Chronique
Le prof, moi et les autres
 Roman  Contemporain   Adolescents 
Lara a 15 ans et sa vie est un enfer.
Au lycée, elle fait office de souffre-douleur et subit sans cesse les moqueries des élèves.
Chez elle le tableau familial est sombre, l’alcoolisme de son père mène ses parents droit vers la séparation.
L’arrivée de Ben Jagger, le nouveau professeur de littérature, va lui redonner goût à la vie et pourrait bien tout changer…
Plus qu’une histoire d’amour, une leçon de vie.
, 09-09-2015 256 pages / 12.5 €

Lara, 15 ans, part chaque matin avec la boule au ventre dans son lycée privée au sein duquel elle est harcelée, et revient chaque soir dans sa famille brisée par le manque d’argent depuis que son père a perdu son emploi. L’adolescente est d’autant plus malheureuse qu’elle n’a pas la possibilité de se révolter contre le harcèlement qu’elle subit puisque Molly, une de ses tortionnaires, est la fille de la femme qui emploi sa mère.

Enfermée dans un cercle sans fin, Lara écrit ce qu’elle vit dans son journal et nous partage son mal être, jusqu’à ce qu’un nouveau professeur arrive et lui redonne l’envie d’aller en cours chaque matin.

Exit le gentil professeur qui donne goût à la liberté à ses élèves à coups de poèmes de Walt Whitman, la relation entre Lara et Ben Jagger, le dit professeur, va devenir rapidement bien plus intime. Lara nourrit une vraie obsession pour le jeune homme. Ce dernier semble satisfait de son travail mais ne lui envoie pas forcément de signaux menant à autre chose. Ben Jagger prend surtout le rôle de celui qui s’oppose au harcèlement et s’en insurge.

La force de ce roman tient dans la façon avec laquelle Rachel McIntyre nous amène à percevoir la relation entre Ben et Lara, au fil des pages, à travers les yeux et les émotions de Lara qui ressortent de manière exacerbée dans son journal. Rien ne paraît jamais malsain ou contre nature même si ça peut être perçu comme choquant d’un point de vue externe. On a l’impression de lire une histoire d’amour sincère et plutôt agréable à suivre tout le long.

Ceci dit, la question reste posée puisque nous ne suivons que Lara, n’ayant pas toutes les versions de l’histoire, on peut toujours se demander à quel point la manipulation entre en jeu et chacun peut percevoir le roman différemment.
Je reste personnellement persuadée qu’il s’agit d’une vraie histoire d’amour qui dépasse l’idée d’interdits.

La narration sous forme de journal intime nous apporte une vraie proximité avec Lara et tout ce qu’elle endure. On ne peut que s’attacher à cette adolescente en souffrance qui fait chaque matin à de véritables tortionnaires jamais à court d’idées pour tenter de la détruire.

Je me suis énormément retrouvée dans ce personnage, parfois un peu naïf, qui cherche sa place et ne souhaite qu’une seule chose : vivre sa vie de lycéenne en paix.

Ce que Lara subit est insupportable, insurmontable et pour le lecteur, ça sert le cœur.

Rachel McIntyre traite le sujet avec une grande intelligence et un réalisme parfois vraiment difficile à lire. Mais il faut en parler et l’auteur le fait très bien !

Le seul point noir de l’histoire est sa fin. Je ne veux pas vous spoiler, mais j’ai trouvé que cela était un peu trop moraliste, voir décevant.

En Bref :Le prof, moi et les autres est un excellent roman qui traite avant tout du harcèlement scolaire avec une grande justesse. Il aborde également les thèmes de l’amour, de l’amitié et des interdits, tout ce qui fait l’adolescence, accompagné par quelques notes d’humour bien placées.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 22-01-2016

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Le prof, moi et les autres"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cranberries

J'aime beaucoup la manière dont tu as présenté ce roman, car c'est exactement comme cela que je l'ai vécu 😀

Little Girly

J'ai beaucoup aimé cette lecture moi aussi ! 🙂 Mais tout comme toi, la fin arrive et elle est tellement inattendue…

Très belle chronique 🙂

Chess

Il me tente beaucoup !

Léna Bubi

Si l'occasion se présente, je lirais bien ce livre^^

Echos De Mots

MAIS JE LE VEUX ENCORE PLUS QU'AVANNNNT!
Je ne reviendrai plus jamais sur ce blog.
Jamais.

wpDiscuz