Chronique
Mille Femmes Blanches
 Roman  Contemporain   Historique   Adultes 
En 1874, à Washington, le président américain Grant accepte dans le plus grand secret la proposition incroyable du chef indien Little Wolf: troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart des "Mille femmes" viennent en réalité des pénitenciers et des asiles de tous les États-Unis d'Amérique... Parvenue dans les contrées reculées du Nebraska, l'une d'entre elles, May Dodd, apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l'alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste alors à la lente agonie de son peuple d'adoption...
, 05-05-2011 506 pages / 7.8 €

Après m’être rendue compte lors de mon dernier Top Ten Tuesday que beaucoup de mes visiteurs ne connaissaient pas Jim Fergus, j’ai décidé de vous faire une chronique sur un ouvrage de cet auteur que j’avais adoré. Je l’ai donc feuilleté rapidement pour me remémorer tout ce dont j’avais besoin pour vous offrir une chronique digne de ce nom mais celle ci sera quand même courte en raison d’un manque de temps dans mon planning.

Mille femmes blanche est un roman sur la cause indienne à travers les carnets de May Dodd, une femme vendue contre des chevaux au XIXème siècle. Ce processus initié par le chef Indien Little Wolf et le président américain Grant avait pour but une meilleure intégration des Indiens et favoriserait un processus de paix. Ici le mot intégration peut paraître réellement paradoxale. Est ce qu’un peuple doit vraiment faire des efforts d’intégration sur ses propres terres ancestrale ? Mais là n’est pas le débat.

L’histoire commence avec la découverte du passé de May Dodd, la façon dont elle a été enfermé et les raisons odieuses qui l’ont menée ici : sa famille n’a pas supporté le fait qu’elle s’unisse à un homme de plus petite condition qu’elle. Elle rejoint alors, avec une de ses amies, le groupe de jeunes femmes qui vont être échangées aux Indiens et décrit petit à petit ce qu’elle voit. Notamment les coutumes et la vie indiennes qui lui paraissent effrayantes et dont elle finit par comprendre la beauté. Elle découvre également que les Indiens ne sont pas les vrais barbares de cette histoire.

On apprend à apprécier May pour sa vivacité d’esprit et son courage, mais aussi pour ses observations sur la déchéance de certains face à des perversités blanches comme l’alcool… A côté d’elle d’autres personnages se dévoilent et on les aime et les déteste avec elle.

L’écriture de Jim Fergus est douce et agréable. Le fait de découvrir tout à travers les carnets de May permet également d’être embarqué par de nombreuses émotions parfois intenses qui ne peuvent pas laisser indifférents. Et même si j’avais eu du mal à me lancer je n’avais plus décroché du livre à l’époque où je le lisais. Au point de le terminer dans un train et de retenir difficilement mes larmes face à une fin dure et émouvante. 

En Bref :Mille femmes blanches retrace la fin d'un peuple à travers la vision de May Dodd qui se prend véritablement d'affection pour son peuple d'adoption qu'elle finit par trouver moins barbare que le peuple blanc dont elle est pourtant originaire. Un livre émouvant et passionnant emplie d'une infinie tristesse pour une fin que l'on prévoit mais que l'on aimerait ne pas voir arriver.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 07-03-2013

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
4 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
SaefielCamiZinaPat1004Saefiel Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Cami

Coucou Saefiel ! Je viens tout juste de découvrir ton blog et je suis … totalement fan ! J’ai ce livre dans ma bibliothèque mais je n’avais jamais lu un avis sur celui-ci. Grâce à toi j’ai encore plus envie de le sortir de sa petite maison haha 😉 et de partager mon avis! Merci. 🙂

Zina

Je l'ai lu il y a longtemps, je l'avais beaucoup aimé aussi 🙂

Pat1004
Pat1004

À lire absolument, ce livre est fabuleux…!!!
À noter que dans le livre suivant, la fille sauvage on retrouve quelques personnages de Mille femmes blanches, bien qu'il s'agisse d'une toute autre histoire.

Marinette

Ta chronique m'a convaincu !
J'ai très envie de découvrir cet auteur et ce livre =D