Chronique
Gardiens des cités perdues, Tome 3 : Le Grand Brasier
 Roman  Fantastique   Adolescents   Pré-ados 
Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente…
Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre !
, 05-11-2015 597 pages / 15 €

// Attention cette chronique peut contenir des spoilers des deux premiers tomes//

Deux semaines se sont écoulées depuis que Sophie a sauvé Alden alors que son esprit était brisé et que Silveny a été mise au Sanctuaire par le Conseil. Sa confrontation avec le Cygne Noir lui a donné des réponses sur son identité, mais elle n’a plus de nouvelles et son inquiétude au sujet d’un traître dans l’organisation ne fait que grandir.
Alors qu’elle pensait que ses soucis ne pouvaient pas empirer, le Conseil demande à Sophie de guérir Fintan, le terrible pyrokinésite capable de lancer le Grand Brasier. Et pour ne rien arranger, un traceur ogre est découvert sur Silveny et le miroir de Jolie refuse toujours de révéler ses secrets alors que Sophie souhaite enquêter sur la mort de la jeune femme.

Après deux volumes haletants, Shannon Messenger nous fait plonger dans un troisième tome bien plus sombre que les précédents. En effet, l’enquête de Sophie va la mener sur un terrain dangereux. D’autant plus que des menaces de guerre planent sur la cité.

Nos certitudes vont s’envoler, les masques vont tomber et la société Elfique va se révéler aussi pourrie qu’une autre à l’intérieur malgré ses aspects grandiloquents.
L’univers va également considérablement se complexifier. Si les deux premiers volumes se consacrent aux Elfes, le troisième nous laisse enfin apercevoir le reste du monde. Nous en découvrons donc un peu plus sur les ogres et la tension existante entre ce peuple et celui de Sophie. L’espace s’agrandit et nous offre une vision plus vaste tandis que la popularité de Sophie ne fait que réduire jusqu’à être quasiment nulle.

En effet, la jeune fille est laissée de côté par ses congénères. Son entourage devient rapidement vital pour qu’elle ne vive pas une complète solitude. Ses amis : Dex, Fitz, Biana et Keefe, vont se montrer présents à des degrés différents. Dex semble occupé, il est quasiment absent, mais tente de garder des liens avec Sophie, Fitz décide enfin d’offrir un peu de temps et de sourires, Biana va tout faire pour montrer à Sophie son soutien.
Mais c’est bien Keefe qui a, pour mon plus grand bonheur, la part belle dans ce volet. Parce que oui, après avoir revendiqué la team Dex, je suis progressivement passée en team Keefe. Ce dernier possède un fond sensible et un grand cœur sous des allures légères et débonnaires. Tous les personnages perdent sensiblement de leur naïveté, les évènements les marquent et les font grandir à une vitesse folle alternant entre des attitudes presque enfantines et une maturité étonnante. Les liens qui les unissent seront de plus en plus forts et j’ai aimé sentir cette connexion entre eux.
Grady et Edaline, les parents adoptifs de Sophie, ne sont pas en reste et vont dévoiler de nouvelles facettes de leurs personnalités. D’autres alliés seront aussi mis en avant. Sophie a bien plus d’amis qu’elle ne l’imagine, mais surtout, beaucoup d’ennemis.

Le rythme n’est pas frénétique, et pourtant on ne s’ennuie pas un seul instant durant ces 600 pages. Les choses s’accélèrent progressivement jusqu’à un final explosif et bourré de révélations. Pour Sophie, tout va changer dans ce roman décisif, et cela promet du très bon pour la suite. Car Shannon Messenger a bien cette intelligence de ne pas stagner dans son récit global. Elle fait évoluer le tout avec brio et nous immerge au cœur de sa série.

En Bref :Véritable volume charnière de la série, Le Grand Brasier est un récit haletant dans lequel toutes les certitudes peuvent s’effondrer d’un moment à l’autre jusqu’à ce qu’on atteigne le point de non-retour.
Plus sombre et plus mature que ses prédécesseurs, ce roman est à dévorer d’urgences !
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 30-03-2016

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Lucie IrthumSaefielLes lectures d Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Lucie Irthum
Lucie Irthum

J’espère un jour pouvoir me procurer toute la saga, car elle me tente énormément et ta chronique me donne encore plus envie ^^

Les lectures d

Ahhh !!! Ta chronique me fait GRAVE envie. Il est arrivé ce mois-ci dans ma PAL, je ne pensais déjà pas qu’il ferait long feu mais là… J’hésite à me lancer en Avril.
Déjà j’avais trouvé le T2 moins innocent que le T1 et si tu annonces carrément que ce T3 est sombre, je suis déjà alléchée !