Chronique
L’équipée volage
 Roman  Fantastique   Adolescents 
Rêvons un peu : en 1492, Christophe Colomb n’a jamais découvert l’Amérique. Et aujourd’hui, en 1905, l’empire Incaztèque domine le monde, où la magie a supplanté la science. L’Europe est une myriade anarchique de cités recouvertes par les eaux, les mers sont parsemées de monstres mutants et de flibustiers.
Au milieu de tout cela, deux piratesses, Barbe-Marie et Rejji, tentent de découvrir la route vers une île mythique : Isocélie. Pour y parvenir, elles devront semer le cruel Phinéas Moog dans les méandres de Massilia, la Cité Flottante. Aider Conan Doyle et Gaston Leroux à retrouver Sherlock Holmes et Rouletabille, cachés dans Burdigala, cité qui vit du commerce d’esclaves-zombies. Et enfin, traverser l’Atlantique pour découvrir la solution à leur énigme. Mais que cache Isocélie ?
, 04-01-2013 371 pages / 16 €

Aimant les pirates et ces histoires d’hommes et femmes qui écument les mers à la recherche de trésor, j’étais très intriguée par ce roman à l’allure originale et prometteuse.

On y suit un équipage de femmes pirates à la recherche d’une île mythique : l’Isocélie. Jusque là on est dans le stéréotype de l’histoire de flibustiers – merci le dictionnaire des synonymes. La quête est romanesque, les paysages et les rencontres se succèdent, plusieurs situations drôles et cocasses vont se présenter et surtout, le lecteur ne sera pas en manque d’action. C’est d’ailleurs ces rencontres qui sont particulièrement étonnantes puisqu’on y croise Sherlock Holmes et son auteur : Conan Doyle, Gaston Leroux, Corto Maltese, Einstein et bien d’autres encore. Car le monde dans lequel évolue nos piratesses n’est pas tout à fait comme le notre. Il correspond à un monde parallèle, imaginé par l’auteur, où Christophe Colomb n’a jamais découvert l’Amérique.

Les personnages m’ont tous paru plutôt vulgaires mais cela rentre dans l’image des pirates que j’ai. Ce n’est donc pas si dérangeant. Cependant le fait qu’ils soient très nombreux, puisqu’on a un équipage complet, a fait que je ne me suis attachée à aucun d’entre eux. Même Barbe-Marie, qui est plutôt mise en avant, m’a parue fade. Je me suis très vite détachée de cette pléiade d’individus faisant que je ne peux en présenter aucun.

Je n’ai pas passé un mauvais moment avec L’équipée volage, seulement ça ne sera pas inoubliable. De plus, j’ai été passablement dérangée par des erreurs de la part de l’auteur. Notamment une référence à Frankenstein en tant que monstre. Pour ceux qui ne seraient pas au courant, c’est une erreur d’associer Frankenstein à la créature puisque c’est le nom du savant. Donc, d’accord, l’auteur a voulu faire un jeu de mot, mais il induit en erreur une possible génération de lecteurs et ça ne me plaît pas. J’ai aussi noté une référence ironique à un monde où le paradis serait considéré comme un jardin avec, plus loin, un personnage parlant du jardin d’Eden. Comment le personnage peut connaître le jardin d’Eden si il n’a jamais été créé dans ce monde parallèle ? J’ai donc trouvé que ces incohérences répétées nuisaient au récit. L’utilisation de l’effet papillon (un fait qui en engendre d’autres) est intéressante mais le switch de fin m’a énormément deçue, j’ai trouvé que la fin ne collait pas avec le reste du récit, ça m’a dérangée et cassé mon groove…

tumblr_m9mt2kmkff1qfr424 L'équipée volage

En revanche à l’inverse de 50 cents les interactions de l’auteur, grâce aux notes de bas de page, avec le lecteur m’a souvent fait sourire et j’ai trouvé l’écriture de l’auteur plutôt très sympa à lire.

En Bref :Un roman dont j’ai aimé la trame principale me faisant passer un moment agréable mais qui m’a déçue par ses incohérences et sa fin qui dénote avec le reste du récit. Les nombreux personnages qui s’entremêlent font qu’on ne s’attache pas vraiment à eux et malgré une action omniprésente haletante je suis mitigée.
3 / 5 3 / 5
©Chronique écrite par , le 26-09-2013

9
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Bouchon des boisPhebusales-chroniques-de-JohanneSaefielEmilie Mily Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Bouchon des bois

Mhhh, le résumé me disait bien, mais pour le coup… J'ai vraiment peur d'être déçue :/ A l'occasion, je ne dis pas, mais là tout de suite maintenant… 😛

Phebusa

Tu aimes les pirates toi ? C'est funny. Bon, il me tente pas spécialement au vu de ton avis et de ta note, je tenterai un autre livre pour aborder ce thème.

les-chroniques-de-Johanne

Je ne pense pas que je lirai ce roman…^^

Emilie Mily
souris

Dommage pour les incohérences et les trop nombreux personnages, les prochains de Sarbacane que je vais lire c'est Zelda la rouge et tu seras partout chez toi, ma chronique de 50 cents est en ligne, je n'ai pas du tout aimé, après avoir fait la mienne je suis allée voir d'autres chroniques et j'en ai vu plein qui ont adoré…je dois être passée à côté ^^ bisous