Chronique
Paillettes et gros dossiers
 Roman  Romance   Adultes 
Jeune, brillante et branchée, Jackie jongle en virtuose entre l’horrible patron de l’agence de presse qui l’exploite, l’acteur à la mode dont on lui demande de jouer les amoureuses, et le bel Arnaud qui a tout du prince charmant – surtout le côté inaccessible…

S’afficher en robe du soir et talons vertigineux au bras d’un acteur à la mode, dans les soirées les plus chics et branchées où le champagne coule à flots ? Jackie sait que toutes les filles de la terre se damneraient pour prendre sa place. Sauf que, en réalité, elle n’est pas vraiment la petite amie de cet acteur qui déchaîne les foules. Non, ça, c’est le rôle que l’horrible patron de l’agence de presse où elle travaille l’a obligée à jouer, mais, elle, dans la vraie vie, c’est du sublime Arnaud, alias Mister sexy, qu’elle est amoureuse. Si amoureuse qu’elle n’a plus qu’un but : lui prouver qu’elle est la femme de sa vie ! Oui mais voilà : primo, Mister sexy est persuadé qu’elle est la petite amie de ce fameux acteur et, deuxio, il est l’ennemi juré de son propre patron…
, 18-03-2013 172 pages / 5.99 €

Je crois que la dernière Chick lit que j’ai lu remonte à des années, c’était le premier tome de Gossip Girl (dont je n’ai aucun souvenir par ailleurs). Etant donné que je m’étais promis de m’initier un peu à certains styles de lectures que je laisse un peu trop en dehors de mes habitudes. J’ai donc choisis ce livre parmi tous ceux que Harlequin HQN me proposait (entre autres parce que j’ai tendance à piller leur catalogue). Et contrairement à toutes attentes j’ai été emballée !

Paillettes et gros dossiers est un roman que j’ai adoré, j’ai passé un excellent moment en suivant les aventures pailletées de Jacqueline qu’il faut appeler Jackie. Cette dernière travaille en Suisse, elle est stagiaire dans une agence de presse (ce qui correspond, selon l’auteur, à un CDD de laquais où l’on peut se retrouver à la porte du jour au lendemain). Son niveau de stress est donc haut et elle doit se plier à toutes les lubies de son patron qu’elle déteste et qui la déteste.
Sa vie bascule quand elle doit accompagner une pseudo star canadienne à l’avant première de son film et se retrouve étiquetée comme sa petite amie. Elle va devoir jongler entre son travail, cette relation imaginaire créée par la presse, ses amis, sa rencontre avec l’homme de sa vie, Gaspard qui est son ex un peu pot de colle et les différentes rivalités qui vont se créer.

L’histoire, racontée du point de vue de Jackie est très drôle, elle prend souvent le lecteur à partie en lui parlant directement ce qui est très agréable dans ce genre de roman. Parmi les nombreux personnages j’ai eu ma petite préférence pour Stanislas, son meilleur ami. Il est le seul garçon dans une bande de filles et il est vraiment très drôle. Ses apparitions m’assuraient à coups sûrs des éclats de rires (dans ma tête parce que je ris rarement pour de vrai quand je lis).
Ses deux autres amies, Karen et Bianca, sont très bien construites et amèneront aussi leur lot de situations cocasses. D’autres personnages secondaires vont faire leur apparition au fur et à mesure de l’intrigue. Personnellement je n’ai même pas réussi à haïr Gaspard, l’ex qui a fait un vrai coup (très) bas à Jackie. Quant à Arnaud, je suis restée plutôt neutre face à lui, j’avais du mal à déterminer de quel côté il se trouvait. La romance entre lui et Jackie est d’ailleurs complètement prévisible mais ça n’empêche pas qu’elle soit intéressante.

L’écriture de Cléo Buchheim est vraiment légère, pétillante et pleine d’humour. C’est ce dernier point qui fait que j’ai autant aimé me plonger dans ce livre. J’avais besoin de quelque chose qui me ferait passer un moment sans prises de tête et ce fut chose faîte. Je pensais être gênée par l’aspect luxueux du roman (le fait de voir une tonne de grandes marques défiler sans cesse) et finalement ça ne m’a pas dérangée une seule seconde. Même si ce n’est pas du tout mon monde, j’ai apprécié me plonger dans celui de Jackie et en découvrir les ficelles et surtout, les paillettes.

En Bref :Une chick lit vraiment très agréable que j’ai dévoré en peu de temps. L’humour et la spontanéité de l’écriture de l’auteur m’a vraiment enchantée. J’ai aussi adoré les personnages que j’ai trouvé tous très bien construits avec chacun des personnalités aussi drôles les unes que les autres.
5 / 5 5 / 5
©Chronique écrite par , le 16-08-2013

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
SaefielDFPhebusales-chroniques-de-JohanneMéli Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
DF

Une lecture qui date un peu pour moi; l’auteure a écrit d’autres choses depuis. Cela dit, une Suissesse chez Harlequin, ça compte!

Phebusa

Souvent beaucoup d'humour dans ce genre de livre, je lis aussi de la chick-lit en ce moment. Je change mes habitudes, il faut s'intéresser à tout 🙂

les-chroniques-de-Johanne

J'ai beaucoup aimé 🙂 contente qu'il t'aie plu!!

Méli

Je viens de télécharger un début sur ma liseuse mais ton
Avis me donne envie de passer directement à la suite!

Marinette

Vraiment très contente de voir que tu as aimé ce livre ^_^