Chronique
Phobos, Tome 2
 Roman  Science-Fiction   Adolescents 
Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d'avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

Elle croyait maîtriser ses sentiments.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l'amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.
, 19-11-2015 496 pages / 17.9 €

//Attention risque de spoilers du tome 1//

Suivis par la chaîne Genesis et des millions de téléspectateurs, les douze jeunes gens (6 filles et 6 garçons) qui doivent rallier Mars pour y fonder la première colonie, ne sont plus à l’antenne depuis de longues minutes. Alors que les spectateurs paniquent, Léonor et ses compagnons sont face à un choix impossible : doivent-ils prendre le risque de descendre sur Mars alors que Serena peut dépressuriser la base à tout moment ou rentrer sur Terre, dévoiler les machinations de leur soit disant bienfaitrice mais se condamner à une mort certaine ?

Nous avions quitté nos héros sur ce cliffhanger terrible qui m’avait vraiment donné envie de lancer mon livre à travers la fenêtre. Nous les retrouvons sans interruption dans le doute et le désarroi : Que faire ? Comment réagir ? Qui croire ?

On replonge dans Phobos comme un accro à la drogue, avec avidité, tremblements et tout le toutim. Je n’ai pas perdu un instant avec ce second tome, dès que je l’ai eu dans la main, j’ai commencé à le lire et je l’ai lu partout : dans le bus (tant pis pour le mal des transports), au travail, chez moi, j’ai même été jusqu’à me coller à une vitrine pour pouvoir continuer à lire grâce à la lumière du magasin en attendant le tramway.

Impossible de le lâcher une fois commencé et si vous pensiez que Victor Dixen avait atteint des sommets de cruauté à la fin du tome 1, c’était sans compter sur ce nouvel opus… La fin m’a achevée, il va être difficile de patienter jusqu’à ma nouvelle dose, alias le troisième tome qui a été confirmé.

On retrouve donc, bien évidemment, la narration en quatre temps.

Champ, le point de vue de Léonor, un personnage que j’aime toujours autant et qui se révèle plus forte et touchante que jamais.

Contrechamp, où l’on suit Serena, directrice du programme, grande manipulatrice qui n’hésite pas à se débarrasser de tous les éléments gênants.

Hors-Champ, où l’on continue à découvrir Andrew. Un jeune homme brillant qui veut venger la mort de son père. Sa position est encore plus dangereuse qu’auparavant, mais il ne sera pas seul face à l’adversité cette fois ci…

Certains courts chapitres sont également consacrés à Cindy, une serveuse d’un bar miteux qui est une fan absolue de l’émission.

Enfin, la Chaîne Genesis nous permet de suivre occasionnellement les douze pionniers comme si nous étions des spectateurs de la chaîne.

C’est avec une exceptionnelle facilité qu’on saute d’un point de vue à l’autre, qu’on frémit pour nos héros, qu’on déteste Serena (je la hais), que notre petit cœur bat pour la romance…

Car évidemment, il n’y a pas que des drames dans Phobos. Léonor, qui ne pensait pas trouver l’amour, a trouvé Marcus. Ce dernier se dévoile et on apprend à l’apprécier malgré la part de mystère qui continue de l’entourer.

La plupart des autres personnages vont également se montrer sous un nouveau jour. J’ai particulièrement aimé Kelly, la Canadienne qui n’a pas sa langue dans sa poche, ainsi que Kendji, le japonais tiraillé par ses psychoses…

Les destins des uns et des autres vont se croiser et se lier. J’ai trouvé les personnalités de chacun si réalistes que s’en est parfois troublant. De l’ignoble Serena à Léonor en passant par Cindy la serveuse, il me paraît évident que rien n’est laissé au hasard, que tous ont ou auront un rôle à jouer le moment venu…

Le rythme de cette histoire est également à couper le souffle, les évènements s’enchaînent, les rebondissements sont nombreux et risquent parfois de vous donner l’impression d’être sur le toit d’un train à grande vitesse. Le récit prend des tournures inattendus et semble se renouveler sans cesse, offrant tout simplement la définition de ce qui peut se faire de mieux dans la littérature jeunesse. (J’aurai aussi bien pu dire littérature tout court).

En plus de tout ça, Victor Dixen parvient habilement à nous donner la sensation de faire partie de l’histoire. Phobos ne se lit pas, il se ressent et se vit. Et pourtant, au même titre que les spectateurs de la chaîne Genesis, nous ne pouvons qu’assister impuissants aux évènements et croiser les doigts pour nos personnages favoris.

En Bref :Je pense que dans une vie de lecteur, certains romans nous changent à jamais, nous offre un nouveau regard sur la littérature. Phobos fait parti de ces romans.
J’ai vécu un « avant » Phobos (1 et 2), le « après » risque de me mener à un nouveau niveau d’exigences en matière de lectures.
Avec un immense talent, Victor Dixen nous livre un second volet aussi palpitant qu’exceptionnel.
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 29-11-2015

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
SaefielLe Méli-Mélo de CélineFlorenceValentine PumpkinsJiji Schmidt Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Le Méli-Mélo de Céline

Je crois que c’est la première chronique que je lis sur ce livre et qui se rapproche le plus de ce que j’ai ressenti pendant ma lecture 🙂
Hâte de lire la suite, quelle idée aussi de nous laisser sur cette fin ?!!

Florence

Je vais peut-être attendre que le tome 3 sorte pour éviter de faire une syncope à la fin des tomes ! XD

Valentine Pumpkins

Je reviendrai la voir après avoir lu le tome 1, j'ai trop la trouille de me faire spoiler 😉

Jiji Schmidt

J'ai tropppppppp hâte d'acheter les deux tomes à Montreuil 😀

Little Girly

J'ai lu récemment Phobos 1 et j'ai vraiment adoré ! La fin comme tu dis est horrible mais du coup tu me fais peur pour le tome 2 ! Je compte l'acheter au salon du Livre et je pense le dévorer rapidement même s'il faudra patienter au tome 3…Mais que veux-tu je suis accro ! :p

Article au top 😀