Chronique
Le Manoir, Tome 1 : Liam et la carte d’éternité
 Roman  Fantastique   Adolescents   Pré-ados 
Après une longue maladie, Liam est envoyé en convalescence au manoir. Mais tout, dans cette vieille demeure, l’inquiète, à commencer par les autres pensionnaires, plus étranges les uns que les autres. Il ne voit qu’une chose à faire : s’enfuir. C’est alors qu’arrive Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble avoir de graves problèmes. En cherchant à lui venir en aide, Liam va découvrir la vraie nature du manoir. Et celui-ci recèle des dangers dont il n’a pas la moindre idée.
, 15-03-2013 450 pages / 13.5 €

Liam, 15 ans, sort d’un cancer. Après des années d’hospitalisation ses parents ont décidé de l’envoyer se reposer dans un centre spécial : Le Manoir. Mais Liam va se retrouvé confronter à de drôles de pensionnaires tous plus loufoques les uns que les autres. Au point qu’il se demandera s’il n’a pas plutôt fini dans un asile psychiatrique. Et, comble de l’infamie, il n’y a pas d’électricité, pas d’Internet, pas de téléphone et donc aucun moyen de contacter ses parents pour qu’il le fasse sortir de là. Heureusement, lorsque la jolie Cléa arrive, son quotidien semble s’illuminer. Mais Cléa est tourmentée par un sombre passé à l’image de ce manoir lugubre.

Liam est un garçon perdu qui doit trouver ses repères dans un endroit inconnu au milieu de personnes toutes plus étranges les unes que les autres. Pourtant, le garçon va progressivement se forger de belles amitiés au sein du manoir. Liam, désirant devenir détective privé, va pouvoir satisfaire sa curiosité dans ce nouvel environnement puisque de nombreux mystères jalonnent son nouveau quotidien. J’ai aimé suivre les petites enquêtes de Liam et découvrir quelques réponses à nos questions. Le garçon est très sympathique et possède un humour et une certaine auto dérision qui sont vraiment très drôles. J’ai souvent ris à ses côtés mais j’ai aussi eu été émue devant la détresse de ce personnage qui, bien qu’adolescent, souhaite avant tout retrouver sa famille qui lui manque tant.

Les personnages secondaires m’ont également beaucoup plu. Notamment Cléa qui vit son arrivée au Manoir d’une façon bien différente de celle de Liam. Elle se renferme totalement sur elle même. Et lorsqu’on découvre quelques petites choses sur elle, on ne peut qu’avoir le cœur qui se serre…

Mais mon personnage secondaire favori reste Leonidas pour son côté très « barbare » au fond pourtant plutôt gentil.

Finalement, Evelyne Brisou-Pellen parvient parfaitement à allier un univers aux allures sombres et triste avec un humour décapant. La dose des deux est parfaite. De fait, on ne tombe ni dans un pathos trop excessif, ni dans un humour lourd qui enlèverait ce qui fait le charme ce cette histoire.

L’intrigue quant à elle, et bien… Je dois vous avouer que l’auteure m’a menée en bateau tout le long. Si j’avais déjà ma petite idée sur certaines choses, j’ai souvent douté, tout remis en question et réfléchis sur les évènements du Manoir et la situation de Liam. Bien que ce premier tome mette un terme à certains mystères, d’autres sont encore présents et ne peuvent que donner envie de savoir la suite !

En Bref :Refermer ce roman m’a laissé un certain sentiment de nostalgie, un petit sourire aux lèvres et quelques larmes aux coins des yeux.
Le Manoir est une merveilleuse histoire aux allures de page turner qui m’a beaucoup plu autant au niveau de ses personnages, tous plus hauts en couleurs les uns que les autres, qu’au niveau de la qualité de l’intrigue.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 07-08-2014

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Le Manoir, Tome 1 : Liam et la carte d’éternité"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Anonyme
Anonyme

Ce livre est trop long pour l’histoire, il y a trop de détails qui ne sert à rien strictement rien… Malgré sa j'ai adorée l'histoire, si je le verrai dans une bibliothèque je ne le prendrai pas c'est sûr, mais là j'était obliger de le lire ( c'était noter ) donc au final l'histoire m'as plus… 😉

phebusa

Hum, ça se peut qu'il faille que je le lise avec mes collégiens, alors ça me rassure un peu de voir une si belle note pour la découverte de cet endroit inconnu… 😉

belledenuit

J'aimerais bien le lire celui là. Il faut que j'arrive à me le procurer 🙂

Anonyme
Anonyme

On s'en fou de ta vie !

Cranberries

Celui-là aussi est dans ma PAL… Depuis aussi longtemps que Miss Peregrinne… Il va vraiment falloir que je bouge mon petit cul pour le lire !
*jette un coup d'oeil à sa PAL et éclate en sanglot devant une telle immensité*

wpDiscuz