Chronique
Oniria, Tome 2 : Le Disparu d’Oza Gora
 Roman  Fantastique   Pré-ados 
Pour sauver son père, Eliott doit retrouver son double dans le monde fantastique d’Oniria. Eliott est parvenu à rencontrer le Marchand de Sable, dans son Palais de verre enchanteur et futuriste. Mais cette rencontre ne tient pas toutes ses promesses : le Marchand de Sable, aussi bienveillant et ingénieux soit-il, se révèle impuissant à aider Eliott. Il lance néanmoins le jeune Créateur et ses amis sur la piste d’un certain Jabus qui a choisi de mettre ses talents au service du mal. Jabus a disparu quelques mois auparavant, emportant avec lui de quoi faire des expériences terrifiantes… Il semble bien que le père d’Eliott soit celui sur lequel il s’acharne ! Mais où les trouver Jabus dans l’immensité d’Oniria ? Comme si cela ne suffisait pas, Eliott a une autre préoccupation en tête… Libérer Aanor, prisonnière de La Bête, qui veut l’épouser ! Toute l’équipe des rebelles le supplie de ne rien tenter : Eliott doit rester caché, c’est une question de vie ou de mort. Mais Eliott est trop têtu pour renoncer, et ne peut abandonner Aanor à son triste sort…
, , 08-04-2015 336 pages / 16.5 €

// ATTENTION SPOILER – la chronique peut spoiler des éléments du tome 1 //

Dévoré en très peu de temps, ma chronique arrive bien après ma lecture. Pourtant, j’ai eu la chance de lire ce second tome en avant-première et je peux vous dire qu’après avoir adoré le premier tome j’étais pressée de lire la suite.

On retrouve donc Elliott dans sa quête pour sauver son père. Pour cela, il a du rejoindre Oniria, le monde des songes, et partir à la recherche du seul être capable de lui donner des réponses : Le Marchand de Sable. Pour ce faire, il a se rendre à Oza-Gora. La rencontre aec le marchand de sable est donc imminente et Elliott sait que le temps de son père est compté. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu et la rencontre risque bien de poser plus de problèmes qu’elle ne répondra aux questions.

En même temps, la reine Dithilde, souveraine des rêves semble ne plus réussir à contrôler ses émotions depuis que sa fille a été enlevée par la Bête, le seigneur des cauchemars. La guerre entre les rêves et les cauchemars semble à deux doigts d’éclater…

J’avais dis du premier tome qu’il débordait d’imagination tout en restant très cohérent. B.F. Parry a gagné son pari de garder cette cohérence tout en développant de nouvelles choses à propos de son univers. J’ai adoré me replonger dans le Royaume des Rêves qui s’avère bien plus imposant que dans le premier volet. Elliott apprend à maîtriser ses pouvoirs et son arrivée à Oza-Gora suscite un certain émerveillement. La cité et sa structure sont bien décrites et j’ai aimé la visiter aux côtés des personnages.

J’ai d’ailleurs été très heureuse de retrouver Katsia, Farjo et Elliott tout comme j’ai découvert avec délectation de nouvelles personnalités : Le Marchand de Sable ou Til, un jeune sablonnier. On en apprend également plus sur Mamilou qui s’avère être pleine de ressources et de mystères. Les antagonistes ne sont pas en reste et se révèlent encore plus sombres et dangereux. La Bête en particulier parvient à arracher quelques frissons.

Je n’ai finalement qu’un seul reproche : Elliott me paraît beaucoup trop mature pour ses douze ans. Il prend des décisions difficiles et affronte ses peurs et ses angoisses sans trop de problèmes. Ses réactions sont parfois très adultes, peut-être trop.

Néanmoins, cela n’enlève aucunement le génie de cette histoire qui nous plonge dans un monde onirique, réfléchi et structuré qui ne fait qu’accroître notre envie d’en savoir toujours plus.

L’aventure est rythmée, bien écrite et les nombreuses révélations ajoutent du piment à notre lecture. L’auteure réussit donc à maintenir notre curiosité, autant autour de son univers qu’à propos de son récit. On se passionne pour ce roman et quand vient la fin, on déprime de devoir encore subir une longue attente pour savoir la suite (et fin ?) qui s’annonce déjà comme un moment grandiose et fascinant.

En Bref :Ce tome 2 est largement à la hauteur du premier et offre un plus large panorama du fabuleux Royaume des Rêves. J’ai adoré retrouver Elliott et ses amis dans sa quête pour sauver la vie de son père. Les rebondissements s’enchaînent et l’action est au rendez-vous. Si vous avez lu et aimé le premier volet, n’attendez plus pour lire celui-ci, vous ne serez pas déçu !
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 03-07-2015

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Mallou14 (The Notebook 14)Ninouille en rêvesBoom Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mallou14 (The Notebook 14)

Je suis bien d'accord avec ton avis ! J'ai aimé ce premier tome mais je trouve aussi qu'Eliott semble trop mature pour son âge.

Ninouille en rêves

Ce tome-ci a l'air d'être encore meilleur que le premier 😀 je pense me l'acheter ce mois-ci, j'ai hâte !

Boom

Hâte de le lire, je suis en cours du premier et j'adore déjà !