Chronique
Légendes de la Garde: Automne 1152
 Bande-dessinée  Aventure   Franco-Belge   Adolescents   Pré-ados 
Depuis la nuit des temps, la Garde protège les souris des mille dangers qui menacent leur existence. Trois de ses membres les plus solides, Kenzie, Saxon et Lieam, découvrent lors d’une mission de routine un noir complot ourdi dans la ville de Barkstone. Trop tard ! Lieam est fait prisonnier, les deux autres sont laissés pour mort aux portes de la ville et une armée traîtresse marche déjà vers Lockhaven, la légendaire forteresse de la Garde.
, 24-01-2008 159 pages / 21 €

Les Légendes de la Garde est un conte chevaleresque mettant en scène une société de Souris qui ont déjà un passé lourd (Une guerre notamment avec des prédateurs redoutables : les furets). La Garde est une légion de soldats souris qui défendent leur peuple contre ces ennemis et contre toutes les agressions extérieures. D’une loyauté sans failles ils découvrent au fur et à mesure que quelque chose se trame, une intrigue prend forme, on soupçonne une trahison dans ce petit monde moyenâgeux dont les membres de la Garde sont les principales protagonistes.

Les personnages ont tous des caractères différents que j’ai trouvé malheureusement peu poussés, peut être que le second tome en apprend plus sur chacun.

Le dessin 2D, quand à lui, m’a rappelé les livres qu’on me lisait quand j’étais petite, puis que petit à petit je me suis mise à lire seule. J’ai beaucoup aimé ce design simple mais très sympa. Cependant il ne faut pas se laisser prendre, l’histoire est parfois violente et sanglante. On ne rigole pas dans le monde des souris et on pourfend sans crier gare.

Agrémenté de petits poèmes à chaque chapitre, Les Légendes de la Garde est un très bel ouvrage avec un format carré original. Mais le fond de l’histoire m’a laissé de marbre. Lu très rapidement j’ai quand même essayé de m’attarder sur certains passages. J’imagine que ce manque de profondeur est du aussi à un besoin de faire court dans la bande dessinée et de ne pas s’attarder sur ce qui n’est pas essentiel. Mais j’ai du coup été un peu déçue par une  certaine platitude dans le fond de l’histoire.

En Bref :Un scénario efficace mais qui finalement ne m'a pas transcendé plus que ça. Je trouve que l'histoire manque un petit peu de profondeur et c'est probablement ce qui me laisse ce petit effet de déception d'un ouvrage dont j'attendais beaucoup.
3 / 5 3 / 5
©Chronique écrite par , le 28-01-2013

Poster un Commentaire

avatar