Chronique
Syrli, Tome 1
 Roman  Fantastique   Adolescents 
Dans un monde normal, Syrli pourrait être une jeune fille comme les autres. Aller au lycée. Tomber amoureuse. Se disputer avec ses parents... Mais Syrli ne vit pas dans ce monde-là. Son monde est en lambeaux, l'humanité ne tient qu'à un fil. Une seule ville a réchappé de la destruction, protégée du chaos extérieur par une barrière d'énergie. Pour fonctionner, elle est alimentée par l'énergie vitale dégagée par certains adolescents aux pouvoirs particuliers : les renouvelables. Syrli serait des leurs, mais refuse d'être réduite à une simple batterie humaine. Une seule issue : la fuite.
, 13-01-2013 402 pages / 15.2 €

J’ai lu beaucoup de critiques mitigées à propos de ce roman mais j’avais la ferme intention de me faire mon propre avis étant donné que le synopsis me branchait beaucoup. Et je pense que mon instinct n’a pas démérité cette fois ci puisque c’est un coup de cœur pour ce premier tome.

Syrli est une jeune fille de seize ans qui vit dans un monde post apocalyptique où les rares survivants des guerres se sont réfugiés dans une ville préservée par la magie. Afin d’alimenter les ressources et la barrière protectrice de la ville, chaque enfant doit subir la Collecte. Pendant ce processus, l’Institut puise la magie de chaque habitant. Lorsque vient enfin le tour tant attendu de Syrli, ce qu’elle pensait vivre comme une bonne expérience se transforme en véritable cauchemar. Syrli est une Renouvelable, c’est à dire qu’elle régénère son énergie magique, et l’Institut désire la placer dans une machine et l’utiliser pour subvenir aux besoins de la ville. La seule solution qui s’offre alors à elle est la fuite derrière le mur, vers l’inconnu et le danger.

Syrli est un personnage que j’ai adoré. Elle est courageuse, déterminée, et si quelque fois elle paraît un peu passive, cela s’explique par sa découverte du monde en dehors de ce qu’elle a toujours connu. L’évolution de la jeune femme est perceptible et très bien géré. Le fait de la voir grandir mentalement et s’épanouir, en même temps que les pages se tournent a été un vrai plaisir

Mais mon personnage coup de cœur de ce roman est Oren, un garçon sauvage, mystérieux pour qui j’ai tout de suite ressenti un vif intérêt et une grande affection. Sa sauvagerie laisse vite place à une relation presque complice avec Syrli et plus il s’ouvre à la jeune fille, plus on l’apprécie.

Ce qui est particulièrement percutant dans Syrli c’est l’univers créé par Meagan Spooner. On y plonge la tête la première pour en ressortir émerveillé par tant d’imagination, de beauté et d’inventions. La magie et l’univers dystopique s’allient parfaitement bien, et j’ai été enivrée par ce monde si déroutant dont on apprend les dessous au fur et à mesure.

La première partie du roman m’a parue immersive, angoissante avec un côté contemplatif qui n’était pas désagréable. La suite, en revanche, est d’une cadence soutenue et les évènements se succèdent. Le tourbillon d’émotions que j’ai ressenti a été d’une intensité hors du commun. J’ai frissonné avec Syrli, j’ai eu envie de pleurer avec elle, j’ai eu peur avec elle et j’ai poussé des hauts cris lors de révélations qui m’ont profondément bouleversée.

J’ai eu beaucoup de mal à me détacher de ce roman qui m’a marquée autant par la complexité de son monde que par son intrigue prenante et survoltée. Le tome 2 m’attend dans ma PAL et je ne pense pas résister très longtemps à son appel…

Mon ressenti en un gif :

tumblr_m8d6drx9sw1qgbzseo1_400 Syrli, Tome 1

En Bref :Je ressors de ma lecture sous le charme et sous le choc, encore fascinée par l’histoire créée par Meagan Spooner. Syrli est un roman pour lequel j’ai eu un gros coup de cœur grâce à son univers complexe et fascinant ; mais aussi pour des personnages que je trouve très attachants et qui m’ont permis de vivre un de ces grands moments de lecture où les émotions se succèdent avec intensité.
Ce premier tome est très prometteur et si quelques passages du début ont pu me donner une impression contemplative ça n’a été, finalement, que pour mieux me surprendre par la suite.
Coup de coeur Coup de coeur
©Chronique écrite par , le 17-04-2014

11
Poster un Commentaire

avatar
11 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Nanou BulleVagabonde.Le Chat du CheshireBouchon des boisPreskilia Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Nanou Bulle

jolie découverte, je vais me laisser tenter par les 2 tomes, merci !

Vagabonde.

Je l'ai découvert âr hasard ce livre et la couverture me disait pas grand chose… jusqu'à ce que je lise le résumé et là ! En plus cette idée m'est coutumière d'une certaine manière et j'ai bien envie de le découvrir ! Je sais pas du tout quand je le lirai mais comme je l'ai dans ma PALN

Le Chat du Cheshire

Comme le dis Phebusa : j'arriiiiiive ! Je suis vraiment très tentée, et heureusement que Bouchon t'a désigné comme tentatrice du jour, sinon j'aurai pu passer à côté de ta chronique !
Je note tout de suite 😀 !

Bouchon des bois

J'ai dû lire ta chronique au moins quatre fois, et je ne le commente que maintenant ? QUELLE HONTE ! SCANDALE !
Bref, je le veux. Cette chronique te rapporte le prix de tentatrice du jour, félicitations ! Tu es terrible. Machiavélique. Diabolique.
LOVE.

Preskilia

De la dystopie te de la magie ! Mais comment se fait-il que je ne l'ai pas encore lu ?! C'est mal 🙂