Chronique
Tragédies Salutaires
 Roman  Contemporain   Nouvelle   Adultes 
Amour et haine, liberté et oppression, éveil et repos, vie et mort, des mondes antagonistes aux frontières subtiles et capricieuses. Dans ce recueil, ces univers se côtoient sans cesse, se chevauchant et salternant au gré des péripéties de parfaits antihéros dont l'anonymat transcende les forces et les faiblesses de la condition humaine. ""Tragédies Salutaires"" est le premier livre dun jeune auteur à la plume cinglante et pourvue dironie. Teintées dhumour et de cynisme, ses nouvelles relatent les déboires de personnages attachants aux histoires étonnantes, détonantes et riches en rebondissements.
, 02-03-2013 112 pages / 13 €

Tout d’abord, je dois avouer que les nouvelles ce n’est vraiment pas mon truc. Pour moi un personnage est très important dans une histoire et si je n’arrive pas à m’attacher à l’un d’entre eux je ne peux pas aimer l’histoire. J’ai cependant tenté de me concentrer sur cet ouvrage pour en donner la meilleure critique possible. Malgré tout, je suis plutôt mitigée à propos de plusieurs points.

Les thèmes en eux mêmes sont des thèmes qui ne me transportent pas (la politique, l’amour d’un point de vue noir, le regard en arrière sur sa propre vie, la guerre…). Dans le milieu universitaire et dans ma filière j’entends souvent des critiques de société de toutes formes et je n’arrive jamais à entrer dedans, encore moins à  m’y investir. J’ai eu une nette préférence pour les nouvelles que pour les poèmes. J’ai même été prise dans Jack part au combat dont j’ai trouvé le dénouement très intelligent. En revanche je n’ai pas vraiment aimé les poèmes… Après m’être émerveillée dernièrement sur les rimes de John Keats  j’ai trouvé l’écriture de ces poèmes trop moderne et pas vraiment adapté à ce qui me plaît dans ce genre littéraire. Il faut savoir que je suis très difficile en ce qui concerne la poésie…

Ceci dit, les nouvelles de Dario Bicchielli sont plutôt bien écrites. Je reconnais un talent pour le retournement de situation sous un ton ironique qui n’est pas désagréable et on sent qu’il maîtrise son écriture avec un style cinglant bien particulier. Mais encore une fois c’est un style d’écriture qui malheureusement ne m’enchante pas vraiment. De plus l’auteur s’amuse beaucoup à faire des jeux de mots… Et c’est quelque chose qui me dérange. Dans la vie commune j’ai déjà du mal à les comprendre mais alors dans un ouvrage ça m’est presque impossible à moins de m’y attarder pendant un moment.

En Bref :J'ai eu une grosse incapacité à m'intéresser à ce recueil de nouvelles, peut être n'est il pas tombé à un moment où j'étais capable d'aimer ce style de littérature. Je reconnais à l'auteur un style mordant intéressant mais ce n'est pas vraiment mon genre de lectures. Je recommande l'ouvrage à ceux qui aiment les critiques de sociétés sous un ton ironique.
2 / 5 2 / 5
©Chronique écrite par , le 14-05-2013

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Billi BissAnne-CSaefielCerise Timide Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Billi Biss
Billi Biss

Quel erreur de passer ton tour comme tu dis, tu rate vraiment quelque chose .

Anne-C

Je ne connais pas du tout ! ^^ Le livre en lui même ne me tentait que moyennement mais comme en plus tu n'as pas l'air d'avoir accroché, je pense passer mon tour 🙂

Cerise Timide

Dommage que tu n'accroche pas aux nouvelles. Moi, malgré ta chronique mitigée, ce livre me tente bien!