Chronique
Le Prince des Maudits, Tome 1: La fille de l’Araignée
 Roman  Aventure   Fantastique   Historique   Adolescents   Pré-ados 
Alors qu'elle visite les ruines d'un château allemand avec sa classe, Eva se trouve mystérieusement projetée dans le passé, au coeur d'une bataille médiévale. Elle se voit contrainte de fuir et de protéger le Prince Emil, dont le père a été assassiné. L'intelligence d'Eva lui sera aussi utile que sa pratique des arts martiaux pour vaincre les nombreuses embûches qui se dresseront sur leur chemin. Et dans ses rêves, on la surnomme la fille de l'Araignée, on l'appelle la Maudite. Que veulent dire ces voix ? Saura-t-elle dompter les forces occultes qui la guident ?
, 07-10-2010 256 pages / 17 €

Eva à treize ans et demi et est le genre de personnage qui normalement me plaît d’office. Un QI plus élevé que la moyenne, une jeune fille rejetée par ses camarades de classe. Projetée dans le passé elle doit lutter pour survivre dans le Moyen âge. Je me suis donc lancée avec envie dans ce livre que j’ai découvert pendant une interview avec l’éditeur de Balivernes.

Je ne connaissais absolument pas Lenia Major et son style d’écriture et j’ai été très surprise du ton employé. Un ton plein de légereté et d’humour, un personnage caustique qui observe les choses en blaguant presque systématiquement (l’histoire est à la première personne on voit donc tout à travers ses yeux). Je dois avouer qu’au début la façon de décrire le monde d’Eva m’a un peu agacé. Et pourtant je n’arrivais pas à m’en détacher réellement. L’histoire est fluide, parfois drôle, parfois émouvante il arrive même que ce soit les deux à deux phrases d’intervalles. J‘ai finis par prendre les personnages en affection: Eva et Emil, et puis plus tard une pléiade de protagonistes qui s’avèrent nécessaires pour faire avancer l’histoire mais qui ne sont pourtant pas de trop.

L’univers créé est bien géré et plutôt bien décrit, on arrive sans problèmes à imaginer le Moyen âge Allemand sans pour autant une outrance de détails qui auraient pu être redondants. L’histoire tient la route à part peut être le fait qu’Eva n’est pas trop traumatisée par son arrivée en 1490. Personnellement je pense que je deviendrais un petit peu folle. Eva, quand à elle, prend la chose plutôt à la légère et fait sa route avec Emil sans trop se poser de questions. De plus je trouve que le personnage possède une maturité vraiment plus élevée que celle d’une fille de 13 ans et demi (peut être dû à son QI). Quand je l’imagine je vois plus une jeune fille de 16 ans… Ces détails resteront les seuls points négatifs que j’ai trouvé à ce livre. Le fait que le prince Emil soit aveugle m’a particulièrement surprise, c’est un thème que l’on trouve très peu dans les livres et je trouve ce thème très intéressant. Pour une fois le prince n’est pas si charmant que ça (un peu macho sur les bords) et il dépend totalement d’une fille qui devra être courageuse pour l’emmener à bon port et aussi parfois pour le supporter. Enfin une fille qui prend les choses en mains ! 

En Bref :Une bonne dose d'humour, un soupçon de fantastique et une pincée d'évasion dans le monde de Lenia Major et dans un contexte historique prenant. Le Prince des Maudits: La fille de l'Araignée est sans conteste un très bon livre jeunesse dont on a du mal à se décrocher, la fin me donne vraiment envie de savoir la suite et j'ai hâte de faire acquisition du tome 2.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 05-02-2013

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Arcaalea Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Arcaalea

Ce livre fait parti de ma wish-list prioritaire !!!On ne m'en a dit que du bien et j'adore la couverture et le résumé me tente énormément ^^
Bisous 🙂