Chronique
La Lectrice, Tome 1
 Roman  Aventure   Fantasy   Adolescents 
Il était une fois, et une fois il sera...
Ainsi commence l'histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d'un étrange objet rectangulaire.
Ceci est un livre.
Dans un monde ou personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l'Histoire avec un grand H...
, 18-05-2017 528 pages / 18.9 €

Après la mort de sa mère et l’assassinat de son père, Sefia a dû s’enfuir avec sa tante de cœur Nin, et vivre modestement sur les chemins. Les deux femmes protègent un objet interdit, détenu et caché par les parents de l’adolescente : un livre. Ce dernier serait capable de donner des pouvoirs à ceux qui savent le déchiffrer. En quête de réponses et de vengeance, Sefia se lance sur des chemins dangereux et s’apprête à rencontrer des alliés inattendus.

Un roman qui met en avant le pouvoir des livres, ça a quelque chose de très attirant, et ce, dès la lecture du résumé. Pourtant, La Lectrice souffre de nombreux défauts qui en font une lecture plutôt laborieuse. Preuve en est, il m’a fallu plus de deux semaines pour venir à bout de ces 500 pages et quelques.

Traci Chee fait le pari ambitieux de plusieurs récits enchâssés qui finissent par se recouper. Malheureusement, on s’y perd rapidement au point de ne pas vraiment comprendre où tout cela nous mène. Ce sentiment se propage au fil des chapitres. De plus, au milieu de toute cette confusion, les plus attentifs devineront facilement l’une des grandes révélations finales…

À cela s’ajoute un rythme inégal. La première partie est très lente, il ne se passe quasiment rien de crucial et les rares scènes d’action ne parviennent pas à remonter l’intérêt. La fin est quant à elle si rapide qu’elle paraît bâclée. Les quelques révélations qui pourraient éventuellement relever l’’envie d’aller plus loin avec l’histoire générale interviennent malheureusement trop tard pour rattraper la déception.

Les personnages quant à eux, m’ont paru peu charismatiques. Sefia est pourtant une héroïne forte et intéressante de prime abord, mais elle n’évolue pas suffisamment au court du roman. Sa rencontre avec Archer marque un tournant dans l’histoire et le destin de ce dernier reste nébuleux. Il s’avère cependant plus attachant que l’héroïne malgré son comportement un peu trop dévoué envers Sefia.
Les autres personnages secondaires ne semblent avoir qu’un rôle de faire valoir, on ne parvient jamais à s’y attacher vraiment.

Enfin, niveau histoire, on retrouve un certain nombre de légendes de la piraterie (l’île Tortue, la tache noire…). Cette idée est plutôt sympa, bien que pas suffisamment exploitée à mon sens.
L’univers en est lésé, car trop brouillon comme si Traci Chee avait voulu intégrer trop d’éléments à la fois sans offrir les connexions nécessaires entre eux.

En Bref :La Lectrice est finalement un roman décevant dans lequel il est très difficile de s’immerger. Malgré un univers prometteur, tout paraît trop superficiel et on ne parvient jamais à s’intéresser à cette histoire. L’auteur pèche par orgueil en voulant faire trop complexe et trop sophistiqué, ça ne marche malheureusement pas.
2 / 5 2 / 5
©Chronique écrite par , le 18-07-2017

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Lectrice, Tome 1"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mademoiselle Bouquine

Plus que décevant, c’est juste un ratage sur presque toute la ligne x) On en a déjà discuté, tu sais qu’on est d’accord…

wpDiscuz