Chronique
King’s Game Extreme
 Roman  Thriller   Adolescents 
Sept mois ont passé depuis le King’s Game qui a décimé la classe de seconde de Nobuaki. Le jeune homme a déménagé, rejoint un lycée différent et s’est rapidement fait de nouveaux amis. Pourtant, chaque soir, à l’approche de minuit, il fixe avec angoisse son téléphone, redoutant l’arrivée d’un SMS du roi. L’être maléfique qui a provoqué la mort atroce de ses anciens camarades semble cependant s’être évanoui dans la nature. Nobuaki finit par croire que le cauchemar est définitivement derrière lui…
Mais un soir de juin, la spirale infernale reprend. Cette fois, l’horreur monte d’un cran : les défis et les sanctions, tous plus terribles les uns que les autres, se succèdent avec frénésie. Tous les camarades de classe de Nobuaki sont terrorisés, perdus, abasourdis face à la tragédie… sauf une. Que sait-elle du jeu du roi ? A-t-elle un lien avec l’expéditeur de ces terrifiants messages ? Si Nobuaki veut sauver ses amis et mettre un terme au jeu, il va lui falloir le découvrir, et vite !
, 06-11-2014 377 pages / 15 €

//Attention cette chronique peut contenir des spoilers du premier tome ! //

Après la mort de toute sa classe durant le précédent jeu du roi, Nobuaki intègre un nouvel établissement. Le garçon ne souhaite pas s’y faire d’amis, encore traumatisé par ce qu’il a vécu. Pourtant, au fil des semaines, des liens se créent et Nobuaki apprécie ses camarades. Mais un nouveau jeu du roi va débuter, les morts se succéder à nouveau… Pour le héros, le cauchemar recommence, mais il n’est pas prêt pour voir ses amis mourir une nouvelle fois.

J’avais moyennement apprécié le premier tome de King’s game mais j’étais quand même intéressée par cette suite qui s’annonçait intéressante. Je ressors encore une fois avec cette impression étrange qui n’est ni négative, ni positive pour autant.

King’s Game Extreme, à l’image de son prédécesseur, est un vrai page turner. Il se lit vite, facilement, on entre avec une fluidité déconcertante dans cette histoire qui est pourtant horrible et gore à souhait. Pourtant, beaucoup de choses restent gênantes dans cette lecture.

Les personnages en particulier semblent parfaitement psychopathes. On ne réussit pas à s’y attacher en raisons de leurs nombreuses réactions absurdes et incompréhensibles. La peur peut amener à aller très loin, mais j’ai trouvé qu’ici, le trait était peut-être un peu trop poussé, au point qu’on se demande si certains personnages possèdent encore une capacité de réflexion. Nobuaki n’est pas exempt de ce défaut et j’ai eu beaucoup de mal à avoir de l’affection pour lui, pour ne pas dire que je n’en ai pas eu du tout.

Ensuite, j’ai trouvé l’histoire un peu trop tirée par les cheveux à certains moments. La crédibilité en prend encore un coup quand les révélations arrivent et s’emmêlent avec celles du premier volet. J’ai eu l’impression que l’auteur n’assumait pas l’origine trouvée dans le premier tome et décidait d’en ajouter une nouvelle quitte à invalider tout ce qui avait déjà été créé.

Cela rend d’ailleurs une construction très similaire au premier volume avec même un petit retour à Yonaki, en quête de nouveaux indices… Au final, le lecteur se retrouve dans une sorte de flou et j’ai eu la vague impression qu’on me prenait pour un jambon en me servant une redite du tome 1. A quoi bon faire des révélations si c’est pour finalement les annuler avec des nouvelles ? Je ne comprends pas le principe.

Je crois donc que Nobuaki Kanazawa, l’auteur égocentrique pas le personnage, a d’abord voulu écrire une sorte d’exutoire qui répondrait à la question : que sommes nous prêts à faire pour survivre ? Ce n’est donc pas un grand chef d’œuvre de littérature mais ça reste plaisant à lire, la fin donne envie d’en savoir plus mais je suis déçue par le manque d’avancement dans l’intrigue de fond – voir par la complète remise en question de ce qui avait déjà été découvert – ainsi que par les réactions des personnages qui sont parfois un peu saugrenues.

En Bref :Ce n’est pas une histoire extraordinaire, pourtant King’s Game Extreme tient étonnamment bien en haleine et parvient à effectuer une montée en puissance dans le récit qui se termine sur une fin qui ne peut que donner envie de savoir la suite. J’espère que cette fois, les révélations seront dignes de ce nom …
3 / 5 3 / 5
©Chronique écrite par , le 02-06-2015

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Bouchon des boisHylyirio - Lire sous la LunefantasyBooksAddictMarie Des Neiges Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Bouchon des bois

Un jambon cru, de parme, blanc ? (Je sors)
J'avoue que tu as été plus courageuse que moi : le premier tome m'avait laissée tellement perplexe que je n'ai même pas tenté celui-ci. Et… Je ne le ferai pas, je crois '_'

Hylyirio - Lire sous la Lune

ahhhh
cela fait des mois que je me dis que je dois découvrir cette saga…j'ai lu tellement de positif dessus malgré ton avis mitigé…
bonne journée

fantasyBooksAddict

Cette saga est très surprenante !

Marie Des Neiges

Je suis intriguée par ce roman, dommage que ton avis soit mitigé! (je n'ai lu ta chronique qu'en diagonale pour ne pas me faire spoiler, désolé :3)