Chronique
Oniria, Tome 1 : Le royaume des rêves
 Roman  Fantastique   Pré-ados 
Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu’au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d’univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu’il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, plongé depuis plusieurs mois dans un mystérieux sommeil, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l’ « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars.
, , 01-10-2014 332 pages / 16.5 €

Le souvenir du bonheur, lorsqu’on a du y renoncer, est parfois plus douloureux que le malheur lui même.

Eliott est un garçon de 12 ans tout a fait banal. Il n’aime pas le collège dans lequel il ne se sent pas bien, ni sa belle-mère, trop sèche et peu aimante, quant aux jumelles, ses deux petites sœurs, il a tendance à les trouver agaçante. Mais Mamilou, sa Grand-Mère et son père, sont les deux personnes qu’il aime le plus au monde, pour lesquels il ferait tout. Quand son père tombe dans un étrange coma peuplé de hurlements et que sa Grand-Mère lui annonce qu’il va devoir se rendre dans le royaume des rêves pour tenter de le sauver, Eliott est d’abord sceptique : sa pauvre mamie perd la tête. Mais les événements le rattrapent et il va entrer dans un monde entre rêves et cauchemars.

Ce roman a été un coup de cœur des éditions Hachette et de son attachée de presse, Matéïa, j’ai donc été ravie de le découvrir, d’autant plus que c’est un magnifique objet avec une couverture en 3D et quelques illustrations d’Aleksi Briclot au centre du livre. Je précise qu’Oniria a été coédité avec la société Hildegarde qui souhaite promouvoir des œuvres transmédia.

Dès le début, je dois bien dire que j’ai été immergée dans l’univers de l’auteur. Car Oniria est une vraie création d’un monde magique, fantastique qui joue sur le monde des rêves et l’idée que nous donnons vie à tous nos rêves et cauchemars, sans le savoir. J’aime beaucoup cette idée qui est très bien amenée et gérée. B. F. Parry pose de bonnes bases avec un vrai potentiel. J’ai l’impression que cette saga promet de très belles choses : de l’aventure, du rêve et de la magie.

De plus, il est facile de s’attacher à Eliott, ce jeune garçon qui veut faire tout son possible pour sauver son père. Il nous transmet facilement ses émotions, de l’excitation suite à sa découverte d’Oniria à la tristesse lorsqu’il retrouve le monde réel dans lequel son père souffre. J’ai trouvé Eliott très mature malgré ses douze ans et j’ai beaucoup apprécié cet adolescent qui fait preuve d’intelligence et de volonté tout le long de ses aventures sur Oniria.
Les autres personnages ne laissent jamais indifférent grâce à leur caractère très affirmé, que ce soit la Reine Dithilde, un poil colérique dont on se méfie rapidement, ou Katsia et Farjo pour lesquels on ressent un véritable attachement dès leur rencontre.

Je ne pensais pas que j’aimerai autant ce roman, mais tout m’a convaincue. L’auteur possède une imagination débordante qu’elle a su pourtant canaliser pour offrir au lecteur un monde cohérent, réaliste bien que fantastique. J’ai aimé me plonger dans chaque page et j’ai dévoré chaque chapitre sans aucune notion du temps pour arriver avec frustration aux dernières lignes. Il me tarde vraiment de découvrir la suite qui, à mon avis, apportera plus de réponses et plus d’action.

En Bref :Oniria est un très beau roman, autant sur le visuel que sur l'histoire et il saura faire le bonheur des petits et grands avides de monde fantastique et onirique. Le personnage d'Eliott est sincèrement attachant et tous les autres personnages sauront parler à votre âme d'enfant. Alors ne passez pas à côté de ce beau roman plein d'aventures, sublimé par une très belle écriture qui saura vous mener dans les abysses de vos rêves et de vos cauchemars...
Je recommande à : Ceux qui souhaitent lire un beau roman d'aventure aux accents oniriques qui vous fera voir vos rêves et cauchemars sous un autre jour.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 23-12-2014

5
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Mallou14 (The Notebook 14)SaefielWe were infiniteAgnahNinouille en rêves Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mallou14 (The Notebook 14)

On me l'a offert pour les fêtes et j'ai hâte de le commencer 🙂

We were infinite

Ce roman me tente de plus en plus ! La première chose qui m'attire chez ce livre, c'est bien sûr la couverture ! Mais l'histoire est également très sympa apparemment 🙂

Agnah

J'ai adoré moi aussi ! J'ai super hâte de lire la suite *-*

Ninouille en rêves

Je vais le recevoir à Noël, je suis impatiente de le lire avec tous ces avis enthousiastes que je vois ! 🙂