Chronique
Petites coupures à Shioguni
 Bande-dessinée  Roman graphique   Adultes 
Kenji avait emprunté de l'argent à des gens qui n'étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n'avait pas de clients. Forcément quand les prêteurs sont revenus, c'était pas pour goûter les plats.
, 20-11-2014 180 pages / 21.5 €

petites_coupures_shioguni_2-351x500 Petites coupures à ShioguniExceptionnellement je ne vais pas m’attarder sur un nouveau résumé de l’histoire à ma sauce. Tout simplement parce que Petites coupures à Shioguni est particulier, indescriptible… On entre de plein fouet dans une course poursuite haletante à Shioguni, un quartier Japonais qui me paraît imaginaire. Le tout est présenté sous forme de carnet d’enquête dans lequel on découvre peu à peu tous les teneurs et aboutissements de l’histoire.

Florent Chavouet est l’auteur et l’illustrateur de Manabé Shima, Tokyo Sanpo et Tokyo on Foot. Si il me manque le dernier ; j’adore des deux premiers qui sont deux carnets de voyages merveilleux, drôles et frais avec lesquels j’ai passé des moments inoubliables.
9782809710458_pg Petites coupures à ShioguniVous le comprenez, je suis fan de Florent Chavouet, y comprit de sa participation à la pub Happy Meal. Florent, je te pardonne, je sais que c’est dur de vivre de l’illustration. Et puis les Happy Meal c’est sympa quand même.

Outre cet aparté, j’avais un peu peur de cette plongée dans la fiction, je me suis demandée si ça n’allait pas être trop différent de ce qu’il fait d’habitude…

J’ai eu peur pour rien. L’auteur / illustrateur réussit un coup de maître avec cette courte bande dessinée trépidante qu’on lit d’une traite sans jamais s’arrêter. La narration est originale et prenante. J’ai adoré découvrir peu à peu ce qui reliait les différents évènements qui paraissaient de prime abord éloignés les uns des autres.

On entre vraiment dans l’histoire et on ne peut plus la lâcher, c’est addictif et très rythmé. L’idée du carnet qu’il maîtrisait déjà parfaitement au niveau du voyage est ici reprise sous forme de carnet d’enquête et de notes, ce qui permet de vivre la bande dessinée à un autre niveau et d’avoir une vraie proximité avec le récit.

Les différents personnages sont tous drôles et hauts en couleurs. On les découvre peu à peu ; qu’ils soient policiers pas toujours très malins, gangsters pas toujours très gangster, ou jeune fille intrigante.

Et alors, les illustrations… Je suis vraiment fan de ce qui a été fait ici. Les cadrages sont géniaux, les dessins sont dynamiques…

Enfin, je dois vraiment aborder l’objet livre qui est travaillé avec une couverture cartonné magnifique et un format attractif qui sort de l’ordinaire pour ce genre de bande dessinée.
shiog3 Petites coupures à Shioguni

En Bref :Petites coupures à Shioguni est une bande dessinée originale, haletante, à avoir chez soi si on aime la BD. Encore plus si vous ne connaissez pas ce que fait Florent Chavouet qui est pour moi une référence dans le monde de l’illustration.
Il réussit ici un tour de maître en changeant complètement de son registre habituel mais en offrant un récit génial dont les pièces du puzzle s’imbriquent progressivement de pages en pages.
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 24-01-2015

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
E-tyne BHLivre squement Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
E-tyne BH

J'aime beaucoup Florent Chavouet mais j'ai loupé cette sortie ! Merci pour ton article qui me donne très très envie de découvrir à mon tour cette bande dessinée 😉 Bonne fin d'après midi

Livre squement

Je me souviens, c'est la BD que tu m'as montrée à la Fnac ^^ Mais j'avoue que j'aime à moitié les illustrations, j'arrive pas à savoir si j'aime ou pas en fait.