Chronique
Six Fourmis Blanches
 Roman  Thriller   Adultes 
Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s’apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant.
À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l’effort. Leur cordée a l’air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches…
Lou l’ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c’est pour leur propre survie qu’ils vont devoir lutter.
, 22-01-2015 288 pages / 19.9 €

Lou et Elias ont gagné un trekking qui servira à tester un circuit dans la montagne albanaise. Ils vont rejoindre 4 autres personnes ainsi que leur guide au pied de la montagne, prêts à découvrir des paysages grandioses. Le temps est beau, les autres randonneurs sont sympathiques mais Lou n’est pas vraiment convaincue par cette marche forcée et fatigante. Toutefois, elle s’y prête de bon cœur pour faire plaisir à l’homme de sa vie : Elias.

D’un autre côté on suit Matthias, un sacrificateur albanais. Ce dernier répond encore aux anciennes traditions voulant que l’on sacrifie une chèvre pour porter bonheur lors d’évènements comme des baptêmes ou des mariages. Régulièrement il descend donc de sa montagne pour satisfaire aux exigences des villageois.

Ces deux destins diamétralement opposés sont pourtant amenés à se croiser dans l’immensité et la cruauté de la montagne albanaise.

Comme vous pouvez vous en douter, tout va rapidement basculer autant pour Lou que pour Matthias. Je ne vous dirai pas en quoi pour Matthias pour garder le suspense. En ce qui concerne Lou, comme on le lit dans le résumé, c’est une tempête qui va mettre en péril toute l’équipe de randonneurs.

J’ai bien aimé les deux personnages principaux. Ils ont chacun un caractère affirmé qui se retrouve dans leurs chapitres respectifs et que l’on découvre en même temps que l’histoire nous fait glisser dans l’angoisse.

Sandrine Collette nous plonge progressivement dans son décor, on pénètre dans une Albanie profonde aux croyances dépassées vivant au rythme d’une montagne cruelle voir meutrière. Ce décor se transforme vite en cauchemar. Lou entre dans l’angoisse la plus pure et on ne peut que l’accompagner dans ce sentiment glaçant. On sent le drame arriver, on s’en inquiète, jusqu’à ce qu’il frappe sans aucune pitié et qu’il nous fasse trembler jusqu’à l’os. 

La force de l’écriture de Sandrine Collette, c’est son réalisme. On vit vraiment avec Matthias et Lou, on tremble avec et pour eux. Et en même temps, l’auteure parvient à nous faire douter : et si derrière tous ces évènements se cachait une entité maléfique qui hante la montagne ?

Pour finir, j’ai été bluffée par les dernières pages ! Quand on est un grand lecteur, on finit par retrouver des schémas qui font qu’on s’attend à voir arriver les choses. Ici, j’ai été tout simplement menée en bateau jusqu’au bout et je suis restée naïvement scotchée au moment présent, sans anticiper un seul instant une fin comme celle ci…

Comme vous le savez, je ne suis pas particulièrement amatrice de roman noirs, j’en lis très peu, je n’ai donc pas beaucoup de points de comparaisons, pourtant je suis certaine que l’auteure possède un certain talent dans cette façon de nous insuffler un malaise glacial tout au long de la lecture. Je ne peux donc que vous conseiller de vous laisser tenter…

En Bref :Un très bon roman qui vous donnera des sueurs froides et risque de vous faire perdre l’envie de partir faire de la randonnée en montagne. Sandrine Collette tient son histoire jusqu’au bout et j’ai vraiment été oppressée, plus particulièrement par la situation de Lou.
Mes attentes sont donc plus que comblées et j’ai beaucoup aimé me plonger dans le récit de ces Six fourmis blanches…
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 21-02-2015

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Le Chat du Cheshire Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Le Chat du Cheshire

Je l'avais déjà repéré, mais ta chronique me donne encore plus envie de m'y intéresser 🙂 !