Chronique
Le Secret de l’Inventeur, Tome 1 : Rébellion
 Roman  Science-Fiction   Adolescents 
Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…
Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.
Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats cuirassés, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !
, 12-02-2015 406 pages / 15 €

Charlotte fait parti d’un groupe d’enfants de rebelles contre l’Empire. Elle vit dans les Catacombes, dirigées par Ash, son grand-frère, avec d’autres jeunes comme elle. Un jour, alors qu’elle se trouve à l’extérieur du QG, elle tombe sur un garçon amnésique qu’elle nommera Grave. Ce dernier est poursuivi par les terribles machines de l’Empire Britannia, elle décide donc de le ramener avec elle dans les Catacombes. Malheureusement les soupçons des autres membres sont nombreux et pesants, d’autant plus lorsqu’ils viennent de son frère et de Jack, son fidèle bras droit qui a tendance à insupporter Charlotte.

La jeune fille va dès lors, décider d’aider Grave à retrouver la mémoire, tout en se retrouvant tout à coup propulsée sur le devant de la scène à New York, en pleine mission pour la Rébellion.

Par où commencer… Le Secret de l’Inventeur est une petite pépite, un roman qui m’a secouée, remuée et que j’ai dévoré en très peu de temps une fois la tête plongée dans les premiers chapitres. Pour résumer : C’est un coup de cœur.

Dès le début, j’ai senti que ça allait coller avec le personnage de Charlotte. C’est une jeune femme forte, une héroïne badass qui n’a pas peur de se mouiller. Tout à fait le genre de caractère que je recherche chez les personnages féminins de romans.

De plus, Charlotte n’est pas le seul personnage à m’avoir charmée. J’ai aimé son frère : Ash, prêt à tout pour ses idéaux mais qui montre pourtant une affection touchante pour sa sœur. J’ai aussi apprécié Grave, discret mais observateur, ou encore Linnet, dangereuse et fragile à la fois…

Mais surtout, j’ai ressenti un amour sans bornes pour Jack. Membre des catacombes depuis peu, Jack réserve bien des surprises…

Au niveau de l’univers, Andrea Cremer a créé un monde steampunk envoûtant. On découvre un New York étonnant peuplé de machines volantes, d’animaux mécaniques et dont la cité principale flotte au dessus du sol tandis que les habitants les plus riches se parent d’atouts très XVIIIè – XIXème siècle.

J’ai beaucoup aimé me balader dans ce monde en suivant le fil des descriptions imagées. Je n’avais jamais rien lu dans le style steampunk et, pour une première fois, c’est une grande réussite puisque j’ai adoré l’ambiance qui ressort de ces pages.

L’histoire n’est évidemment pas en reste, mais ne vous attendez pas vraiment à suivre les origines de Grave car, contrairement à ce que laisse entendre le résumé, cette partie de l’histoire n’est que très secondaire et monte lentement en puissance.
En effet, on suit essentiellement la mission des rebelles à New York. De nouveaux personnages font leur apparition et les rebondissements se succèdent. J’aurai presque voulu que les choses aillent parfois plus lentement pour profiter un peu plus longtemps de ce roman si singulier qui a joué avec mes nerfs et mes émotions jusqu’au bout.
Derrière tout ça, en toile de fond, se joue une belle romance aux accents de chaos. J’ai été émue par cette histoire d’amour et je me suis laissée aller à un sentimentalisme débordant qui n’est pas forcément mon style. Mon petit cœur battait très fort et je dois avouer qu’Andrea Cremer a bien mené sa barque sans pour autant céder complètement à la mièvrerie et la guimauve.

Je n’ai maintenant plus qu’une hâte : lire la suite.

En Bref :Le secret de l’inventeur est de la trempe des meilleurs romans de fantastiques pour ados. On se plonge dans cette aventure steampunk avec plaisir et on en ressort émerveillé avec des paillettes dans les yeux.
J’ai tout aimé, de l’héroïne forte, drôle et émouvante à l’écriture fluide, en passant par l’univers décrit avec brio.
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 09-06-2015

21
Poster un Commentaire

avatar
16 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
SaefielChessCaladhielNatacha (Tachas)Les passions d Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Chess

Il faudrait que je me décide à lire le tome 2 un de ces jours !

Caladhiel

Je viens de refermer ce livre et… OMG j'ai adoré!!!! Du début à la fin, j'ai passé un moment magique avec cette histoire et comme toi, il me tarde de découvrir la suite!

Natacha (Tachas)

J'entends beaucoup de bien de ce roman depuis le salon du livre ! J'avais récupéré des MP, j'aurai peut être du l'acheter (il me semble qu'il était en vente ^^)

Les passions d

Ce livre m'a séduit par sa couverture et son coté steampunk dont je suis fan. Il faut vraiment que je me procure ce livre !!!

Phebusa

Hihi tu ne pouvais qu'aimer, évidemment ! :3