Chronique
The Walking Dead, Tome 17 : Terrifiant
 Bande-dessinée  Post-Apocalyptique   Comics   Adultes 
Rick est policier et sort du coma pour découvrir avec horreur un monde où les morts ne meurent plus.
Mais ils errent à la recherche des derniers humains pour s'en repaître.
Il n'a alors plus qu'une idée en tête : retrouver sa femme et son fils, en espérant qu'ils soient rescapés de ce monde devenu fou.
Un monde où plus rien ne sera jamais comme avant, et où une seule règle prévaut : survivre à tout prix.
(Synopsis du premier tome)
, 30-01-2013 160 pages / 14.5 €

Lu en VO avant sa sortie en France je n’étais pas particulièrement excitée de connaître la suite des aventures de Rick. La qualité de ce comics s’est énormément dégradée sur les trois derniers tomes et j’ai l’impression que ces avis négatifs sont allées jusqu’aux oreilles de Robert Kirkman. Ce tome 17 m’a donné l’impression d’une volonté de renouveau de l’action. Seulement cette action m’a laissé un amer goût de déjà vu. J’imagine qu’il est difficile d’imaginer des situations novatrices avec une histoire de zombies mais, sans pour autant spoiler, je vous avouerais que la personnalité de ce nouveau méchant me rappel énormément ce cher Gouverneur. Impression ou réalité ? La suite nous le dira.

Un des évènements de ce tome censé être émouvant m’a surtout donné envie de ne plus lire la suite (même si je le ferais par curiosité et aussi parce que j’ai acheté les 15 premier tomes et que je considère quand même ce comics dans sa globalité comme l’un des meilleurs du moment).

Il est difficile d’en dire plus sans spoiler, Kirkman tourne en rond dans sa thématique de zombies moins dangereux que les humains et nous en remet une couche plus lourde et encore plus violente et gore que d’habitude. Les dialogues sont de plus en plus ponctués d’insultes en tout genre comme si même les personnages ne savaient plus vraiment quoi se dire entre eux.

En Bref :Pour finir je dirais que j'attends toujours des nouveautés après une longue période d'inaction des personnages. Tout tourne en rond. J'espère que Kirkman commence à imaginer sa fin car parfois les meilleures histoires sont les plus courtes.
2 / 5 2 / 5
©Chronique écrite par , le 07-01-2013

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
JOLLY ElodieSaefieldici et dela Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
JOLLY Elodie

Que ça a été dur de lire ce tome ci! je ne suis pas sure de continuer mais merci pour ta critique!

dici et dela

Je suis assez de ton avis sur le tome 17 que j'ai lu en VO également.
Ce Negan m'a tout l'air d'un gouverneur peut être plus abouti "politiquement" parlant. Et les relations entre les survivants sont de plus en plus plates. Seul Carl amorce un terrifiant virage.