Chronique
Morwenna
 Roman  Drame   Fantastique   Adultes 
Morwenna Phelps, qui préfère qu'on l'appelle Mori, est placée par son père dans l'école privée d'Arlinghurst, où elle se remet du terrible accident qui l'a laissée handicapée et l'a privée à jamais de sa sœur jumelle, Morganna. Là, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction. Delany, Zelazny, Le Guin et Silverberg peuplent ses journées, la passionnent.
Un jour, elle reçoit par la poste une photo qui la bouleverse, où sa silhouette a été brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est une sorcière, sa propre mère qui plus est? Elle peut chercher dans les livres le courage de combattre.
, 10-04-2014 334 pages / 21.5 €

Ce n’est pas moi, je suis juste “une personne dans la foule” ou une “fille lisant dans un café”. On m’a sélectionnée dans la liste des figurants et quand je partirai il y en aura une autre. Personne le me remarquera. Je fais partie du paysage. Rien ne donne plus l’impression de sécurité. 

Lorsque la sœur jumelle de Morwenna décède, son monde bascule. Elle s’enfuit de chez sa mère et du Pays de Galles et se retrouve chez son père et ses trois tantes qui l’envoient dans un pensionnant huppé, loin de tout ce qu’elle a pu connaître. C’est dans les romans de science fiction qu’elle va trouver une échappatoire à ce monde dans lequel elle ne trouve pas sa place. A cela s’ajoute le fait que Morwenna voit des fées, des créatures que personne ne semble voir. Et c’est vers eux qu’elle se tourne pour pratiquer une étrange magie. Haaa Morwenna. Ce bijou, cet OVNI.

Ce livre m’a complètement subjuguée et bouleversée à la fois. Tout d’abord parce que Morwenna est un personnage auquel je n’ai pu que m’identifier. A travers son journal intime on découvre une jeune fille très solitaire qui a beaucoup de mal à trouver des gens qui lui ressemblent. Exclue de toute activité sportive à cause de sa jambe accidentée, qui sont d’une grande importance dans son établissement scolaire, Morwenna se plonge finalement dans les livres. J’ai aimé Morwenna, d’un amour profond, j’aurai voulu être l’amie qu’elle ne trouvait pas. Car lors de ma lecture, Morwenna n’a pas été un simple personnage, elle a été un être tangible, presque palpable que j’aurai pu toucher si j’avais tendu la main à travers le livre. Ses réflexions m’ont beaucoup rappelé mes propres pensées, me rapprochant encore plus de cette jeune fille fragile.

L’un des points forts du roman c’est cette tangibilité justement. Le fait que tout semble si réel, si probable. Si je croisais une fée dans mon jardin je me dirai « Normal c’est une fée, c’est d’ailleurs d’elles que s’est inspiré Tolkien pour créer ses Elfes ». Car une partie de l’originalité de Morwenna tient à cet hommage rendu aux plus grands noms de la science fiction et de la fantasy. Si Tolkien est souvent cité, de nombreux noms émergents tout le long de Zelazny à McCaffrey en passant par Marion Zimmer Bradley. On vit une véritable immersion dans ce genre littéraire et on découvre des noms, des ouvrages grâce à cette énorme liste de romans que vous pouvez découvrir traduite en français ici. Un lecteur assidu de ces genres ne pourra que se retrouver dans les réflexions de Morwenna ou simplement s’y confronter, réfléchir à ses lectures.
Personnellement, Morwenna m’a simplement donné envie d’en découvrir plus, de me plonger moi aussi dans ces grands romans de l’imaginaire. J’ai d’ailleurs, tout au long de ma lecture, fait une petite liste parallèle de choses à chercher.

Quant à l’écriture de Jo Walton, je trouve l’idée de passer par le journal intime vraiment très intelligente, elle permet de se rapprocher encore plus du personnage et surtout de découvrir la moindre de ses pensées et de ses analyses des situations. Le style m’a paru un peu étrange au début, presque alambiqué, mais finalement il s’intègre parfaitement à l’histoire et à ce carnet de vie qui pourrait se résumer en un seul mot : inoubliable.

En Bref :Jo Walton m’a offert l’un des livres de mon top 2014. Un roman qui se lit simplement avec un vrai bonheur, une volonté d’en savoir plus aussi sur les êtres que Morwenna voit et sur le tragique accident qui a coûté la vie de sa sœur.
Dans ce roman, Morwenna est finalement une adolescente solitaire qui va devoir décider de son avenir, de qui elle est et qui elle sera. L’écriture est magnifique, poignante, on pénètre dans ce livre intimiste et magique sans retenu et on en ressort marqué par cette histoire fabuleuse.
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 15-08-2014

8
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
topobibliotecaValeriane P.BooEmilyTari Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
topobiblioteca

Entre toi et Bouchon, je sens que je vais craquer pour ce livre =)

Valeriane P.

Et donc, encore une qui donne "coup de coeur" à ce Morwenna… de quoi filer l'eau à la bouche.
Je pense qu'il sera du plus bel effet sous mon sapin de noel!

Boo

C'est marrant mais je ne crois pas avoir déjà lu un avis négatif sur ce petit bijou.
C'est mon n°1 coup de coeur de l'année 2014 pour l'instant *__*

Emily

Je ne te remercie pas, Kevane, vraiment ! Ma wish-list vient de gagner un titre, franchement, tu peux être fière de toi ! Comme si elle avait besoin de ça pour être monumentale ! :p

Tari

J'adore ta chronique. On sent que tu as adoré ce livre, et je pense qu'il pourrait beaucoup me plaire à moi aussi. A ajouter direct sur ma WL prioritaire !