesses de ma soeur, et elle n'était pas du tout pénible : l'espoir est permis !!
Dommage que l'auteure soit tombée dans le caricaturale, le sujet aurait pu être sympa :/

Marinette

Les personnages m'ont également un peu saoulé… Mais, dans l'ensemble, c'est un livre que j'ai tout de même bien apprécié =)

belledenuit

Je suis d'accord avec toi sur le côté caricatural et Lili m'a exaspérée aussi. Cela dit, les hormones jouent pas mal lorsqu'on est enceinte et malheureusement cela arrive à certaines femmes de réagir comme Lili. Je plains d'ailleurs leurs hommes… De mon côté, si cela n'a pas été un coup de coeur, je reste curieuse de lire la suite notamment avec l'histoire d'Esther et de Jeannine.