Chronique
Dans le désordre
 Roman  Contemporain   Adolescents 
Ils sont sept.
Sept qui se rencontrent en manif, dans la révolte, dans le désor- dre, et se lient d’amitié, refusant la vie calibrée et matérialiste que le monde leur impose. Parce qu’ils ont de la colère et de l’amour en reste, ils choisissent de vivre ensemble, joyeusement, en squat et en meute, avec leurs propres règles. Et au cœur de la meute, il y a Jeanne et Basil, qui découvrent l’amour, celui qui brûle et transporte, au milieu des copains – et dans l’intensité d’une vie nouvelle et différente.
, 06-01-2016 251 pages / 15.5 €

Ce jour là, Jeanne manifeste et sent que les choses vont mal tourner, les CRS sont nerveux, la tension monte. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, tout dégénère. Dans le chaos, le regard de Jeanne croise celui de Basile, mais les bousculades les éloignent. Pourtant, ce regard n’était que le début, la jeune femme rencontre Tonio et Marc, des amis de Basile, ainsi qu’Alison, une autre manifestante qui fréquente la même université. Ils seront rejoints par Jules, attiré par le travail de la terre, ainsi que Lucie, sa petite étudiante en droit.
Sept personnes, très différentes, mais proche dans leurs rapports à la société qui ne leur ressemble pas.

Après un coup de cœur énorme pour son roman Frangine, mais une déception pour La gueule du loup, j’ai décidé de me lancer dans ce nouveau roman de Marion Brunet sans avoir d’attentes particulières.

C’est tout d’abord avec plaisir que j’ai retrouvé sa magnifique plume oscillant entre un côté dur, voir acerbe et une douceur inexplicable. Marion Brunet sait mettre les mots justes sur les émotions et crée des personnages profondément humains dans leurs façons d’être et de penser.

J’ai adoré découvrir le groupe de sept, tous très différent. Leur vie dans le squat s’organise peu à peu et leurs caractères s’harmonisent. Si l’on se concentre essentiellement sur Jeanne, chacun disposera tout de même de quelques chapitres qui suffisent à découvrir tantôt un passé, tantôt un contexte familial difficile ou une rébellion.

On s’attache donc surtout à Jeanne qui est le personnage principal du récit, mais on aime aussi les autres. Pour ma part, j’ai accroché avec Alison. Outre son homonymie avec l’une de mes meilleures amies, je l’ai trouvée très touchante.
L’histoire de Tonio et notamment ses déboires avec le pôle emploi, cette dure confrontation avec la bêtise de la bureaucratie, sont aussi des moments criants d’une cruelle vérité.
Je ne peux pas dire que je me suis retrouvée dans ces personnages, car je n’ai jamais eu aucun désir de marginalité. Mais j’ai compris leurs motivations, leurs ras-le-bol d’une société qui ne leur offre aucun avenir et aucune possibilité de s’en sortir.

Marion Brunet nous fait le portrait d’une génération désabusée aidée et de gens fatigués, usés… On s’y retrouve ou pas, mais dans tous les cas, c’est poignant et troublant de réalisme. Les situations sont vraies, tout comme les personnages et l’on ne peut que s’attrister de se la voir montrée quand on peut parfois l’oublier.

En Bref :Dans le désordre est un bon roman à l’étonnante justesse. Il fait sourire de temps en temps, il fait mal au cœur, il met les larmes aux yeux… Marion Brunet nous pointe les choses avec intelligence, nous rappelant les travers de notre société actuelle quand la mode est à la dystopie dévastatrice. Ce nouveau roman est donc un vrai plaisir à lire.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 22-04-2016

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
SaefielLéna BubiLéa Touch Book Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Léna Bubi
Léna Bubi

Les avis sur ce roman son super positifs, et c’est certain que je le découvrirai lorsque l’occasion se présentera 😀

Léa Touch Book

J’ai beaucoup aimé ce livre 🙂