Chronique
Le noir est ma couleur, Tome 3 : La riposte
 Roman  Fantastique   Adolescents   Pré-ados 
Manon et Alexandre subissent le chantage de Jordan, le lycéen américain. Frustré que la jeune fille l’ait repoussé, celui-ci prétend l’avoir filmée en train d’utiliser ses pouvoirs de Mage noire, Alexandre à ses côtés : il menace de tout révéler à ses parents et au Conseil des Mages…
, 21-01-2015 304 pages / 11.9 €

// Attention, cette chronique peut contenir des spoilers des deux premiers tomes ! //

Manon et Alexandre sont séparés de force par les manigances de Jordan qui menace de divulguer le terrible secret de la jeune fille si elle ne lui obéit pas. Pour cacher sa toute récente identité de mage noir, Manon n’a pas d’autre choix que d’accepter. Mais Alexandre est bien déterminé à ne pas laisser les choses se passer comme ça et Manon va devoir le suivre sur le chemin de la vengeance pour rompre les chaînes qui la lient à Jordan.

Vous le savez, j’adore cette série. Je suis tout simplement fan de l’humour caustique d’Alexandre, de l’évolution de Manon, des évènements qui s’enchaînent et de la grande intelligence avec laquelle Olivier Gay imbrique le tout dans un roman addictif et fascinant.

Dans ce troisième volet, Manon se plonge un peu plus dans le noir et on en apprend beaucoup sur l’étendue de ses nouveaux pouvoirs tout en gardant une bonne part d’inconnu. On découvre aussi les travers de l’utilisation intensive du rouge… Ainsi, la magie semble avoir des conséquences, peu importe sa couleur.

Au milieu de tout ça, Manon et Alexandre mûrissent grâce aux péripéties qu’ils ont vécues. Environ une semaine s’est déroulée depuis le pari entre Alexandre et ses amis voulant qu’il séduise Manon, et les choses ont bien changées depuis.

Encore une fois, j’ai ris en compagnie des deux héros, j’ai frissonné avec eux, j’ai eu envie de frapper Jordan, de consoler Manon, de secouer Alexandre. Olivier Gay nous offre des protagonistes qui deviennent bien plus que des êtres de papiers, ils sont, au fil des tomes, de vrais compagnons de route qu’on aime et qu’on a du mal à quitter une fois le livre terminé.

La force de cette série, c’est aussi cette montée en puissance qui correspond à la lente tombée de Manon dans le noir. Les évènements se font plus sombres, plus torturés, le récit est de plus en plus complexe et la relation entre Alexandre et Manon est mise à rude épreuve. Pourtant, les embûches ne font que les renforcer et l’évolution de leur relation est très sympathique à lire.

L’autre point vraiment intéressant est le retournement antagoniste / protagoniste qui s’éloigne des codes habituels du fantastique. Le noir, qui a toujours été considéré comme « la mauvaise magie » est dé-diabolisé à travers Manon et les plus cruels s’avèrent être des mages tels que Jordan, pourtant considéré comme de « bons » magiciens. Plus les tomes défilent, plus le doute s’installe : le mal est-il vraiment là où on le pense ?

Je peux déjà vous dire – car je l’ai déjà lu – que le tome 4 sera à la hauteur de celui ci, et même encore meilleur. Mais pour en savoir plus je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour ma chronique !

En Bref :Ce troisième tome est tout aussi exaltant que les deux premiers. L’humour est toujours présent, bien dosé pour ne jamais venir gâcher les moments dramatiques. La magie noire se fait de plus en plus en prégnante et oppressante, ce qui rend le roman plus complexe et parfois plus adulte.
Laissez vous tenter par cette excellente série, vous ne serez pas déçus !
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 17-07-2015

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
aarthfaelGilwenMarinette Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
aarthfael

C'est la nouvelle livresque qui m'a totalement démoralisée lorsque Olivier Gay l'a annoncé : deux tomes en moins… Quel dommage pour une saga digne de Mr Bottero et un auteur unique.

Gilwen

Lu en diagonale, parce-que toujours pas plongée dans le premier tome. Et cet avis me conforte dans mon idée, faut vraiment que je me lance dans cette série !!! J'ai un petit faible pour la littérature jeunesse intelligente, un peu sombre et aux personnages profonds (genre les Outrepasseurs) et là je sens que je vais être servie. Hâte.

Marinette

Je n'ai toujours pas lu le deuxième tome… Pourtant, j'avais adoré le premier <3