Chronique
 Roman  Fantastique   Romance   Adolescents 
Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ont seize ans. Un lien subtil les unit depuis toujours : un dialogue télépathique qui surgit sans prévenir, dans un état d'inconscience. Jusqu'au moment où les adolescents décident de se rencontrer pour la première fois. Mais le jour de leur rendez-vous, ils sont là tous les deux au même endroit, cependant ils ne peuvent se voir... Ils découvrent qu'il existe une infinité d'univers parallèles et que la réalité qui les entoure n'est qu'une de ses multiples dimensions. Une vérité qui bouscule totalement leur existence, détruisant toute certitude sur leur monde. Comment Alex et Jenny pourront-ils se retrouver pour vivre leur amour ? Alors même que leur destin semble lié à celui, inéluctable, de la Terre...
, 07-05-2013 336 pages / 15 €

Tout d’abord je dois dire que contrairement à la plupart des blogueurs que j’ai lu j’ai bien aimé Multiversum. Peut être que je suis dans une période bisounours mais malgré quelques points négatifs sur la cohérence de l’histoire je me suis prise dans ce roman sans aucun problème.

Alex et Jenny possèdent un lien télépathique depuis de nombreuses années, et lorsqu’Alex va décider de retrouver Jenny les choses vont se compliquer. Car ils ne vivent pas dans le même monde mais dans des réalités parallèles. Va alors commencer une quête amoureuse pour découvrir ce qui les unie, comment se retrouver ensemble et ce qu’est réellement le Multivers. J’ai trouvé cette intrigue vraiment très originale et bien qu’elle soit parfois un peu confuse je voulais vraiment avoir une explication à propos de ces mondes parallèles et savoir comment ces deux jeunes gens allaient pouvoir se retrouver.

Toute l’histoire suit plus Alex que Jenny ce qui provoque une inégalité quant à l’affection qu’on a au niveau des personnages. Alors que je trouvais Alex vraiment très attachant et touchant, Jenny avait le don de m’agacer avec ses réflexions idiotes. Je me suis demandée à un moment si Alex n’était pas plus motivé qu’elle leur rencontre. La peur de la jeune fille n’est pas très logique, quand on parle par télépathie depuis des années avec quelqu’un sans se poser de questions je ne vois pas pourquoi avoir peur d’être dans un monde parallèle… Bref, vous l’aurez compris j’ai eu envie de donner des baffes à Jenny…

Marco, l’ami d’Alex, est un personnage que j’ai bien aimé. Un peu en arrière plan il reste quand même un des éléments centraux de l’histoire et surtout le pilier d’Alex. C’est lui qui va l’aider et lui soumettre ses théories.

Par contre les parents des deux protagonistes sont un peu absents et trop peu protecteur à mon goût. Ils les laissent carrément faire ce qu’ils veulent sans trop se poser de questions. Je pense que si j’étais partie en Australie en laissant juste un mot à ma mère à 16 ans c’est la police qui m’aurait retrouvé et ramenée chez moi, elle ne m’aurait sûrement pas attendu tranquillement à la table du salon…
Après c’est une récurrence que j’ai déjà remarqué plusieurs fois dans les romans jeunesse et je pense que  c’est une stratégie des auteurs pour éviter d’avoir des parents qui empêchent l’intrigue d’avancer donc on en fait des gens inconscients. Malgré ces quelques points négatifs, auxquels j’ajoute la grande naïveté d’Alex et Jenny face à leurs situations, j’ai été séduite par l’idée de mondes parallèles au notre dans lesquels certains choix que nous n’avons pas fait (et inversement) on pu changer et faire prendre à notre vie une autre tournure.

L’écriture de l’auteur est parfaitement adaptée à tout âge et j’ai vu une réelle accélération de l’intrigue au fur et à mesure qu’elle avançait. Si la première partie peut paraître un peu molle à cause d’une longue mise en place la seconde décolle vraiment. Je trouve le concept vraiment très original et prenant. L’étau qui se referme progressivement sur les personnages dans les dernières pages est haletant. La fin m’a vraiment donné envie  de savoir la suite avec une petite surprise qui m’a laissée sur ma faim.

Enfin je noterais que le résumé en dit un peu trop. Je pense que prendre et lire ce livre sans s’y attarder peut être une bonne chose permettant de découvrir les évènements et les ficelles de l’intrigue avec Alex, Jenny et Marco.

En Bref :Multiversum n’est pas le roman de l’année c’est certain mais l’histoire originale qui traite d’un thème sur lequel on a du tous réfléchir au moins une fois est vraiment prenante. Si on enlève le personnage de Jenny qui est un peu énervant on s’attache très vite aux autres et malgré quelques incohérences, ce livre est très agréable.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 03-07-2013

17
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
9 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
PhebusaLaeti1304Ninouille en rêvesBouchon des Boisles-chroniques-de-Johanne Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Phebusa

C'est marrant que tu aies vu des avis négatifs avant ta lecture, car pour moi, ça a été le contraire ! Et j'ai rejoint les avis très positifs, Multiversum étant un coup de coeur du mois de juin.
Certains éléments sont incohérents et l'histoire est légère, mais l'univers est d'une originalité grandiose. De plus, j'ai toujours aimé les histoires traitant de monde parallèle (tu le verras quand tu liras mes écrits d'ailleurs lol).

Laeti1304

NON, je ne commencerais plus de nouvelles sagas !!! ça suffit !!!! xD
J'attends la sortie de tous les tomes ^^ (en vf hein… nen parce que moi et la VO)

Ninouille en rêves

J'adore la couverture et ta chronique donne super envie de le lire 🙂

Bouchon des Bois

Tu me rassures aussi ! Cette sublime couverture ne pouvait pas cacher un navet, c'est certain 😀

les-chroniques-de-Johanne

Je veux le lire!!!!