Chronique
Need, Joelle Charbonneau
 Roman  Science-Fiction   Thriller   Adolescents 
Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur NEED, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d’un total anonymat, quels que soient ces besoins… et quelles qu’en soient les conséquences. Car, c’est bien connu, on n’a rien sans rien. Et si au départ la contrepartie semble dérisoire, il y a bientôt des morts dans la petite communauté…
, 19-10-2016 420 pages / 14.9 €

Kaylee vit avec sa mère et son frère DJ dans la petite ville américaine de Nottawa. DJ souffre d’un problème de rein et attends une greffe qui pourrait lui sauver la vie. À défaut de retrouver son père disparu depuis des années, Kaylee a tenté de sensibiliser ses camarades sans succès et est devenue la paria du lycée. Son seul soutien face à l’adversité est Nate, son meilleur ami, qui s’avère avoir une certaine popularité dans leur établissement scolaire.
Un jour, Nate fait découvrir à Kaylee un tout nouveau réseau social : Need. Le but y est simple, chacun peut demander ce dont il a besoin et en échange, inviter 5 personnes du lycée…

Need est un roman efficace et court qui se lit incroyablement rapidement. Les évènements s’y enchaînent très vite et on est pris dans le fil de l’intrigue et de l’enquête menée par Kaylee.

Car vous l’aurez compris, Need n’est pas un banal réseau social. Une fois tous les élèves du lycée inscrits, ceux qui émettent des demandes doivent effectuer des missions. Ces dernières paraissent parfois inoffensives, d’autres moins et les choses dégénèrent très rapidement.

Au milieu de tout ça, on suit donc principalement la jeune Kaylee avec laquelle je n’ai malheureusement pas tellement accroché. L’adolescente est complètement obnubilée par l’état de son frère, au point qu’elle en devient imbuvable. Son comportement est compréhensible, mais il empêche de l’apprécier pleinement.
J’ai en revanche bien aimé Nate qui reste proche d’elle malgré tout ce qui se passe au fil de l’histoire.

Le récit nous fait aussi à côtoyer de nombreux autres élèves du lycée dans de très courts chapitres. Cela amène une vision plus large des actions réelles de Need et de l’impact du réseau.
Certains de ces personnages sont inintéressants, d’autres totalement détestables, mais on peut aussi s’y attacher comme ce fut mon cas avec deux d’entre eux.

L’intérêt du roman réside donc dans la succession de chapitres courts et ses diverses révélations. Cela crée un sentiment de rapidité qui en fait un vrai page turner.
La critique du système est également présente et intéressante. Elle peut amener un public adolescent à se remettre en question. On découvre peu à peu les rouages de Need dont l’objectif est de contrôler les actions des uns et des autres. Plusieurs profils de personnes sont développés et ça m’a paru relativement réaliste.
Cette histoire m’a d’ailleurs fait penser à la série Black Mirror qui me paraît plus adaptée pour un public adulte et grand ado qui cherchent le même type de réflexion en plus poussé. L’épisode 3 de la saison 3 est particulièrement ressemblant…

Malgré tout, je dois bien dire que j’ai plusieurs reproches. J’ai notamment deviné la grosse révélation finale a seulement un tiers du roman. Je pense que tout lecteur assidu pourra d’ailleurs remarquer certaines ficelles un peu trop évidentes. J’ai également trouvé l’intrigue superficielle à plusieurs niveaux. Les personnages manquent d’approfondissement et le récit aurait eu besoin d’être plus fouillée pour que tout ne se devine pas facilement. C’est plus particulièrement la fin qui m’a fait cet effet. Elle se déroule en seulement 20 pages et j’ai trouvé ça un peu décevant.

En Bref :Need souffre d’une forme de superficialité dans son intrigue et d’un personnage principal agaçant. Cependant, le roman offre également un récit haletant qui donne envie d’aller au bout et se lit très rapidement. Les sujets abordés feront réfléchir les éventuels lecteurs adolescents sur leurs propres pratiques et notamment sur la différence entre un besoin et une envie. Et vous, de quoi avez-vous besoin ?
3 / 5 3 / 5
©Chronique écrite par , le 04-01-2017

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
4 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
SaefieltresormimiMademoiselle BouquineCranberries Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
tresormimi

dommage que ce roman est un coté trop prévisible. Il me tentait bien

Mademoiselle Bouquine

Alors je l’ai lu à peu près en même temps que toi, et j’ai vraiment trouvé ça décevant… Enfin ça se lisait vraiment bien et ça ne manquait pas du tout, du tout de dynamisme, mais ça m’a laissé un arrière goût d’inachevé. Tristeeeeesse !

Cranberries

Personnellement j’ai beaucoup aimé ce roman, qui comme tu le dis si bien, est un vrai page-turner.
Cependant contrairement à toi je me suis beaucoup attachée à l’héroïne (ceci dit l’histoire du frère malade a dû jouer beaucoup sur mes sentiments) et je n’ai pas trouvé l’intrigue si simpliste que ça.
Je n’ai deviné le truc qu’aux trois quart du roman, contrairement à Faux frère, vrai secret où j’avais tout capté après 20 pages 😉