Chronique
Caraval, Tome 1
 Roman  Fantasy   Adolescents 
Scarlett et sa petite sœur Donatella n'ont jamais quitté l'île où leur père, un homme cruel et tyrannique, les retient captives. À 17 ans, alors qu'elle est sur le point d'être mariée à un inconnu, Scarlett reçoit une lettre de Légende, le maître du jeu de Caraval. Cette année, Caraval aura lieu sur l'île des Songes, et Scarlett est invitée ! Depuis toute petite, elle rêve d'assister à ce jeu légendaire et fabuleux... Aidées par Julian, un mystérieux marin, les deux sœurs s'enfuient. Mais à leur arrivée sur l'île des Songes, Donatella est kidnappée par Légende. Scarlett entre alors dans Caraval avec Julian. Si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours...
, 08-02-2017 478 pages / 17.9 €

Scarlett et sa sœur Tella vivent dans la peur. Leur père est un tyran qui prend un malin plaisir à punir l’une quand l’autre désobéit. Les deux jeunes femmes subissent les coups et l’humiliation, mais entretiennent un rêve depuis toujours : découvrir Caraval. Ce dernier est une sorte de spectacle itinérant bourré de magie où tout est possible. Lorsque le maître de Caraval, Légende, les invite en personne à participer, l’impétueuse Tella ne veut pas attendre une seconde. Mais Scarlett s’y oppose, son mariage est proche, et même si elle n’a jamais vu son fiancé, elle nourrit l’espoir qu’il pourra leur offrir une chance d’échapper à leur monstre de père. C’est par la force qu’elle atterrira sur l’île des Songes où se déroule Caraval cette année, et quand Tella disparaît, ce n’est que le début du jeu et des ennuis pour Scarlett.

Phénomène littéraire outre Atlantique, Caraval a soulevé les passions lors de sa sortie. C’est d’abord sa couverture qui intrigue, puis son titre prometteur d’un univers mystérieux et coloré. Et dès la lecture des premières lignes, l’histoire vous happe pour n’en ressortir qu’au bout des quatre cent soixante-dix pages.

Que dire de Caraval ? C’est un premier roman somptueux mené avec un talent rare. Stephanie Garber parvient sans peine à nous faire découvrir son monde où les apparences sont trompeuses et les illusions se succèdent. On y aime les descriptions, si fortes qu’on en ressent les textures, les odeurs et les sons. On vit au rythme de Caraval et de ce jeu fou aux règles incertaines qui fait tant battre notre cœur. Les retournements de situation y sont nombreux, toujours inattendus et les cinquante dernières pages sont tout simplement à couper le souffle.

Au sein de cette symphonie ne persiste qu’un seul pilier inébranlable auquel on se raccroche : Scarlett. C’est une jeune femme forte, déterminée, intelligente, qu’on aime au premier regard. On la voit évoluer au fil des chapitres en même temps que ses certitudes s’ébranlent et que Légende la met à mal avec ses énigmes.
À ses côtés se dresse Julian, un jeune homme mystérieux aux secrets sombres qui protège Scarlett à plusieurs reprises. On apprécie également le garçon pour sa droiture, son humour et sa présence presque rassurante au fil des pages.
Bien d’autres personnages viendront compléter le tableau, certains sont effrayants d’autres, étonnants… Tous ces protagonistes possèdent une vraie tangibilité, quelque chose de terriblement puissant qui fait qu’on n’en oublie aucun au fil des pages, même le plus insignifiant d’entre eux.

Caraval est donc un roman enchanteur dont il est très difficile de sortir. Tandis que le jeu semble se refermer sur Scarlett, les mystères s’épaississent et on veut toujours aller plus loin. D’autant plus que Caraval va rapidement se montrer bien plus dangereux qu’une simple fête foraine.
En plus de cette force immersive, le roman nous livre donc une intrigue rondement menée qui m’a émerveillée. Si Scarlett risque sa vie, on a l’impression d’en faire de même, d’être à ses côtés et de vivre le moindre retournement de situation comme une claque. L’action est très bien dosée et chaque chapitre nous plonge un peu plus dans Caraval et ses terribles enjeux.

Je ressors de ma lecture avec des étoiles plein les yeux et une immense envie d’en découvrir plus, car je quitte à regret cette incroyable histoire.

En Bref :Caraval est un roman audacieux et original porté par la plume magique et le grand talent de Stephanie Garber.
Terriblement addictif, il est impossible de ressortir indemne de cet univers gourmand et coloré aux accents de mystères et où chaque chose n’est peut-être qu’illusion…
Et vous, êtes-vous prêt à entrer dans le jeu de Caraval ?
Coup de coeur Coup de coeur

Lecture commune avec Robinou des Chroniques de Robinou.

©Chronique écrite par , le 15-02-2017

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Caraval, Tome 1"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Léna Bubi
Léna Bubi

Au top ta chronique, j’ai de plus en plus envie de lire ce roman 😀

Pitiponks

Caraval a une couverture qui m’a tapé dans l’oeil depuis que je l’ai vue pour la première fois. Mais bizarrement je ne m’étais pas intéressée à l’histoire jusqu’à ton article. Ça m’intrigue bien du coup! On dirait un mélange de Hunger Games et Le Cirque des Rêves, mais je suis peut-être à côté de la plaque ^^

Valou
Valou

Coucou, j’avais déjà très envie de le découvrir mais maintenant que j’ai découvert ton avis c’est encore pire…
Bonne soirée et belle lecture!!!

Serial Bookineuse

Bien avant la sortie du livre j’ai été très intriguée à force d’en entendre parler et je t’avoue que j’ai de plus en plus envie de me le procurer surtout que ta chronique donne envie de lire ^^

Mallou14

Je l’ai reçu dans la box Owlcrate de ce mois-ci et j’ai hâte de le découvrir ! Ce sera l’occasion de me remettre à la VO aussi ^^

wpDiscuz