Chronique
Treize jours avant minuit
 Roman  Fantastique   Adolescents 
S'il était possible d'avoir un superpouvoir, un seul, lequel choisirais-tu ?
On pose souvent cette question, moi comme les autres. Mais il est rare que j'obtienne une réponse logique. (...) La vérité, c'est que même les pouvoirs les plus spectaculaires sont sources des pires ennuis. J'aurais aimé qu'on m'initie à ce secret il y a treize jours. Ça m'aurait simplifié la vie.
Voilà ce qui s'est passé, ou du moins les événements tels que je m'en souviens. Je n'ai pas une mémoire surhumaine, mais je peux vous affirmer ceci : J'ai tué un homme, peut-être deux. Voire un troisième. J'ai un pouvoir. Pas deux, pas trois, pas quatre. Un seul. J'ai rencontré une fille, et elle a tout changé.
, 21-03-2013 301 pages / 14.9 €

Treize jours avant minuit est un livre qui n’aura pas stagné très longtemps dans ma PAL. Je l’ai découvert un peu par hasard et lorsque je l’ai acquis je pensais le lire rapidement. J’aime bien ce genre d’histoire où des jeunes se découvrent des super pouvoirs. C’est un des nombreux thèmes qui me plaît.

Ce roman nous raconte l’histoire de Jacob, un ado orphelin qui vient de subir la disparition de l’homme qu’il a considéré comme un père durant un an et demi : M. Fieldings. Après une période de deuil, il retourne en cours pour retrouver son ami Milo qui va lui présenter Ophelia, aussi appelée Oh, une nouvelle élève qui ne va pas laisser Jacob indifférent.

Toute l’intrigue va tourner autour de ces trois personnages, toujours du point de vue de Jacob. Ce dernier va se découvrir un super pouvoir incroyable. Je ne vous en parlerais pas puisque je préfère vous laisser découvrir. L’émergence de ce pouvoir surnaturel va provoquer plusieurs évènements majeurs et notamment la recherche des limites de ce dernier. Mais avoir un pouvoir, c’est aussi assumer des responsabilités notamment quand ça peut dégénérer.

Le personnage de Jacob est plutôt sympathique. Cependant j’ai trouvé qu’on n’en savait pas vraiment beaucoup sur lui. Son passé est flou, on ne sait pas d’où il vient, ni ce qu’il a vécu avant d’arriver chez M. Fieldings ou alors très peu. Le meilleur ami de Jacob, Milo, est la touche d’humour du roman, sa présence est souvent marrante je l’ai beaucoup aimé. En revanche, je n’ai pas du tout apprécié le personnage d’Ophelia. Elle est complexe, capricieuse, casse-cou et parfois véritablement insupportable.
D’autres personnages gravitent autour de ces protagonistes, le Père Tim ou Ethan, et leur importance n’est pas négligeable.
Je remarque d’ailleurs qu’ils sont tous un peu stéréotypéss, la fille qui fait du skate, le meilleur ami drôle et gothique, le sportif qui persécute le héros etc. Ca ne m’a pas forcément dérangée mais c’est un fait.

Le style de l’auteur est fluide. Les pages se tournent vraiment très vite (je l’ai lu en deux jours je crois, peut être un je ne sais plus). On attends le dernier jour avant minuit pour enfin découvrir le fin mot de l’histoire et l’intrigue m’a intéressée. Les notes d’humours sont des points de légèreté, alors que l’histoire sombre petit à petit dans un univers que j’ai trouvé glauque. On est tenu en haleine par les questions que se pose Jacob, notamment à propos de l’origine de son pouvoir.
Malgré tout un GROS point négatif m’a dérangée: le poids trop important de la religion. Jacob vit avec des prêtres, ok, il va dans un lycée privé catholique, ok, mais était-il vraiment nécessaire de partir sur des débats philosophiques sur l’enfer par exemple ? Je n’aime vraiment pas trouver des histoires de religions dans ce que je lis. Je trouve que l’auteur aurait du rester neutre, ne pas clairement nous imposer ses idées. Un livre pour moi ne doit pas afficher ce genre de choses pour respecter ce que chacun pense (à moins que le livre soit clairement religieux mais là on à quand même à faire à un livre jeunesse).

En Bref :Un livre que j'ai trouvé agréable à lire avec des personnages sympathiques. Je trouve ça assez original de montrer les travers que peuvent apporter un pouvoir surnaturel et ne pas s'être cantonné à la banale histoire de découverte, d'apprentissage et de sauvetage du monde. Malgré tout j'ai vraiment été dérangée par l'omniprésence de la religion ce qui fait que je ne suis pas à 100% convaincue.
4 / 5 4 / 5
©Chronique écrite par , le 09-08-2013

13
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Anne-CPhebusaArcaaleaSaefielLaeti1304 Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Anne-C

Entre Arcaa et toi j'ai trop envie de le lire maintenant xD

Phebusa

Je ne connaissais pas ce livre. Pour le moment, je ne suis pas plus tentée que cela ^^ merci pour la découverte !

Arcaalea

Ahhhhhhhhhhhhh tu as parlé de Chronicle !! J'y avais pensé aussi mais je ne retrouvais plus le nom ! Tu as entièrement raison copine !Bref, je suis d'accord avec tout ce que tu dis, et même sur la religion car en général ça me gonfle très vite aussi ! Mais là pour le coup c'est vrai que ça ne m'a pas trop trop dérangé, même si je comprends carrément que ce soit agaçant !Et pour Ophelia… Comment te dire, dés… Read more »

Laeti1304

Wiiiiis-liiiist +1 !! Merci copiiiine…. xD

les-chroniques-de-Johanne

Je ne connaissais pas du tout mais si il ressemble au film Chronicle peut être que je serai tentée car j'avais plutôt bien aimé ce film!