Chronique
Le plus petit baiser jamais recensé
 Roman  Contemporain   Romance   Adultes 
L'histoire d'amour entre une fille qui disparaît quand on l'embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu'ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d'un détective à la retraite et d'un perroquet hors du commun, l'inventeur part à sa recherche.
, 15-03-2013 157 pages / 17.5 €

J’ai voulu me faire croire que tu n’étais qu’un sparadramour, mais lorsque tu as commencé à te décoller de moi, j’ai eu plus mal encore que si on m’arrachait la peau avec une fourchette à escargots.

Quand j’ai vu que Mathias Malzieu sortait un nouveau livre, forcément, je me suis jetée dessus. Après avoir aimé tous ses romans sans exceptions (une préférence pour La mécanique du coeur) il me fallait ce nouveau bijou de poésie, d’humour, d’aventure et de métaphores plus belles les unes que les autres.

Et tout ce que j’attendais, je l’ai retrouvé. Encore une fois une histoire totalement dingue et poétique qui m’a envoûtée et m’a fait lire ce livre en deux soirs seulement. Le narrateur redécouvre l’amour en la personne d’une fille invisible et asthmatique, rencontrée et embrassée furtivement dans une soirée dansante. Elle disparaît miraculeusement alors qu’il n’a pas vraiment pu distinguer son visage mais il ne peut plus la sortir de ses pensées. Sous les conseils de Louisa, la pharmacienne du coin et sa confidente, il va voir Gaspard Neige, un détective farfelu qui lui donne un perroquet du nom d’Elvis aussi efficace qu’un chien douanier.

Commence alors l’aventure de la recherche de cette jeune femme. notre inventeur dépressif recolle les morceaux de son coeur que la “bombe d’amour”, son ex, a fait exploser sans prévenir, en se plongeant dans cette enquête. Et comme d’habitude, l’écriture de Mathias Malzieu est belle, tellement belle qu’on relit certaines phrases pour les graver dans nos mémoires. Les métaphores se succèdent aussi légères les unes que les autres parfois pour appuyer de magnifiques émotions. Le tout saupoudré de quelques jolis poèmes écrits pour sa bien aimée et de moments cocasses et drôles.

Cependant, pour la première fois, j’ai eu du mal à m’identifier au narrateur, tout simplement parce que l’un des thèmes abordés dans l’histoire n’a jamais été quelque chose que j’ai vécu dans son sens à lui. En revanche, la fille invisible m’a énormément touchée et c’est plutôt d’elle que je me suis sentie proche. J’étais concernée par ses émotions, par ses peurs et ses angoisses dévastatrices. Et j’ai été triste pour elle, j’ai eu envie de la rassurer, de l’aider. Mais je ne peux rien vous dire de plus, je préfère vous laisser découvrir par vous même et peut être que vous saurez identifier ce dont je parle. Les autres personnages comme Gaspard Neige et Louisa, plus secondaires, sont tout aussi adorables et souvent amusant.

Une mention spéciale pour la fin avec tous les petits poèmes que l’on trouve au long du livre et quelques autres inédits.

 

En Bref :Un coup de coeur comme tous les ouvrages de cet auteur. Un ouvrage frais, poétique, qui ne laisse pas indifférent. J'ai failli pleurer à la fin comme à chacune des histoires de Mathias Malzieu et j'ai été secouée par une partie du livre. Je pense qu'il me marquera pendant longtemps. 150 pages de bonheur livresque dont on ne voudrait pas qu'il y ait une fin !
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 30-03-2013

29
Poster un Commentaire

avatar
15 Comment threads
14 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
TiffanyLiphéoEdenStellade à la pageFraise Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Tiffany

Je suis en train de lire La mécanique du coeur, (sublime), tu fais vraiment des chroniques sublimes, j'adhère totalement ce livre va désormais figurer en tête sur ma wishlist, et c'est grâce à toi.

La petite note qui n'a aaaauuucun rapport : Fan de Once Upon a time ? :3

Liphéo

Non, vraiment tu fais des chroniques magnifiques ! Ce livre est dans ma PAL avec la Mécanique du cœur, et j'ai juste envie de me dédoubler pour pouvoir les lire tous les deux là, maintenant…

Eden

Tu m'as donné envie de découvrir Mathias Malzieu ! 🙂

Stellade à la page

Un magnifique article!!!
Comme toi, je suis fan de son style d'écriture!
J'ai hâte de découvrir ces 158 pages!
Je l'ai vu Aux Francofolies de La Rochelle cet été avec Dionysos.Après une rencontre littéraire m'a fait permise de le rencontrer et de l'entendre s'exprimer.Comme son style d'écriture: FLUIDE!!!

Fraise

J'en ai loupé des posts pendant une semaine, tu as un bon rythme de publication OoBon bah il l'a l'air bien, je vais l'ajouter à ma liste. Comme je te l'ai dit, j'avais vraiment aimé La mécanique du coeur, mais je ne me suis plus penchée sur cet auteur depuis.La seule chose qui me fait un peu peur, c'est qu'il pourrait ne pas se renouveler assez à mon goût et finir par me lasser. C'est toujours le risque avec des… Read more »

Fraise

Oui enfin, si je deviens trop exigeante sur mes lectures, c'est pas de ta faute 🙂
J'espère pour toi que tu choperas la dédicace, c'est vraiment sympa d'échanger quelques mots avec des auteurs qu'on aime, j'étais sur un nuage après avoir vu Péru 😀