Chronique
Let the sky fall, Tome 1
 Roman  Fantastique   Adolescents 
Personne ne s'explique que Vane Weston ait pu survivre, enfant, à l'ouragan qui a tué ses parents. À son réveil, étendu parmi les débris laissés par le passage de la tempête, il n'avait pas le moindre souvenir de son passé – à l'exception du beau visage d'une fillette ballotée par les vents. Malgré les années qui passent, elle rend de temps en temps visite en rêve au jeune homme, qui s'accroche à l'espoir qu'elle ne soit pas qu'un fantôme. Il ne croit pas si bien dire. L'inconnue, Audra, est un être de chair et de sang, mais elle n'a rien d'humain. C'est une sylphe, une créature liée au vent, qu'elle sait manipuler pour voler dans les airs, transmettre des messages ou livrer bataille. Sa mission ? Le protéger. Malheureusement, l'histoire se répète : une maladresse et Audra révèle à leur pire ennemi l'existence de Vane. Celle qui vient peut-être de causer sa mort est aussi son seul espoir de survie : le jeune homme n'a que quelques jours pour comprendre qui il est vraiment ou c'est la mort qui l'attend. Les nuages s'amassent à l'horizon, et un vent mauvais balaie les sables du désert... Survivront-ils à l'orage qui se lève à l'horizon ?
, 04-06-2015 495 pages / 15 €

Vane a survécu à une tornade lorsqu’il était enfant. Personne ne se l’explique, mais c’est ainsi, le jeune homme est un miraculé. Depuis, il a été adopté par de merveilleux parents et vit une adolescence ordinaire. Jusqu’au jour où la fille qui apparaît régulièrement dans ses rêves se retrouve face à lui dans un restaurant. Lorsqu’Audra se montre, tout bascule, la jeune femme a toujours été là, mais une erreur la pousse à se dévoiler et révéler à Vane que, comme elle, il est un Sylphe, capable de contrôler le vent. En plus, il est voué à un destin extraordinaire.

Après Gardiens des Cités Perdues, Shannon Messenger continue à innover ! Exit les Elfes, les alicornes et les gobelins, elle développe ici un nouvel univers autour des Sylphes, un peuple qui maîtrise l’air grâce à ses chants.

Puisant dans la mythologie gauloise et germanique, Shannon Messenger nous offre une nouvelle fois un roman de toute beauté, incroyable, original et captivant.
On se passionne tout de suite pour l’histoire. Vane découvre ses origines et, avec lui, on en apprend peu à peu sur les sylphes, ou du moins sur leur maîtrise du vent.

La relation entre Vane et Audra est, de prime abord, un peu énervante. Les deux adolescents réagissent parfois de façon très excessive. Et pourtant, on ne peut que comprendre leur énervement vu l’urgence de la situation. On apprend à les aimer au fil des pages.

Vane est courageux avec beaucoup de volonté et une grande sensibilité. Il est franc, presque trop et tranche énormément avec le caractère plus réservé d’Audra qui laisse rarement voir ses sentiments. Si l’on apprécie rapidement le garçon, il faut un peu plus de temps avec la jeune femme qui ne se livre qu’au fil du temps. Elle est pourtant touchante et son histoire est particulièrement triste, en particulier sa relation avec sa mère qui n’est ni aimant, ni protectrice…

Entre amitié et sentiments contradictoires, Audra et Vane s’apprivoisent en même temps que le garçon apprend à maîtriser le vent via ses chants et les différentes langues. Le duo fonctionne vraiment très bien et j’ai parfois eu quelques frissons.

Comme pour ses autres romans, Shannon Messenger a su me subjuguer. Elle maîtrise parfaitement son univers et sait distiller juste ce qu’il faut pour entretenir le mystère jusqu’au bout. Beaucoup de choses restent à découvrir et à mon avis, je ne serai pas déçue par le second tome. Niveau écriture, c’est fluide et prenant. Le tout est terriblement addictif dès qu’on passe la phase de mise en contexte. Plus on avance dans l’histoire, plus les évènements s’accélèrent et plus il devient impossible de lâcher ce roman. Je pense que sans les prises de bec un peu agaçantes du début entre Vane et Audra, ça aurait été un beau coup de cœur. Il en manquait peu…

En Bref :Premier tome d’une trilogie, Let The Sky Fall nous plonge dans un univers original et captivant qui m’a séduite. Shannon Messenger nous prouve encore une fois son immense talent pour exploiter des éléments fantastiques et construire autour une histoire complexe et étonnante.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 17-02-2016

13
Poster un Commentaire

avatar
11 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
ChessEdwigeSaefielAurélie SinoirValou Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Chess

Toujours pas lu celui-ci, mais il faudrait !

Edwige

J’ai adoré le tome 1 des gardiens des cités perdues, saga que je dois continuer!!
Ton avis me donne totalement envie de me jeter sur sa nouvelle saga. J’aime beaucoup l’originalité des mondes créé par cette auteur!!

Aurélie Sinoir
Aurélie Sinoir

Je crois que c’est toi qui m’a fait découvrir Gardien des cités perdues et je ne l’ai pas du tout regretté.
Je tourne de ce nouvel univers depuis quelques temps, hésitant à sauter le pas.
Un pas de plus vers le oui avec ta chronique!

Valou

Coucou, jolie chronique. Je l'ai lu dès sa sortie et j'ai plus qu'adorée. Cette lecture est un coup de cœur pour moi et il me tarde d'être en mars pour découvrir la suite. Bonne semaine et bonnes lectures!!!

Ludivine Cutievine

J'ai très envie de le découvrir ! 🙂