Chronique
Les petites victoires
 Bande-dessinée  Autobiographie   Contemporain   Adultes 
Le témoignage bouleversant d'un père sur le combat qu'il mène au quotidien avec son fils.
Comment dire à son fils tant désiré qu’il est le plus formidable des petits garçons malgré le terrible diagnostic qui tombe comme un couperet : autisme, troubles psychomoteurs, inadaptation sociale...

C’est le combat que va mener ce père, resté uni à sa femme malgré leur séparation, pour transformer ensemble une défaite annoncée en formidables petites victoires.
, 10-05-2017 160 pages / 17 €

Tout commence avec l’histoire d’amour de Marc et Chloé. Une relation stable et solide qui les amène au désir d’avoir un enfant. Arrive ainsi Olivier, un petit garçon qui fait connaître le bonheur à ses parents. Mais en grandissant, Olivier ne semble pas évoluer comme les autres. Les doutes mènent aux tests et le verdict tombe : Olivier est autiste. Commence alors une longue période de deuils de « l’enfant idéal » et l’acceptation de son fils pour Marc.

Yvon Roy nous livre ici un témoignage touchant sur sa propre relation avec son petit garçon de désormais 12 ans. Il nous offre tous les doutes, les peurs de ne pas réussir, les difficultés, et ce, sans aucun filtre.

Le parcours de Marc est donc celui d’un père d’abord brisé qui doit mettre de côté tous les espoirs fous qu’il avait pour son fils. Il commence ainsi le long chemin de l’éducation. Pour cela, il n’hésite pas à créer ses propres règles, sortir des sentiers battus et des conseils donnés par les éducateurs spécialisés.

PetitesVictoires_Inter2 Les petites victoires
Le jeune Olivier en vient peu à peu à maîtriser ses peurs transformées en jeux et s’ouvrir lentement aux autres. La relation entre le père et le fils est véritablement touchante et marquante, elle offre de moments de complicités et d’émotions, notamment lorsque les petites victoires émergent enfin.

Petites_victoires_inter1-250x229 Les petites victoiresEn plus d’une très belle bande dessinée sur l’autisme, Yvon Roy nous ouvre aussi la porte sur une pathologie qu’on ne connaît pas toujours très bien. Il n’hésite pas à nous faire affronter les souffrances des parents avec un enfant difficile qui ne s’exprime que très peu. Il nous montre également le face à face avec certains spécialistes persuadés d’avoir la vérité universelle.
Mais Marc s’obstine avec son fils et nous apprend que la différence n’est pas une faiblesse, mieux encore : c’est parfois une force incroyable.

À cette belle leçon de vie s’ajoutent les illustrations douces et réalistes d’Yvon Roy qui parviennent à transmettre de magnifiques émotions au lecteur. Les expressions des visages sont notamment très réussies et on y lit tout ce qui n’a pas besoin d’être dit.

En Bref :Les petites victoires et une très belle bande dessinée qui traite sans détour et avec justesse de la parentalité avec un enfant autiste. Bien que très sensible et personnel, cet album ne tombe jamais dans les larmoiements et nous offre au contraire le très beau combat d’un père pour son fils.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 06-06-2017

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz