Chronique
La Fille aux Licornes
 Roman  Fantasy   Adolescents 
Ascane a été choisie pour devenir licornière du roi, au grand dam de Séber, le maître licornier, qui ne veut pas d'une fille parmi ses apprentis. Aventureuse et tenace, la jeune fille réussit à s'imposer dans ce monde d'hommes grâce au pouvoir, hérité de son grand-père, de communiquer avec les licornes.
En compagnie de Météor, la licorne sauvage qu'elle a sauvée de la mort, Ascane va traverser des terres hostiles et lutter contre des forces obscures.
, 15-01-2015 575 pages / 14.5 €

Ascane a été sélectionnée pour devenir une licornière, un métier habituellement réservé aux hommes. Son formateur, Séber, ne tient pas particulièrement à la garder parmi ses élèves. Il lui confie donc une tâche aux allures impossibles : s’occuper d’une licorne sauvage blessée qui n’accepte pas la présence des Hommes. Ascane va devoir tout mettre en œuvre pour sauver l’animale et garder sa place d’apprentie licornière.

Edité en trois volumes entre 2011 et 2012, La Fille aux Licornes a finalement été réuni en intégrale cette année.
Il y a une progression certaine dans l’histoire puisque l’on passe par une phase d’introduction, puis une accélération dès le second volume.

Mais cela provoque aussi quelques problèmes de rythmes, chaque début de partie fait un bref retour en arrière sur ce qu’on a déjà vécu, rien de bien grave cependant.

La première partie correspond donc à une véritable plongée dans l’univers, sans toutefois s’attarder sur du superflu. Lenia Major va doit au but, ce qui nous confère une impression de facilité dans notre lecture, propre aux romans pour les plus jeunes. Il existe aussi un petit esprit « naïf » et simple dans l’histoire, les relations entre les personnages. De plus, il n’y a pas beaucoup de suspens, les choses sont très faciles à deviner pour un lecteur assidu, mais le tout reste agréable à lire.

Dès le second volume, les choses s’accélèrent un peu, on découvre un peu plus Ampleterre, ce qui permet d’offrir à l’univers une profondeur plus importante.

Les nouveaux personnages qui apparaissent sont sympathiques, les anciens, quant à eux, gagnent en maturité.

Enfin, L’Affrontement, qui correspond donc au troisième tome, m’a paru plus sombre, plus complet également et l’action y est presque omniprésente. Cette dernière partie marque aussi l’apogée des femmes du récit qui révèlent plusieurs facettes de leurs personnalités.

Véritable quête initiatique, La Fille aux Licornes est donc un roman complet pourvu de belles valeurs (amitié, tolérance de l’autre etc.) qui sont chères à l’auteur puisqu’elles apparaissent également dans son roman Le prince des maudits. J’ai aimé l’écriture efficace et fluide de Lenia Major et je me suis beaucoup intéressée à l’histoire bien qu’elle soit parfois simple à deviner.

Le seul point négatif vient finalement des personnages. Si Ascane est développée avec attention et évolue de façon significative au fil de l’histoire ; le reste des personnages reste en retrait. Erdnaël et Fergall, les deux autres apprentis, m’ont donné l’impression d’être de simple faire valoir et j’aurai aimé en savoir plus sur eux.

Les relations avec les licornes sont toutefois fortes en intensité, j’ai beaucoup apprécié la façon dont Lenia Major décrit l’amour mêlé d’une forme de respect qui existe entre un être humain et un animal.
Malgré tout, la relation entre Ascane et Météor, qui est centrale dans le récit, m’a parfois agacée. J’ai trouvé Météor un peu ingrat et franchement énervant dans sa façon de rejeter sans cesse la jeune fille qui est pourtant prête à tout pour lui…

En Bref :La Fille aux Licornes est un bon roman de fantasy jeunesse porté par la très belle plume de Lenia Major et les jolies valeurs humaines qu’elle véhicule. L’histoire se complexifie de partie en partie jusqu’à devenir intense et fera certainement passer un excellent moment à tous lecteurs à partir de 12 ans.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 09-11-2015

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Léna BubiValentine Pumpkins Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Léna Bubi

L'histoire ne me tente pas tellement^^' Mais contente que cette lecture t'ai plu 🙂

Valentine Pumpkins

J'avais vu le livre quand il était en plusieurs tomes (ce qui m'avait découragé de le prendre d'ailleurs) mais maintenant qu'il est réuni en intégrale, pourquoi pas ? J'aime bien l'idée "femmes fortes" et "tolérance" qui a l'air de s'en dégager. Merci pour l'info, je vais donc m'y intéresser de plus près 🙂