Chronique
 Roman  Historique   Romance   Adolescents 
Elwyn est fils d’immigrés irlandais, Minnie, fille d’un chanteur itinérant noir. Ils se rencontrent dans une plantation, et tombent amoureux. Ils ont 13 ans, et ne savent pas que leur vie est sur le point de basculer. Quelques jours plus tard, en effet, Minnie assiste au passage à tabac de son père par des hommes du Ku Klux Klan. Effondrée, elle saute dans le premier train, en partance pour Chicago.
, 23-09-2015 320 pages / 14.2 €

Dans les USA des années 40, Minnie et son père sont des musiciens itinérants, aussi appelés « songster ». Ils vivent au jour le jour, au cœur du Mississippi. Lorsqu’ils arrivent dans une des nombreuses plantations qui jalonnent le sud, les ouvriers les accueillent avec plaisir en échange d’un peu de musique. Minnie va y croiser Elwyn, fils d’un couple d’immigrés irlandais qui travaillent pour le propriétaire et appliquent un règne de terreur. Alors que les sentiments se développent chez les deux jeunes adolescents, un drame va pousser Minnie à fuir la plantation.

Il y a quelque chose d’incroyablement fort dans Bluebird, une certaine intensité qui va vous embarquer directement au cœur de l’histoire. On y découvre le destin de Minnie dans un monde où la ségrégation fait rage et où le racisme est omniprésent.
La jeune fille, dont le parcours fait écho à la chanteuse de blues Memphis Minnie, se dévoile peu à peu et nous mène sur ses traces jusqu’à Chicago.

Divisé en plusieurs parties, suivant respectivement différents personnages, on découvre aussi le destin d’Elwyn et sa famille. À ses côtés, on prend conscience de toutes les nuances existantes, des faux semblants et des préjugés qui pèsent sur chacun.

Tristan Koëgel nous fait affronter la ségrégation oppressante et permanente que vivaient les personnes noires à cette époque. Mais aussi le racisme persistant envers tous types d’immigrés. Le propriétaire de la plantation et ses amis sont les archétypes répugnants du raciste de base, bourré d’une haine tenace et hypocrite contre quiconque ne vient pas du sol américain. Ils n’hésitent d’ailleurs pas à revêtir leurs habits du Ku Klux Klan pour assouvir leurs pulsions violentes.

Ça révolte, ça remue, mais la tonalité tendre et chaleureuse amenée par la musique et le blues réussit à équilibrer la balance. Sublimé par une excellente playlist concoctée par l’auteur et placée en fin d’ouvrage, l’ambiance est parfaite et contient la juste dose de chaque émotion.

Le rythme est parfois un peu lent, ne vous attendez pas à une aventure rocambolesque bourrée de rebondissements. Pourtant, l’intérêt du lecteur est gardé en éveil jusqu’au bout, notamment grâce au changement réguler de personnage.
J’ai d’ailleurs eu une préférence pour Elwyn et sa famille. Ils ont une vraie profondeur et une complexité qui dépasse les apparences…

Minnie est aussi très agréable à suivre, même si j’ai eu tendance à la trouver un peu énervante et capricieuse. Ceci dit, elle sait ce qu’elle veut et est prête à beaucoup de sacrifices pour y arriver. C’est vraiment le genre de fille forte et maline que j’aime suivre dans un roman et qui me fait tourner les dernières pages avec regret et un petit pincement au cœur.

En Bref :Bluebird est un très beau roman qui vous mènera sur les traces de Minnie, jeune fille noire dans les États-Unis des années 40. Sur fond de musique blues, on se plonge avec délice dans cet univers entre horreurs de la ségrégation et tendresse. On en ressort avec l’impression d’avoir lu, non seulement une belle histoire, mais aussi une magnifique leçon de vie.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 23-02-2016

9
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
EdwigeSaefielAurélie SinoirHerbe FolleLeely Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Edwige

J’aime beaucoup lire des livres traitant de laa ségrégation. Merci pour cette découverte! !

Aurélie Sinoir
Aurélie Sinoir

Encore une belle découverte d’un roman qui semble engagé.
Tout à fait mon style rythme et je pourrais bien me laisser tenter!

Herbe Folle

Ce roman à l'air vraiment chouette ! Pas trop mon style mais je pourrais me laisser tenter 🙂

Leely

La couverture de ce livre est magnifique, l'histoire a l'air très touchante. Merci pour la découverte

Valentine Pumpkins

ça fait plusieurs fois que je le vois passer sur différents blogs et que je l'oublie ! Je le mets tout de suite sur ma wishlist, ça semble une bonne idée :p