Chronique
Three Dark Crowns, Tome 1
 Roman  Aventure   Fantasy   Adolescents   Adultes 
À chaque génération sur l'île de Fennbirn, des triplées naissent, trois reines, toutes héritières de la couronne et possédant chacune une magie convoitée. Mirabella est une élémentaliste, capable de faire jaillir des flammes dévorantes ou de vicieuses tempêtes en claquant des doigts. Katharine est une empoisonneuse, pouvant avaler les poisons les plus mortels sans rien de plus qu'un petit mal d'estomac. Arsinoe est une naturaliste, dont on dit qu'elle a la capacité de faire fleurir les roses les plus rouges et de contrôler les lions les plus féroces.
Mais devenir la reine couronnée n'est pas simplement une histoire de naissance royale. Chaque sœur devra se battre pour l'obtenir. Et ce n'est pas simplement un jeu qu'on gagne ou perd... C'est une histoire de vie et de mort. La nuit de leurs 16 ans, la bataille commencera.
(Traduction personnelle)
, 20-09-2016 416 pages / 11.6 €

Sur l’île reculée de Fennbirn, la reine a eu des triplées et s’est depuis retirée comme le veut la tradition. Ses trois filles sont les héritières légitimes du trône, trois enfants aux pouvoirs différents : l’élémentalisme, le naturalisme et l’empoisonnement, une seule d’entre elles pourra régner sur l’île. Une fois leurs 16 ans révolus et la cérémonie de Beltane passés, un combat à mort débutera entre les sœurs.

Cela faisait un long moment que je n’avais pas lu un roman en anglais et je dois dire que j’avais un peu peur de ne rien comprendre. Pourtant, après quelque chapitre d’adaptation, je n’ai eu aucun souci et j’ai dévoré ce roman avec un immense plaisir.

Kendare Blake prend son temps pour nous introduire son univers complexe et enchanteur. On pénètre sur l’île de Fennbirn, on en découvre les traditions, les croyances et surtout, la magie. On prend aussi connaissance de la topographie de l’île entre forêts denses et villages maritimes battus par le vent. C’est avec maestria que l’auteur nous fait vivre et ressentir le moindre bruissement. L’écriture est immersive et l’imagination de Kendare Blake ne semble pas avoir de limites. On se passionne aussi évidemment pour la tragique intrigue qui se joue sous nos yeux. Trois sœurs, âgées de seulement 16 ans sont les héritières du trône, trois reines qui devront se mener une lutte sans pitié jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une à l’aube de ses 17 ans.

On suit donc essentiellement ces jeunes filles aux pouvoirs bien différents dans un jeu de succession de courts chapitres. Mirabella est une élementaliste puissante protégée par le temple, Arsinoe est une naturaliste qui tente désespérément de réveiller son don et enfin, Katharine est une empoisonneuse face à une terrible pression puisque les dernières générations de reines étaient toutes de grande maîtresse des poisons.

Les sentiments pour ces trois protagonistes ne font qu’évoluer au fil des pages. J’ai fini par toutes les apprécier à des niveaux différents. Ce premier tome met beaucoup l’accent sur Mirabella et Arsinoe, celle-ci a d’ailleurs une place très importante dans le dernier tiers de l’intrigue. Katharine apparaît souvent, mais dans des chapitres assez courts. Toutefois, c’est bien la jeune empoisonneuse qui gagne mes faveurs. Ses difficultés pour montrer sa force aux membres de sa classe sont touchantes et sa relation avec la famille Arron est teintée tantôt d’amour avec Natalia, tantôt de haine avec Genevieve. Katharine travaille dur pour résister aux différents poisons qu’on lui fait ingérer et qu’elle doit manipuler, mais sa constitution fragile ne l’aide pas. La jeune reine est attachante et son évolution s’avère vraiment fascinante.

J’ai aussi beaucoup aimé Arsinoe dont le don ne s’est pas encore développé et qui se replie dans un certain fatalisme. Elle m’a d’abord agacée puis, à l’image de sa sœur, elle entame une belle évolution qui nous fait l’apprécier. Son amie Julienne, dites Jules, est également attachante et intéressante, d’autant plus qu’elle est considérée comme la naturaliste la plus puissante depuis de nombreuses années grâce à Camden, son familier qui n’est autre qu’un énorme Cougar.
Finalement, il n’y a bien que Mirabella dont la personnalité ne m’a pas emballée à cause d’une certaine monotonie dans son caractère. On sent cependant qu’elle va se révéler dans le prochain tome. Les passages la concernant sont tout de même agréables à lire et permettent notamment de comprendre le fonctionnement du Temple dirigé par les Prêtresses, un groupe religieux qui vénère la déesse de l’île.
Les personnages secondaires sont également incroyablement bien développés, profondément humains et crédibles. Ma préférence va à Billy, le prétendant continental éberlué par les coutumes de Fennbirn.

Outre les protagonistes, j’ai bien évidemment adoré l’univers créé par Kendare Blake qui, en dehors de son fort réalisme déjà évoqué, s’avère cohérent et rempli de potentiel. Les trois classes de pouvoirs principaux représentés par les reines ne sont d’ailleurs pas uniques puisqu’il existe des guerriers, des voyants et même les personnes communes sont susceptibles d’utiliser la « magie basse ». Toutes ces communautés vivent ensemble dans une harmonie qui n’en a que l’apparence puisque les complots sont légion. L’autre point qui m’a fascinée, c’est la présence d’un continent proche d’où viennent les prétendants des reines et où la magie ne semble pas exister. Tous ces éléments sont cohérents, intelligents et donnent envie d’aller encore plus loin.

Quant à l’intrigue, elle est tout simplement magistrale. Les pages se tournent à une vitesse folle et plus on approche de Beltane (la cérémonie qui marquera le début des hostilités), plus la tension mont. Pour finir, l’auteur nous gifle avec ces dernières pages à couper le souffle et la dose de révélations.

En Bref :Three Dark Crowns est un chef-d’œuvre à ne manquer sous aucun prétexte si vous pouvez lire en anglais. L’univers est sans limites, les personnages sont attachants et l’intrigue est rythmée et passionnante jusqu’à la dernière page.
Coup de coeur Coup de coeur

Lecture commune avec Fanny du blog Livresquement (sa chronique)

©Chronique écrite par , le 02-02-2017

17
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
9 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
Lucie IrthumLe Chat du CheshireAppleCokes ReadLéna Bubilacavernedhaifa Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Lucie Irthum
Lucie Irthum

C’est dans ces moments là que je regrette de pas savoir lire en anglais parce que ce roman a l’air d’être une tuerie ! Je croise les doigts pour une sortie VF 😉

Le Chat du Cheshire

Je suis très tentée déjà par le résumé, et ta chronique en rajoute une couche 😉 !

AppleCokes Read

Wahou c’est vraiment le genre d’histoire qui risque de me plaire ! (Hop, Wishlist !)
Super chronique, qui du coup, donne vraiment bien envie !

Léna Bubi
Léna Bubi

Je ne connaissais pas du tout ce livre et ton avis fort élogieux ne peut que donner envie *-* J’espère qu’il sortira en français 🙂 !!

lacavernedhaifa

Ah mais j’ai tellement envie de le lire celui-ci ! J’espère qu’il y aura une traduction VF ! J’ai peur de ne pas réussir à le lire en VO, l’anglais est accessible ou bien il y a des tournures de phrases complexes ?