Chronique
La drôle de vie de Bibow Bradley
 Roman  Humour   Adolescents 
Juin 1964, USA. Le jeune Bibow Bradley est envoyé au Vietnam où, en toute logique, il devrait perdre un oeil comme papy (en Normandie) ou une jambe comme papa (en Corée).
Sauf que Bibow a un don : il ne connaît pas la peur. Un don très utile aux yeux de la CIA... Le voilà vite embarqué de mission en mission, entre activistes communistes à Moscou et rassemblements hippies à Woodstock !
, 01-09-2012 205 pages / 15.5 €

J’ai choisi ce roman dans le catalogue des éditions Sarbacane parce que j’avais vu que Marinette l’avait bien aimé. Le fait de ne l’avoir jamais vu nul part ailleurs sur la blogosphère a encore plus attiré mon attention. Je me suis lancée dans ce roman le soir même de la réception avec un super marque pages assorti. Et je ne peux que remercier mille fois encore Myriam Touche et les éditions Sarbacane pour cette magnifique découverte.

J’ai commencé ma lecture avec une complète ignorance, je n’ai pas cherché de chroniques de blogueuses avant d’entamer ce livre, j’ai juste voulu me laisser porter par le roman. Et c’est chose faite. Cette histoire a réussi à me faire passer un moment drôle et hors du temps.

Bibow est un jeune homme qui veut à tout prix partir de son village natal où il stagne dans le bar familial qui le débecte. C’est la guerre du Vietnam qui va le faire en sortir mais après un événement que je ne vous raconterais pas, Bibow se retrouve agent de la CIA et va enchaîner les missions les unes après les autres.

Bibow est un personnage vraiment haut en couleur dans sa façon d’être et dans son langage. A l’image du Monde de Charlie de Stephen Chbosky, on découvre son histoire de son point de vue et dans un style un peu familier puisque Bibow est un bon plouc du fin fond des USA. Cependant, ça ne m’a pas du tout déplu puisqu’on ne tombe jamais dans la vulgarité. J’ai trouvé que ça correspondait parfaitement au protagoniste. On découvre avec lui, dans un registre presque cynique, les Etats Unis des années 60 du bled pommé à Woodstock en passant par la guerre froide. Je me suis vraiment prise dans ce qu’on pourrait qualifier de road trip. J’ai beaucoup ris des aventure de Bibow, en particulier grâce à sa façon de raconter et c’est un très gros plus pour l’histoire.

Le style de l’auteur est vraiment très sympa à lire. L’humour omniprésent permet de décanter des situations qui sont pourtant parfois dramatique, et la mentalité du héros, un peu naïve et hilarante, fait qu’on ne s’ennuie jamais. J’ai beaucoup apprécié découvrir le talent d’Axl Cendres et je me suis d’ailleurs empressée d’ajouter tous ses livres dans ma WL.

En Bref :J’ai passé un pur moment de bonheur et de détente avec ce livre. La drôle de vie de Bibow Bradley nous offre une histoire déjantée mais néanmoins touchante grâce à un anti héros au comportement bien particulier. Je ne suis pas passé loin du coup de cœur.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 25-08-2013

10
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
kleinxherzles-chroniques-de-JohanneSaefielAnne-CMarinette Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
kleinxherz

Je n'avais jamais entendus parler de ce livre avant de le voir sur ton blog, et le résumer plus ta chronique me donne vraiment envie de le lire, je l'ai mis dans ma WL et je pense ne pas tarder à me le procurer . 🙂
Merci pour ton avis.

les-chroniques-de-Johanne

Je ne connaissais pas mais tu me donnes très envie de le lire!!!!

Anne-C

Tu vois au premier abord il ne m'aurait pas franchement tenté mais avec ton avis il me fait vraiment envie ! 🙂

Marinette

Vraiment contente que tu ais aimé ce livre ^_^
Comme toi, j'avais passer un excellent moment avec Bibow et j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur =)

Bouchon des bois

Hiii, quelle chronique !Je le note dans la minute, il a l'air excellent 😀