Chronique
Jamais deux sans toi
 Roman  Contemporain   Romance   Adultes 
La vie de Jess est un désastre. Son mari a disparu de la circulation, son fils revient du collège couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille, petit génie des maths, l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. Alors qu’elle finit par se faire à l’idée que sa vie n’est qu’une somme de galères, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la maison de campagne. Accusé de délit d’initié, Ed est en mauvaise posture : il risque d’être ruiné et envoyé en prison si son procès tourne mal. Soucieux de s’acheter une conduite, il se propose de venir en aide à Jess. Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ?
, 23-10-2014 416 pages / 18.2 €

En commençant ce roman j’avais peur. Très peur de ce que j’allais découvrir. Le premier Jojo Moyes que j’ai lu était La dernière lettre de son amant et je l’avais détesté à cause d’un personnage horripilant. Malgré tout je voulais laisser sa chance à cette auteure qui est beaucoup appréciée dans notre communauté blogosphérienne. Et je suis contente de l’avoir fait.

On découvre Jess, une jeune femme célibataire qui vit dans un quartier pauvre de la ville avec ses deux enfants. Alors que Nicky, le beau fils de Jess, adolescent dégingandé à l’allure presque gothique, subit les brimades des autres jeunes du quartier au point d’être tabassé en pleine rue ; la petite Tanzie se révèle être une véritable surdouée en mathématiques dotée potentiel incroyable. Mais Jess n’est pas sûre de pouvoir payer pour l’avenir de sa fille avec son salaire de femme de ménage.

De l’autre côté, Ed est un homme qui a réussi grâce à l’informatique. Possédant sa propre société, sa vie va basculer quand il sera arrêté pour délit d’initié. Au bord du gouffre, il est éloigné de Londres pour éviter que l’affaire ne fasse les gros titres.

Ces quatre personnages vont se réunir d’une façon bien particulière, presque un hasard – ou bien un coup du destin – afin d’emmener Tanzie passer une Olympiade de mathématiques en Ecosse. Débute alors un road-trip fascinant et rempli d’émotions.

Les premières pages du roman m’ont un peu effrayée, je ne comprenais pas tous les tenants de la situation d’Ed et cette histoire de délit d’initié. Pourtant les choses finissent par devenir très secondaires et dès que cette histoire de gros sous est mise de côté, on découvre un Ed très attachant, touchant, dont la vie, bien qu’aisée, n’a pas toujours été simple.

Durant le road trip, une partie de la carapace de Jess s’effondre également et la jeune femme s’avère fragile face à des évènements qu’elle ne maîtrise pas, notamment le harcèlement de ses enfants.

Et alors mes deux personnages favoris : les enfants. Nicky est un adolescent très seul, il n’a pas d’amis puisqu’il refuse de ressembler aux autres bandes de jeunes. Il est l’étranger, celui que les autres rejettent pour mieux le battre. J’ai été émue par sa situation et par ses réflexions que l’on commence à découvrir environ à la moitié du roman.

Tanzie, quant à elle, est la source de fraîcheur de cette histoire, pleine d’une candeur joviale et adorable, j’ai beaucoup aimé suivre le point de vue de cette enfant pas ordinaire qui possède un vrai sens des réalités.

Durant le road trip, on apprend à connaître ces personnages, on les découvre en même temps que leurs liens se tissent au fil des kilomètres et des pages. Ils nous permettent de ressentir des sentiments très forts et j’ai trouvé l’écriture de Jojo Moyes très belle, tout en douceur et permettant une vraie connexion entre nous et ses personnages qui font toute la force de cette histoire.

Le seul point noir que je pourrai trouver provient du cliché du « riche et de la pauvre » qui est très stéréotypé mais qui m’a quand même fait passer un bon moment de lecture et c’est tout ce que je désirais. J’ai ris, j’ai été émue, je n’ai pas eu de grosses surprises concernant le déroulement de l’histoire mais le tout est frais et aérien.

En Bref :Ce roman m’a donné de belles émotions. Je suis passée du rire aux larmes en l’espace de quelques pages et j’ai beaucoup aimé ma lecture, peut être parce que j’avais atrocement peur de tomber sur quelque chose de semblable à La dernière lettre de son amant.
Bien heureusement ça n’a pas été le cas puisque Jojo Moyes démontre ici des talents que je ne soupçonnais pas dans ma première lecture et elle m’a fait vivre une petite bulle de lecture réaliste mais pleine de bonheur et de sentiments.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 07-10-2014

11
Poster un Commentaire

avatar
11 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Wendy&BelleBootopobibliotecales-chroniques-de-JohanneMlle Mathilde Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
booksandcupsoftea

Mouha, entre temps il a atterri dans ma PAL. Bien contente de retrouver ta chronique et ton avis positif!

Wendy&Belle

J'ai vraiment envie de lire ce livre 🙂

Boo

Je sais qu'il va rejoindre ma PAL dès sa sortie !! Merci de ton avis ^^ l'histoire a l'air très proche de Avant Toi, jusque dans le cliché du riche et de la pauvre. Je vais faire comme tous les autres ici : je te le conseille vivement !!

topobiblioteca

J'ai énormément aimé Avant toi, que j'ai trouvé très bien écrit et très touchant, tout en étant réaliste =) Une belle histoire très fraiche, et j'ai hâte de découvrir celui-ci =)

les-chroniques-de-Johanne

Je suis contente que tu aies passé un bon moment de lecture, j'ai bien aimé moi aussi! Je suis totalement d'accord avec toi on passe du rire aux larmes en un rien de temps, c'est la magie de l'auteure!