Chronique
Half Bad, Tome 1 : Traque Blanche
 Roman  Fantastique   Adolescents 
Dans l’Angleterre d’aujourd’hui, deux clans de sorciers vivent en secret au côté des humains : les adeptes de la magie blanche et les sorciers noirs. Mais la naissance de Nathan vient bousculer l’équilibre des forces car il est à la fois un sorcier blanc et un sorcier noir. Son père est un des plus puissants et cruels sorciers du monde. Sa mère, adepte de la magie blanche, est morte. A 16 ans, Nathan va recevoir ses pouvoirs comme tous les sorciers. Mais il n’est pas comme tous les sorciers… Son clan va décider de l’enfermer : Nathan est piégé dans une cage, battu et menotté. Les frontières entre le bien et le mal n’ont jamais été aussi floues et menacées.
, 24-09-2014 382 pages / 16.9 €

Nathan est un garçon né d’une mère sorcière blanche et d’un père, sorcier noir puissant et redouté. Il est un semi-code, le seul de la communauté blanche… Suite à la mort de leur mère, il vit avec son demi-frère, Arran, et ses deux demi-sœurs : Jessica et Déborah chez leur grand-mère. Si les relations avec Arran et Déborah se passent bien, c’est tout autre chose avec Jessica qui le tient responsable de la mort de sa mère. De plus, le rejet et la persécution qu’il subit jour après jour ne l’aident pas à s’inclure dans la société. Lorsque les premières notifications, visant à régler sa vie, commencent à être éditées par le Conseil, Nathan sent que l’enfermement mental qu’il vit au quotidien risque très vite de dériver sur un enfermement physique…

La première chose que je tiens à dire, c’est que la comparaison qui a été faite entre Harry Potter et Half Bad est purement commerciale. En dehors d’un monde magique caché du nôtre, les deux sagas n’ont rien en commun… En effet, l’univers de Half Bad est autrement plus effrayant et angoissant que celui d’Harry Potter, et ce que va subir le garçon est d’un tout autre niveau…

Nathan est un jeune homme qu’on découvre progressivement et que j’ai aimé dès le début. Ce qu’il subit ne peut que donner envie de le protéger et donne parfois des frissons dans le dos. Mais le garçon est courageux, il passe par dessus les embûches et sa progression est impressionnante. Il va tenter de sortir de cet emprisonnement qu’il a connu toute sa vie, il veut la liberté et fera tout pour l’obtenir. Nathan est d’ailleurs le seul personnage de l’histoire que j’ai vraiment aimé en dehors de Gabriel qui n’apparaît que très tardivement. Pourtant les personnages secondaires sont intrigants et j’ai trouvé qu’ils avaient tous un petit quelque chose, qu’on les aime ou non, ils ne laissent pas indifférents et c’est une grande force pour un roman.

L’autre énorme point fort de cette histoire, c’est cette frontière si mince entre le bien et le mal. Les questions sont incessantes : À qui Nathan peut il faire confiance dans un monde où ceux qui sont censés incarnés le bien sont pourtant si cruels depuis sa naissance ?

Le style de Sally Green est particulier, au début il m’a même beaucoup perturbée, et pourtant il colle bien avec cette histoire et on s’y habitue très rapidement. Le récit, quant à lui, est rythmé et s’accélère progressivement pour nous offrir une fin en apothéose et prometteuse d’une suite intense.

Ce premier tome nous enfonce dans un univers sombre, très cruel, dans lequel Nathan doit survivre et va entrer en quête de reconnaissance et de ses origines. Les sévices que subit le garçon le poussent de plus en plus vers une existence sombre, alors qu’il aurait souhaité être gentil. Sally Green pose donc des questions identitaires fondamentales : Sommes-nous ce que les autres pensent que nous sommes ou ce que nous voulons être ? Quel rôle joue l’hérédité dans cela ? Où se situe la frontière entre le bien et le mal ?

En Bref :Half Bad est un roman très prenant, un coup de cœur pour moi puisque j’ai été incapable de le lâcher une fois dedans. Ce roman possède quelque chose, une promesse de moments grandioses en compagnie de Nathan.
J’ai beaucoup aimé ce monde cruel dans lequel il vit et ce flou perpétuel qui existe dans l’existence du garçon. Les dualités qui jalonnent le chemin de Nathan et l’histoire construite autour sont un écrin majestueux qui renferme une histoire qui ne fait que commencer et promet bien des surprises.
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 18-09-2014

10
Poster un Commentaire

avatar
9 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
oliviaJaneSaefieltopobibliotecaMallou14 (The Notebook 14) Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
olivia

Moi aussi j'ai adoré ce livre, c'est vrai que l'écriture m'a un peu perturbée au début, mais au final on s'y fait très rapidement, j'ai hâte d'avoir le tome 2 dans les mains !

Jane

J'ai passé une après-midi entière à traquer un exemplaire lors de la fameuse libération à sa sortie… depuis je ne l'ai pas acheté. Mais qu'est ce que j'ai envie… Et quand je lis ton avis, encore plus… *dure dure la vie*

topobiblioteca

Je pense que je vais le tester celui-ci. Beaucoup disent en effet que le parallèle avec HP ne tient pas la route, dommage de faire croire ce genre de chose au public…

Mallou14 (The Notebook 14)

J'ai lu des avis positifs mais aussi des négatifs, je pense le lire pour me faire ma propre opinion et j'espère aimer autant que toi 🙂 Je n'avais jamais vu la bande annonce, elle est très sympa !

Slyth

AHHHHH faut que je le sorte de ma PAL !
Je l'ai en VO, j'espère que je vais bien comprendre (même si je suis calée, parfois avec certains univers ça reste pas facile-facile :p). En tout cas, ça me donne vraiment envie de le lire !