Chronique
La Faucheuse, Tome 1
 Roman  Dystopie   Adolescents 
Les commandements du Faucheur:
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.
, 16-02-2017 504 pages / 18.9 €

3e siècle, Midamérique, les Hommes ont vaincu la mortalité. Pour réguler la population mondiale, un groupe est désigné pour « glaner » un quota de personnes par an : ce sont les Faucheurs. Ils sont les seuls ayant le pouvoir de choisir qui doit mourir et ne respectent que leur propre code de conduite. Rowan et Citra sont deux adolescents très différents qui sont pourtant repérés par Maître Faraday pour devenir ses apprentis. Ils vont devoir apprendre ce travail qui les répugne et découvrir les secrets et le mode de fonctionnement de cette caste en apparence intouchable. Et lorsqu’on leur annonce que seulement l’un d’entre eux pourra accéder au statut de Faucheur et que le gagnant devra glaner le perdant, leur apprentissage prend un tout autre tournant.

Neal Shusterman construit dans ce roman une utopie en laquelle les gens croient. Pas de combat de la population contre l’État, pas de rébellion, le système semble fonctionner grâce au Thunderhead, une intelligence artificielle qui gère la planète et a su exterminer la famine, les maladies et la pauvreté. Pourtant les Faucheurs agissent en dehors des décisions du Thunderhead. Il a été jugé que la mort était une affaire morale et donc d’Hommes. Et c’est là que le dysfonctionnement apparaît : comment choisir qui doit être glané ? Par quel moyen ?
Si certains Faucheurs tentent de faire les bons choix et font preuve d’une certaine bonté dans leurs méthodes, d’autres semblent n’avoir aucune limite.

Au milieu de cette réflexion sur un monde sans mortalité se dressent donc deux héros charismatiques : Citra et Rowan. La première est courageuse et pleine de ressources, le second s’avère doux et intelligent. Ni l’un ni l’autre ne souhaite vraiment exercer ce métier, mais les deux acceptent de commencer leur apprentissage auprès de Maître Faraday. L’évolution d’abord commune puis séparée de ces deux protagonistes est intéressante. Ils possèdent chacun une personnalité complexe et fouillée qu’on découvre au fil des pages et qu’on voit changer au fur et à mesure des épreuves qu’ils doivent traverser. L’auteur parvient également à offrir une grande palette de personnages secondaires variés et crédibles qui apportent un véritable plus à une histoire déjà réussie.

Cette dernière est rythmée par une tension psychologique omniprésente qui augmente crescendo jusqu’à être totalement insoutenable. L’écriture de Neal Shusterman est agréable à lire et addictive.
On ne peut qu’accrocher à ce récit qui sort des sentiers battus sans en faire trop et reste parfaitement réaliste. C’est d’ailleurs la force essentielle de ce roman : l’équilibre entre la fiction et la crédibilité de l’histoire. L’auteur y insère une réflexion sur la vie, la mort et le pouvoir et traite de ces sujets avec une rare intelligence en plus d’un grand sens de la formule. On ne s’ennuie donc pas un seul instant avec ce livre palpitant.

En Bref :Avec La Faucheuse, vous découvrirez un univers original et une intrigue haletante. Le tout est porté par une crédibilité étonnante et une psychologie poussée qui fait plaisir à lire. On ne peut qu’être convaincu par les aventures de Rowan et Citra et ce récit bourré de rebondissements.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 20-07-2017

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La Faucheuse, Tome 1"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Florence

Je l’ai dans ma PAL depuis un moment… Et pourtant je ne lis que des critiques élogieuses mais j’attends… XD J’espère en tout cas qu’il me plaira

Léna Bubi
Léna Bubi

Un livre que j’ai très envie de lire !!!!

argenticfairiesentreleslignes

Lecture agréable vivement la suite.

wpDiscuz