Chronique
La Mécanique du coeur
 Roman  Fantastique   Romance   Adultes 
Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve...
, 22-10-2007 177 pages / 17.5 €

Il doit rester quelques rêves d’enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d’adulte.

J’ai eu envie de relire ce livre avant ma rencontre avec Mathias Malzieu. Il faut dire que depuis sa date de sortie j’avais oublié quelques détails et l’ayant adoré lors de ma première lecture je me suis dit que c’était l’occasion pour redécouvrir ce livre.

La Mécanique du coeur relate l’histoire de Little Jack qui possède une horloge à la place du coeur. Sa mère d’adoption, le docteur Madeleine, qui l’a également mis au monde, le met en garde:

“Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles.
Deuxièmement, maîtrise ta colère.
Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.”

Seulement lors d’une sortie en ville, Jack entend une chanson et est irrésistiblement attiré par cette voix. Et quand il voit la petite chanteuse, bien évidemment, c’est le coup de foudre. S’ensuit alors des péripéties pour la retrouver, des coeurs qui s’emballent, se brisent et se réparent. Parce que ce que veut Jack plus que tout au monde c’est vivre son amour avec cette jeune andalouse.

Comme la première fois je me suis délectée de l’histoire poétique qu’a mis en place Mathias Malzieu. Ce conte est un véritable bonheur qu’on ne peut pas lâcher du début à la fin et qui nous marque durablement. Les mots sont bien choisis et vous font basculer dans la tête de Jack, parfois un peu naïf mais qui finalement souffre beaucoup de la cruauté des autres et de cet amour passionné avec Miss Acacia. J’aime beaucoup les personnages, même ceux qui sont secondaires comme Méliès ou Arthur. Tous avec ce grain de folie particulier caractéristique de cet auteur. Bien entendu j’ai ma préférence pour Jack et sa vision du monde si particulière. J’ai été triste pour lui du regard des autres sur sa différence mais j’ai aussi eu envie de le consoler lorsqu’il a du faire face à l’amour et ses désolations.

Mathias Malzieu m’emporte systématiquement dans ses ouvrages en magnifiant les sentiments humains à la perfection. J’avais un peu peur qu’une relecture ne me fasse pas le même effet que la première fois et pourtant si. Je suis passée de la joie aux larmes en quelques pages. Je ne vais pas vous refaire le refrain de la fan girl comme quoi j’adore ce que cet auteur fait… Mais voilà : j’adore ce qu’il fait.

En Bref :Une magnifique histoire qui est un gigantesque coup de coeur depuis sa première lecture et qui confirme sa place dans mes livres préférés. Je le conseille à tout ceux qui aiment les univers onirique et poétique.
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 23-05-2013

18
Poster un Commentaire

avatar
10 Comment threads
8 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
JanePrincesse Rafikinaanaashles-chroniques-de-JohanneClairdelune Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Jane

Merveille des merveilles! As-tu aimé l’adaptation?

Princesse Rafiki

Encore un coup de cœur commun, ravie d'être tombée sur ton blog… si à l'occasion tu as le temps viens faire un petit tour du côté de ma bibliothèque : http://lesplumots.blogspot.fr/

naanaash

J'ai beaucoup aimé ce livre 🙂 Il est vraiment très sympa, il y a des petites choses qui m'ont un peu dérangées mais il n'empêche que je le conseille à tous ceux et celles qui ne l'ont pas lu.
Tu as rencontré Mathias Malzieu ? La chance :p
Sinon j'adore l'album et j'ai vraiment trop hâte que le film sorte 🙂

les-chroniques-de-Johanne

Il faut absolument que je le lise!!!!!!!!

Clairdelune

J'ai adoré aussi, j'ai trouvé l'histoire toute jolie, tout comme la plume. Ca n'a par contre pas été un coup de coeur pour moi 😉