Chronique
Grisha, Tome 1
 Roman  Fantasy   Adolescents 
OMBRE. GUERRE. CHAOS.
Un royaume envahi par les ténèbres.
Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.
Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold.
Parmi eux : Alina Starkov.
ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.
L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir.
L’Invocatrice de lumière.
, 11-10-2017 350 pages / 15.9 €

Alina Starkov est une jeune fille soldate, un peu maigrichonne et fade. Elle vit depuis toujours dans l’ombre de son meilleur ami, Mal, dont elle jalouse les nombreuses conquêtes. Mais Alina n’est pas comme les autres, et lorsqu’elle se retrouve embarquée par les Grisha, l’élite magique de Ravka, suite à un passage étonnant dans le Shadow Fold elle pense à un malentendu. Pourtant elle possède un pouvoir, et pas n’importe lequel : elle est l’invocatrice de lumière, celle qui pourra débarrasser Ravka du Shadow Fold, une nappe de ténèbres qui divise le pays et terrorise les habitants à cause des monstres qui la hantent. Débutent alors les entraînements au Little Palace. Alina alterne dès lors entre la peur, l’envie de voir Mal et l’appréciation des attentions du Darkling, le Grisha le plus puissant de tous qui les dirige tous.

Cette réédition de Grisha, je l’ai attendue, encore et encore et encore depuis sa première parution chez Castelmore en 2013. Lorsqu’il est enfin sorti, je l’ai donc dévoré une seconde fois afin de me remémorer l’histoire avant de lire le deuxième tome. Et il faut croire que mon avis critique s’est aiguisé en 5 ans puisque je passe du “très bon roman” à « moyen »…

On se laisse rapidement emportée dans Grisha. Ce roman de fantasy nous plonge tout de suite dans un univers teinté de folklore russe et de magie. C’est très appréciable et original, bien que parfois un peu complexe – notamment au niveau des classes de Grishas. On imagine tout très facilement, les descriptions de Leigh Bardugo sont fluides et nous font passer d’un lieu à un autre sans jamais nous perdre.

Malheureusement, à côté de ça, le récit est quant à lui bien banal et joue sur des clichés du genre que j’aurais voulu voir évités. Tout d’abord, on a la fille faiblarde qui devient l’héroïne un peu badass, l’espoir du peuple, une sorte d’élue parmi les Grishas.
Puis on a l’éternel triangle amoureux qui se met en place entre Alina, Mal et Le Darkling. Très franchement, on se demande pourquoi elle hésite entre les deux garçons, Mal étant un jeune homme agaçant, volage et carrément stupide.
Il va cependant bien avec Alina qu’on peine parfois à apprécier. Elle ne cesse de se sentir inférieure et de se rabaisser, ses états d’âme deviennent rapidement lassants.
À côté de ça, il y a le Darkling, un jeune homme intéressant, mystérieux, qui va s’avérer être LE point fort du récit. Sans en dire trop, c’est le personnage qui est, à mon sens, le plus aboutit. Il est marquant et on peine à oublier une fois le livre refermé. Très honnêtement, il est l’une des raisons principales pour lesquelles je continuerai cette série puisque je veux connaître son cheminement. (J’aime le Darkling. C’est tout.)

Outre le Darkling, l’autre atout de Grisha est la plume de l’autrice. Leigh Bardugo fait preuve de créativité et son écriture visuelle et rythmée permet de se plonger dans son monde sans avoir envie d’en ressortir. Finalement, ce qui devient intéressant, c’est véritablement l’histoire de Ravka plus qu’Alina et ses déboires. On se prend au jeu, comme lorsqu’on lit une légende ou un conte. On veut savoir si l’invocatrice de lumière parviendra à se débarrasser du Shadow Fold, et surtout comment…
On accroche donc étonnamment bien à ce roman malgré les nombreuses faiblesses et l’armée de clichés qui jalonnent les chapitres et je lirai évidemment la suite tant attendue avec plaisir.

En Bref :Bourré de clichés et doté d'une héroïne prodigieusement agaçante, Grisha est un roman qui s'en sort tout de même honorablement grâce à son univers original et à l'écriture addictive et fluide de l'autrice. Étrangement porté par un personnage secondaire, c'est une série que je continuerai pour connaître les prochaines "aventures" du Darkling plutôt que celles d'Alina.
3 / 5 3 / 5
©Chronique écrite par , le 31-08-2018

11
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Cranberries Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Cranberries

Je suis terriblement d’accord avec toi au sujet des personnages principaux et du Darklind ! C’est clairement lui qui fait toute l’histoire, et Mal fait vraiment pâle figure à côté de lui.
On sent que la plume de Bardugo était déjà très bonne, mais elle prend selon moi beaucoup plus d’ampleur avec Six of Crows !
J’ai hâte de lire ses prochains romans en tout cas <3

Bookish Girl

Superbe! Je pense à peu près EXACTEMENT comme toi!

Je suis raide dingue de ce livre, j'ai SUPER hâte de la suite!

Merci pour la p'tite référence *bisou virtuel* 😉

xx

Freelfe

Je lui ai mis 3,5/5 perso =) J'ai beaucoup apprécié l'histoire mais pas de là à avoir un coup de coeur. J'ai hâte de connaître la suite !

Laeti1304

Merci d'ajouter un livre à ma wiiiish… (comme si y'en avait déjà pas assez) xD

les-chroniques-de-Johanne

Je ne connaissais pas, merci pour la découverte :D!