Chronique
La saga Waterfire, Tome 1 : Deep Blue
 Roman  Fantastique   Adolescents   Pré-ados 
Ensemble, trouvez les talismans Qui appartenaient aux six puissants, Dissimulés sous des eaux délétères Suite au duel entre ténèbres et lumière. Venez à nous, par les mers et les rivières, Devenez un seul esprit, un seul cœur, à l’unisson Avant que les eaux et les créatures qui y prospèrent Soient dévastées par Abbadon ! Lorsque Serafina, princesse de Miromara, s’éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de retrouver son promis, le séduisant prince Mahdi. Elle l’aime depuis l’enfance et il l’aime en retour. Enfin, il l’aimait, elle a quelques doutes à présent… Pourtant, ce matin-là, l’esprit de Serafina est surtout accaparé par d’étranges rêves annonçant le retour d’une ancienne malédiction. Ses prémonitions se confirment quand sa mère est touchée d’une flèche empoisonnée, et le chaos semé dans tout le royaume. Guidée par ses cauchemars, Serafina, accompagnée de cinq autres sirènes, se lance dans une quête périlleuse pour venger ses parents et empêcher les communautés sous-marines de s’entredéchirer. Mais elle est encore loin d’imaginer qu’elle vient de plonger dans une vaste conspiration, qui menace son monde… et le nôtre
, 24-09-2014 352 pages / 15.9 €

Quel que soit votre rêve, vivez-le, car l’audace est empreinte de génie, de puissance et de magie.

Seraphina est une princesse, héritière du trône de Miromara, et elle n’est pas tout a fait comme les autres jeunes filles : elle est une sirène. Dans ce monde aquatique, elle s’apprête à passer l’épreuve du Domikki prouvant qu’elle peut succéder à sa mère qu’elle aime et admire. Mais rien ne va se dérouler comme elle l’attendait : un conflit entre les royaumes est sur le point d’éclater et Seraphina fait de bien étranges cauchemars qui vont la mener dans une lutte pour sa survie…

Je n’en dirai pas plus au niveau du résumé pour la seule raison que je ne pense pas qu’il y ait besoin de plus pour avoir envie de découvrir Deep Blue. Si vous n’êtes pas tout de suite attiré par le visuel du roman et sa très belle couverture (ainsi que son intérieur très travaillé), alors vous le serez peut être par l’originalité de son thème : les sirènes, que l’on ne croise pas souvent dans les romans.La force de Deep Blue, c’est son univers. L’auteure nous immerge dans son monde à l’aide de termes inventés (un petit lexique et deux cartes du monde marin permettent de s’y retrouver). Si au début on s’y perd un peu, l’habitude vient rapidement et on découvre tout un monde différent, passionnant, à la mythologie bien particulière. J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir cet univers complexe à la richesse inattendue.

J’ai aussi été bluffée par les personnages qui m’ont paru tangibles et vivants. Seraphina est une jeune fille très attachante, d’autant plus que son caractère n’est pas lisse, elle possède un petit côté sombre et des doutes réguliers qui lui donnent une vraie personnalité toute en nuances.
Sa compagne, Neela, est également agréable à suivre mais dans une moindre mesure. Je me suis moins intéressée à elle que j’ai trouvé parfois un peu trop « Barbie » avec son obsession pour les vêtements, les paillettes et la mode.

Un autre aspect du roman qui m’a beaucoup plu est sa part d’ombre et de violence. En effet, certains événements sont assez cruels et durs pour un livre jeunesse. Malgré tout il n’y a rien de vraiment choquant et sanglant (je précise pour les plus jeunes). Ca reste surprenant mais j’aime quand les romans pour la jeunesse parviennent à montrer que le monde n’est pas rempli de bisounours.

L’écriture est très fluide, agréable à lire et le rythme du récit augmente progressivement jusqu’à devenir presque effréné.
L’auteur transmet également son amour pour les océans et réussi à faire une vraie sensibilisation à propos des dégâts faits par les Hommes aux fonds marins. Car le monde des Hommes trouvera aussi sa part de responsabilités dans cette aventure.

Je ne reprocherai finalement qu’un petit point qui m’a un peu dérangée : la fin est trop simple. Les choses s’enchaînent sans difficultés et j’ai été troublée par cette décision de l’auteur de ne pas mettre trop d’obstacles sur la route de ses héroïnes qui, jusque là, avaient du se battre pour survivre.

En Bref :Deep Blue est un vrai page turner qui vous embarquera dans les profondeurs marines. Jennifer Donnelly nous offre un bel univers, bien travaillé avec une mythologie et une histoire intéressante.
Mais surtout, on sent un véritable travail sur la personnalité de ses personnages qui sont attachants et vivants durant toute la lecture.
Je reprocherai simplement un petit côté « Barbie » qui m'a parfois un peu gênée mais qui est vite contrebalancés par des événements plus mâtures, parfois un peu durs et cruels, offrant une vision réaliste du monde.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 20-12-2014

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
satinesbooksles-chroniques-de-JohanneFloraLe Chat du CheshireSlyth Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
satinesbooks

Je veux lire ce roman!!!! AAAAAH. ** pardon du craquage**
Soit dit en passant, je suis désolée de ne pas être plus présente à travers les commentaires! Ton blog est toujours aussi beau et top ! Tes chroniques sont toujours top moumoutes ! Des bisous !

les-chroniques-de-Johanne

J'aurai dû le demander celui-ci je regrette!

Flora

Rah lalalala, déjà que la couv m'attirait de son chant mélodieux mais avec un tel avis, comment je fais pour résister, moi ? 😀 Je pense que je craquerai pour l'été, ce sera parfait. Héhéhé.

Le Chat du Cheshire

Ça fait un moment que je je le lorgne, et je suis vraiment très tentée !

Slyth

Ah, tu me fais très envie ! Ce livre était déjà dans ma wish, mais un peu la "wish en attente", là, c'est sûr, je craquerai dessus un jour 🙂