Chronique
Psycho Killer
 Roman  Policier   Thriller   Adultes 
Tout semble paisible à B Movie Hell, 3672 habitants. Jusqu’au jour où un tueur mystérieux portant un masque en forme de crâne, surmonté d’une crête iroquoise rouge, se mette à assassiner tranquillement certains des habitants de la ville. Le FBI confie l’affaire à un couple d’enquêteurs, Milena Fonseca et Jack Munson, surnommé le Fantôme, spécialiste des opérations clandestines. Bientôt de mystérieux liens apparaissent entre cette terrifiante série de meurtres et un projet top secret du Département d’Etat, l’opération Blackwash. Alors que la paranoïa s’empare de la ville, la collaboration entre le FBI et les autorités locales s’annonce difficile. Les habitants de B Movie Hell, bien décidés à garder leurs nombreux secrets, entendent en effet résoudre seuls et sans aide extérieure cette histoire aussi terrifiante qu’enigmatique.
, 17-10-2013 358 pages / 20 €

B. Movie Hell est une petite ville de l’Amérique profonde rachetée depuis plusieurs années par un ancien producteur de films pornographiques. Alors que tout semble relativement tranquille, un policier se fait assassiner de sang froid par un homme portant un masque à crête rouge. Une série de meurtre sordide va suivre et ce sont les agents secrets Jack Munson, en arrêt depuis plusieurs années, et la stricte Milena Foncesca qui vont être envoyés mener l’enquête.
Dans le même temps on suit l’histoire de Bébé, l’une des prostituées du « Minou Joyeux » qui souhaite à tout prix s’échapper de sa sordide existence.

Psycho Killer… Je n’ai pratiquement que du négatif à développer sur ce roman. A vrai dire j’étais très impatiente de le commencer. Lorsqu’il m’est tombé dans les mains à la bibliothèque, je me suis dis que c’était le moment idéal de lire un roman de ce fameux auteur dont la trilogie du Bourbon Kid a été tant encensée par la critique. Ce n’est pas mon genre de lectures habituelles mais j’avais envie de m’ouvrir à autre chose, découvrir d’autres paysages, d’autres horizons… C’est une expérience ratée.

D’abord, j’ai trouvé les personnages antipathiques. Jack Munson est un accro à la bouteille, il ne sort jamais sans sa bouteille de rhum et, même si on lui comprend un passé douloureux, je n’ai pas réussi à m’intéresser à ses actions et à lui. Milena Foncesca est un peu du même acabit. Son allure très sèche n’aide pas à l’apprécier.

Au final ma sympathie s’est concentrée sur Bébé, une jeune femme fragile qui ne veut pas s’embourber dans un quotidien dégradant et avilissant. J’ai plutôt aimé la suivre dans ses déboires.

Car B. Movie Hell est un endroit à l’atmosphère malsaine. On est presque heureux qu’un tueur en série y sévisse pour nettoyer un peu cette bêtise humaine qui met le lecteur vraiment mal à l’aise. La vulgarité de l’écriture n’aide pas à trouver un juste milieu. L’auteur entre dans son sujet, certes, mais j’ai vraiment du mal avec les « gros mots » à longueur de phrase. J’aurai préféré que la narration soit un peu plus élevée.

L’histoire possède un rythme soutenu et garde son mystère jusqu’au bout, malheureusement j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans ce roman aux références multiples aux films des années 80 (De Dirty Dancing à Terminator). Je n’étais même pas vraiment impatiente d’avoir la fin alors que dans un policier ça me paraît être un élément essentiel : tenir son lecteur jusqu’au bout.

Pour terminer je dirai qu’il n’y a pas eu que du négatif dans ma lecture, l’auteur réussit un pari étonnant que je ne peux pas vraiment révéler mais le retournement de situation final m’a beaucoup plu.

En Bref :L’écriture vulgaire m’a quelque peu dérangée même si elle colle avec l’univers malsain de cette Amérique profonde que l’auteur réussit à dépeindre en nous plongeant dans une atmosphère particulière. Les personnages m’ont également déplu en dehors de Bébé, la jeune fille innocente. Mais tout ce qui gravite autour d’elle est sincèrement détestable. Je suis donc très mitigée mais reste sur un point plus négatif que positif surtout au niveau de la plume de l’auteur.
1 / 5 1 / 5
©Chronique écrite par , le 03-06-2014

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
satinesbooksPhebusaCranberriesles-chroniques-de-Johannetopobiblioteca Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
satinesbooks

Vraiment?? J'avais adoré ce roman! Un peu dérangeant mais au final assez imprégné de vérité! Mais bon, je comprends ton point de vue 🙂

Phebusa

J'espère apprécier les personnages, j'avais bien envie de ce style donc… x)
Mais du coup, ce ne sera pas pour tout de suite !

Cranberries

Je n'étais pas intéressée par ce livre au premier abord, et je pense que je vais en rester là pour celui-ci ^^

les-chroniques-de-Johanne

Ce livre ne m'a jamais intéressée, donc je reste sur ta chronique lol!

topobiblioteca

Je pense que je tenterai ce livre pour me faire mon propre avis, en effet on en entends beaucoup parler, quoi de mieux que le lire =)