Chronique
La disparue de Linton Hill
 Roman  Fantastique   Adolescents   Pré-ados 
Charlotte débarque sur l’île d’Angrisey pour entrer au lycée-pensionnat de Linton Hill. Elle a effectué des recherches sur cet établissement avant de provoquer son renvoi et d’encourager son père à l’y inscrire.
Elle veut y retrouver son amie Catherine, qui a mystérieusement disparu un an plus tôt.
Au pensionnat, Charlotte découvre que la chambre 12, interdite, renferme un secret et ouvre sur un univers inconnu…
, 16-09-2015 256 pages / 10.9 €

Lorsque Charlotte arrive au lycée de Linton Hill, elle n’a qu’un seul objectif : retrouver son amie Catherine disparue depuis un an. Mais sur place, tout le monde semble bien décidé à éviter le sujet. Charlotte se retrouve face à une impasse, d’autant plus que la chambre dans laquelle son amie vivait a été condamnée. Pourtant, un soir, elle y entend du bruit…

Il me paraît tout d’abord important de souligner le processus d’écriture particulier de ce roman. La disparue de Linton Hill faisait partie du projet Le Feuilleton des incorruptibles : « une animation créée par l’association des Incorruptibles. Il met en lien des auteurs et des classes ou groupes de lecteurs […]. Le but est de permettre aux enfants de découvrir les coulisses de la création d’un livre grâce à un système de correspondance avec un auteur. » L’auteur a donc construit son histoire en même temps qu’il recevait des retours de lecteurs sur son récit. Je trouve ça vraiment fascinant comme système d’écriture !

Emporté sur l’île d’Angrisey, totalement coupée du monde sur laquelle se trouve le pensionnat de Linton Hill ; on se plonge dans un univers agréable avec un soupçon de fantastique porté par un personnage charismatique. J’ai dévoré ce petit livre en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Charlotte est une jeune fille qu’on prend plaisir à suivre, elle a beaucoup de caractère et ne se laisse pas démonter lorsque quelque chose s’oppose à elle. J’ai apprécié qu’elle ne se démonte pas, même quand elle fait face à des évènements très inhabituels.

Cette petite touche de fantastique est la valeur ajoutée de l’histoire. Je ne peux pas vraiment vous en parler sans risquer de vous en dévoiler un peu trop. Je peux simplement, vous dire qu’elle est plutôt bien introduite dans l’histoire.

Grâce à une écriture simple et fluide, Jean-Michel Payet nous plonge dans son intrigue qui ne subit aucune baisse de rythme. Même lorsqu’une partie des révélations sont faîtes, les choses continuent à s’enchaîner et nous entrainer dans leur sillage.

Je reprocherai simplement une fin qui m’a parue « insuffisante ». Je m’attendais à un peu plus, j’ai trouvé que tout se terminait de façon un peu abrupte et pas d’une manière qui m’a franchement convaincue…

En Bref :La disparue de Linton Hill est un petit roman sympathique doté d’une héroïne attachante mais qui souffre d’une fin un peu trop simple voir brouillonne.
Le soupçon de fantastique m’a, en revanche, véritablement séduite et offre à l’univers un petit plus non négligeable.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 18-01-2016

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
FlorenceValentine PumpkinsNinouille en rêves Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Florence

Ce roman m'a l'air d'être une lecture très sympathique, et puis le principe même de l'écriture est super sympa 🙂

Valentine Pumpkins

Je le note, ça peut être une lecture sympathique, cela dit dommage pour la fin… Un deuxième tome aurait peut-être été souhaitable ? A voir 🙂

Ninouille en rêves

Le résumé m'intrigue beaucoup et ton avis aussi, j'aimerais bien le lire 🙂